Emmanuelle Carré-Briand : « Alice & Co »

Emmanuelle Carré-Briand

.

L’univers d’Emmanuelle Carré-Briand est à la fois coloré et poétique. Rien d’étonnant à ce que la jeune fille de 12 ans  qui aidait sa maman à faire des petits modèles au point de croix pour mettre dans le sapin se soit transformée en cette jeune femme passionnée par l’art du fil sous de nombreuses formes.Il faut dire qu’Emmanuelle à été élevée dans une famille où la grand mère était bonnetière et  le grand-père menuisier. Sa mère, quant à elle, aimait créer de jolies choses de ses mains.

.

Broderie de Ashita

Un des jolis ouvrages de sa maman

.

Pourtant, même si Emmanuelle à toujours été une créatrice dans l’âme, ce n’est pas l’orientation professionnelle qu’elle a choisi. Étant enfant, elle a beaucoup voyagé selon les affectations de son papa. Elle a d’ailleurs vécu plusieurs années aux Etats-Unis mais aussi à Bamako, Quito… Voulant garder cette possibilité de voyager et de rencontrer des gens de tous horizons, elle a choisi l’hôtellerie, au grand étonnement de ses parents qui pensaient qu’elle se dirigerait plutôt vers l’art.  Elle a ainsi continué de rouler sa bosse dans divers endroits du monde où elle a vécu tel que l’Angleterre.

Mais le décès de son papa et le bouleversement que cela a engendré est venu tout remettre en question. Son goût pour le challenge s’est mue en une envie de créer sa propre entreprise et de vivre de son amour pour la broderie, notamment le Point Compté. Tel de petits talismans pour lui porter chance dans cette nouvelle aventure, elle n’a pas choisi les fondements de sa boîte par hasard : la date de création est un 2 février, jour d’anniversaire de mariage de ses grands -parents. Elle a pris comme raison sociale le prénom de sa grand-mère, Alice, auquel elle a rajouté « & Co » qui représente le reste de la famille. Enfin, puisqu’une Emmanuelle Carré existait déjà, elle a  ajouté à son patronyme celui de sa maman : Briand. Et c’est donc ainsi qu’Emmanuelle Carré-Briand à fondé « Alice & Co ».

.

Alice-and-co-logo-ConvertImage

.

Ayant préparé auparavent un diplôme auprès de la CCI elle a dû, pour son examen, monter un site internet pour un gîte. Cela fut un excellent tremplin pour ensuite concevoir son propre site en 2005, support de sa future entreprise qui a vu le jour en 2006. Elle s’est d’abord surtout consacrée à l’art de la broderie et à été ravie de constater que son travail portait ses fruits puisque, au fil du temps, on reconnaissait son style. Elle a rapidement intégré le patch dans ses broderies et lorsque l’attrait pour le point de croix a commencer à péricliter, elle s’est orientée davantage vers l’art du quilt. En matière de patchwork, Emmanuelle avait beaucoup d’idées qu’elle a mis en pratique au fil des ans! Femme de challenges, elle s’est fixée des objectifs qu’elle a su atteindre par sa ténacité. L’un d’eux était de faire éditer un livre sur ses ouvrages, pari réussi avec « Sacs et sacoches »!

.

Sacs-et-sacoches-livre-ConvertImage

.

Puis, elle a souhaité créer ses propres tissus. Grâce à un logiciel américain, elle les a édités puis elle est partie au Quiltmarket (USA) avec ses prototypes. Sa rencontre avec Lecien a été décisive puisque le fabriquant  a décidé de vendre les tissus d’Emmanuelle.

.

Lecien-Emmanuelle-Carr-Briand-ConvertImage-ConvertImage

.

Mais ce ne sont pas les seuls projets qu’Emmanuelle poursuit. Ainsi, elle a créé un atelier où elle a mis en place des cours de patchwork, main ou machine selon le besoin de chacune de ses élèves, sur la base des gabarits de Marti Michell. Pour les aider à la compréhension, elle qui est très cartésienne, elle a mis en place des fiches d’exercices que vous pourrez retrouver dans le livre  »  Designing a quilt  » qu’elle vend sur son stand, dans les salons auxquels elle participe. Pour m’être intéressée de très près à cet ouvrage, je vous assure que c’est une excellente base pour comprendre certaines techniques!

Quelques autres projets mis en oeuvre? Bien sûr! Je vous ai dit qu’Emmanuelle était une femme de challenges. Ainsi, si elle a créé des modèles pour « Passion fil » pendant un certain temps, elle collabore désormais depuis janvier à « Pratique du patchwork » chez le même éditeur et elle s’applique à montrer les diverses choses que l’on peut faire avec les gabarits. Elle a conçu également des tutos qu’elle a mis en ligne sur Youtube tels que : « Réaliser un biais pour un quilt » ou d’autres sur l’utilisation des divers sets de Marti existants.

.

Mais elle ne s’arrête pas là! Toujours en recherche de perfectionnement, Emmanuelle suit actuellement une formation par correspondance de Designer Textile qui lui demande beaucoup d’investissement personnel et qui enrichit davantage ses connaissances, déjà pointues, en matière d’art textile mais aussi d’informatique touchant directement à la création de tissus.

Si Emmanuelle va toujours de l’avant, c’est peut-être parce qu’elle est convaincue au fond d’elle-même que tous ces projets formateurs lui permettront de s’inscrire dans la durée ! Pour terminer, je vous dirai qu’elle pense que, même si un ouvrage n’est pas parfait, l’essentiel est d’y trouver du plaisir. Vous pouvez suivre Emmanuelle à travers son blog et son site de vente  où elle ne manque pas de vous informer de ses nouveautés et de ses créations :

.

http://squarenews.blogs.com/linsanslautre/

 

http://www.alice-and-co.com/

 

Je peux d’ores et déjà vous dire qu’elle sera présente à Saintes-Marie aux Mines du mercredi 16 au samedi 19 septembre et qu’elle vous attend avec impatience pour vous faire partager son univers.

Sachez aussi qu’Emmanuelle vient de mettre en place des ateliers / cours ayant pour base les boîtes Frivols qui ont lieu à Saint Didier de la Tour (38). Voir le descriptif ici :

 

http://squarenews.blogs.com/linsanslautre/2015/06/frivols-by-moda.html

 

Si vous souhaitez recevoir le document complet avec les dates des ateliers ou pour toutes autres infos concernant les stages : info@alice-and-co.com

 

Voici les autres salons ou vous pourrez rencontrer Emmanuelle :

  • Octobre du vendredi 30 au dimanche 1er novembre: Kutzenhausen (67250)
  • Novembre du samedi 14 au dimanche 15: La Tour de Salvagny (69890)
  • Janvier du jeudi 28 au dimanche 31: Grenoble (38000)
  • Mai du vendredi 6 au dimanche 8: Ammerschwihr (68410)
  • Juin du samedi 4 au dimanche 5: Caromb (84330)
  • Juin du samedi 11 au dimanche 12: Ligugé (86240)

Enfin, voici deux autres blogs que je vous invite à découvrir :

Quelques créations d’Emmanuelle :

 

Couleurs chaudes

Abécédaires

Fil "éLintrique"

                                                                                    Bonne semaine et bon Carrefour

                                                                                   pour celles et ceux qui s’y rendront,Logo Chroniquepatchwork

                                                                                                                     Natacha

Publicités

Quilters’ Travel Companion

Si j’évoque le nom de Colorado Springs, la plupart d’entre vous vont penser à « Docteur Quinn, femme médecin », une série relatant la vie de l’une des premières femmes diplômées à exercer la médecine au fin fond du Colorado, dans une ville naissante.

Mais pourtant non, même s’il y a quelques épisodes où nous apercevons les femmes de la bourgade réunies autour d’un même quilt –  ce qui nous fait comprendre l’importance qu’a le patchwork dans leur quotidien – je ne vous parlerai pas de ce feuilleton.

C’est sur un guide que je voudrais aujourd’hui attirer votre attention. Comme vous le savez, l’art du quilt est très développé Outre-Atlantique. Que ce soit aux Etats-Unis ou au Canada, les manifestations, expositions, festivals, Guildes et boutiques sont nombreux à travers ces états.  Nombre d’entre vous ont pu découvrir avec enchantement, lors d’un voyage, des magasins de patchwork et courtepointes perdus au milieu de nulle part. Ces pays sont très étendus et leurs habitants ont donc l’habitude de parcourir de nombreux miles pour se rendre d’un endroit à l’autre.

C’est ainsi qu’Audrey Swales Anderson  a eu une idée lumineuse !  Celle de créer un guide regroupant tous les évènements et boutiques ayant trait au quilt…tout du moins, ceux dont les commerçants ou organisateurs veulent y figurer : le QUILTERS’ TRAVEL COMPANION

.

quilters travel companion

Le guide 2014-2016

 .

Ce guide est une « bible » pour les quilteuses, assurées de toujours trouver en chemin de quoi se réapprovisionner ou de pouvoir se rendre dans l’une des nombreuses manifestations. En effet, ce livre liste plus de 3 500 boutiques et plus de 1 200 évènements!

.

USA et Canada

Zones géographiques couverte par le guide : Les Etats-Unis et le Canada

.

Les magasins sont regroupés par zones géographiques et pour chacun d’entre eux est précisé quels produits vous y trouverez et l’agencement afin de vous en faciliter l’accès. Mais il recense aussi quelques liens intéressants tels qu’une entreprise qui vend des produits pour laver vos courtepointes délicatement  ou une guitariste acoustique dans la veine de Joan Baez pour animer vos expositions de quilts.

Enfin, grâce au Quilters’ Travel Companion,  vous trouverez aisément des « Quilting retreats », dans l’Etat qui vous fait envie, c’est-à-dire des stages de quilt avec hébergement compris n’importe où à travers les USA! Le rêve pour beaucoup d’entre nous!

.

"Retreats" au Crazy Quilt Shop, Etat de Washington

« Retreat » au Crazy Quilt Shop, Etat de Washington (petit clin d’oeil à ma copine Corinne, qui, j’en suis sûre, se reconnaitra!)

 

kedarquilts

ou, pourquoi pas au Kedar Quilts, dans le Maine…bref, vous aurez l’embarras du choix!

.

Le Quilters’ Travel Companion est édité tous les deux ans et une mise à jour est publiée tous les 6 mois dans un bulletin d’informations directement téléchargeable sur le site.

Vous trouverez sur cette page web justement, une mine d’informations qui figurent dans le guide afin de le compléter, je vous engage donc vivement à cliquer sur le lien ci-dessous

.

http://www.quilterstravelcompanion.com/

.

Vous ne pouvez malheureusement pas commander le Quilters’ Travel Companion sur le site qui lui est dédié, car ils ne servent essentiellement que les Etats-Unis, mais vous pourrez vous le procurer sur  Amazon version US.

Le rêve serait d’avoir un même guide en France regroupant tous les évènements et boutiques de patchwork!

@ bientôt

Logo Chroniquepatchwork

                                                                                                                                        Natacha