Les édredons pour poupées au 19ème siècle aux Etats-Unis

Au début du 19ème siècle aux Etats-Unis, le pays se transforma pour passer d’une société agraire à une société urbaine.

 

New York, 19ème siècle, quartier de Little Italy

New York, 19ème siècle, quartier de Little Italy

.

Les familles s’investirent davantage dans le développement émotionnel et psychologique de leurs enfants. L’enfance étant désormais considérée comme un monde à part entière, des entreprises commencèrent à fabriquer en série des puzzles, des jeux de chevaux et de voyages mais aussi des poupées assorties de leurs vêtements et de maisons de poupées. Le choix pour les poupons était particulièrement encouragé puisqu’il apprenait aux petites filles à être des « petites mamans ».

.

histoire-conte-et-imagerie-enfantine2

.

C’est ainsi que les petites filles se mirent à coudre des quilts pour les lits de leurs poupées. Certaines d’entre elles confectionnèrent même des édredons pour leurs petits frères ou petites soeurs.

.

quilt-poupe-ConvertImage

.

Le plupart d’entre eux étaient des quilts piécés, très peu étaient des appliqués. Les piécés des mères servaient à l’enseignement des petites filles. Les modèles, quant à eux, étaient simples: One patch, Four patch ou Nine patch afin de simplifier au mieux l’art du piécé. Malgré la petitesse des quilts, beaucoup d’attention était donnée à l’assemblage et au placement des couleurs.

.

log-cabin-poupe-ConvertImage

 

D’après « The American Quilt » de Roderick Kiracofe

@bientôt

 

Natacha Ramora