Tarte aux pêches, pâte sablée maison

Ces derniers jours, j’ai été plutôt absente de mon blog. Il faut bien avouer que malgré une petite semaine de vacances, je n’ai pas eu une minute, ni pour moi, ni pour mes chroniques. Toutefois, le rythme du blog est toujours un peu plus lent l’été car beaucoup d’entre vous sont en vacances, alors je prends mon temps moi aussi. Aujourd’hui, je vous propose une petite recette de saison qui ravira les gourmands. Puis, mardi prochain, le 2 août donc, je posterai une ultime chronique avant de faire une pause estivale jusqu’au 30 août et ce en raison d’un joli voyage que nous allons faire, mon compagnon et moi-même. Par conséquent, la semaine prochaine, je vous emmènerai virtuellement dans mon escapade pour vous retracer le joli périple que nous allons vivre, direction……….

Tiens d’ailleurs, maintenant que vous me connaissez bien, où pensez-vous que je puisse partir? Quel est ce pays qui me fait tant rêver et dont je vous parle souvent? Voyons si certaines ou certains d’entre-vous trouvent la réponse à cette devinette.

 

Mais revenons à notre recette. Quoi  de meilleur qu’une bonne tarte aux pêches avec une pâte faite maison ? Certes, nous trouvons aujourd’hui dans le commerce de bonnes pâtes sablées qui valent parfois le change. Toutefois, prendre le temps de confectionner avec amour et patience une pâte sablée maison donnera à votre tarte une saveur particulière au goût de l’enfance.

 

INGREDIENTS

250 g de farine

125 g de sucre semoule

1 sachet de sucre vanillé

1 œuf

100 g de beurre mou (mais non fondu) pour la pâte

1 pincée de sel

Poudre de vanille ou zeste de citron selon votre envie

1 kg de pêches bien fermes

Sucre brun à saupoudrer selon le goût

Quelques morceaux de beurre

 

 

LA RECETTE

 

Dans un saladier, mettre votre farine, faire un puits au centre et y rajouter les autres ingrédients. Malaxez le tout afin d’obtenir une pâte homogène et rajouter un peu de farine si nécessaire afin que la pâte ne colle pas aux doigts.

.

IMG_20160703_083916

.

Etalez ensuite la pâte au rouleau, le conseil étant de le faire directement sur du papier sulfurisé que vous glisserez ensuite dans votre plat à tarte. Vous pouvez choisir, à la place,  de beurrer et fariner votre plat et de glisser la pâte à même le plat mais je ne vous cache pas que cette opération est plutôt complexe !

Pelez les pêches et coupez-les en quartiers que vous disposerez dans votre plat. Recouvrez-les de quelques petits morceaux de beurre et saupoudrer votre tarte de sucre brun.

.

IMG_20160703_090654-ConvertImage

.

Enfournez pour 35 minutes puis dégustez-la tiède ou froide. C’est encore meilleur avec une petite boule de glace à la vanille. Bon appétit !

.

Tarte aux peches de cuisinebichette

photo empruntée à cuisinebichette.canalblog.com

.

~~~~~~~~~~~~~~

.

quilter comme on aimeAvant de refermer cet article, une fois n’est pas coutume, je voudrais pousser un petit coup de gueule. Comme vous le savez, nous avons eu deux gagnantes lors du tirage au sort d’anniversaire de mon blog : Marie-José d’Avignon qui a gagné le livre « Quilter comme on aime » et Marie-Thérèse de Saint-Maurice de Beynost qui a un lot de consolation dont je garde le secret pour le moment. Les lots sont partis depuis plus d’une semaine maintenant sous enveloppes à bulles au tarif rapide. Ils devaient donc, d’après la poste, arriver le lendemain. A ce jour, les colis n’ont pas été remis. Je suis allée voir le bureau de poste d’où sont parties les lettres et je me suis entendu rétorquer qu’il ne fallait pas s’affoler et que j’aurai dû prendre des lettres suivies pour être sûre que cela arrive. Cela veut donc dire que j’ai payé une somme pour un service qui, à ce jour, n’a pas été honoré.

Cette mentalité m’attriste un peu….

Mardi 26 juillet, 22h : Marie-José me dit avoir reçu son colis! Enfin! Il n’empêche que je ne suis quand même pas satisfaite des services postaux…

 

Logo Chroniquepatchwork

 

à mardi prochain pour une petite escapade

que j’espère bien sympathique pour vous.

N@tacha Ramora

Une ultime recette estivale avant le retour de l’automne

tarte aubergines-mozza

Voici une recette qui pourrait bien ravir vos papilles et vos dernières soirées d’été. J’ai emprunté cette recette il y quelques années à ma cousine Mélina. Depuis, je l’a réalise régulièrement et elle plaît toujours autant !

On pourrait qualifier cette tarte d’italienne, mais j’ignore sa provenance exacte. Toutefois, on peux penser, sans prendre trop de risques, qu’elle est issue du bassin méditerranéen au vu de ses ingrédients : mozzarella, aubergines, tomates et herbes de provence.

La mozzarella est aujourd’hui le fromage le plus consommé en Italie. C’est un fromage à pâte filée. La mozarella traditionnelle n’est fabriquée qu’avec du lait de bluffonne et celle qui est produite en Campanie a obtenu son AOP « Mozzarella di Bufala Campana ».

La mozzarella industrielle, quant à elle, est fabriquée avec du lait de vache et elle est l’un des fromages le plus consommé dans le monde.

.

Mozzarella-Bufala

.

Ingrédients

– Une pâte brisée ou feuilletée (selon votre goût)

– 2 petites aubergines

– 1 grosse boîte de tomates pelées

– 2 boules de mozzarela

– herbes de provence

– sel

– pincée de sucre

– huile d’olive

.

Epluchez vos deux aubergines et, à l’aide d’un économe bien aiguisé, découpez-les en lanières.

Faites revenir vos aubergines dans votre huile d’olive afin de les faire dorer. Mixez votre boîte de tomates pelées grossièrement puis versez le tout sur vos aubergines. Rajoutez les herbes de provence, une pincée de sucre pour enlever l’acidité et le sel, couvrez  et laissez mijoter 45 minutes à feu doux. Faites réduire un peu la sauce afin qu’elle ne soit pas trop liquide.

Faites préchauffer votre four à 180/200° et étalez votre fond de tarte dans votre plat. Pour ma part, je ne fais jamais précuire mes fonds de tarte et même si cette pâte sera du coup un peu molle, je la préfère ainsi. A vous de faire selon votre convenance.

Etalez votre préparation tomates-aubergines sur votre fond de tarte. Découpez votre mozzarella en tranches et recouvrez-en votre tarte. Enfournez environ 40 minutes, c’est prêt ! Dégustez chaud accompagné d’une bonne salade……ou froid le lendemain………encore meilleur !

                                                                                                                        

     Bon @ppétit,

Logo Chroniquepatchwork

Natacha

Les Doughnuts ou Donuts…

 

DSCN1789

Au sommet de Lombard Street, San Francisco

 

C’est lors de mon voyage aux USA, il y a bientôt 10 ans, que j’ai goûté pour la 1ère fois un doughnut. L’hôtel où je séjournais à San Francisco en proposait de délicieux en guise de petit déjeuner accompagnés d’un café qui, en revanche, était insipide!

Je suis tombée sous le charme de ces beignets, notamment celui à la cannelle. A tel point, qu’en tant qu’incorrigible gourmande, je me levais de bonne heure afin d’être sûre de trouver mon parfum préféré parmi les doughnuts.

Lorsque je suis rentrée en France, je me suis employée à trouver une recette qui me restituerait cette saveur que je venais de découvrir. Mais faire des donuts est un travail de longue haleine!

Je déconseille cette recette à celles qui aiment la rapidité d’exécution d’une préparation! Car une pâte à doughnuts en effet, cela se travaille, demande plusieurs temps de levage, des étapes longues et diverses. Et pourtant, pourtant, quel plaisir gustatif à la fin, quelle joie de voir votre travail récompensé de tant d’implication!

Certes, vous n’en ferez pas souvent, mais à chaque fois que vous vous lancerez dans l’aventure, vous verrez vos petits gourmands ravis!

Un peu d’histoire toutefois avant de vous donner la recette…

L’origine du donuts est assez incertaine. Il existe trois possibilités. La première, la plus répandue, serait que ce beignet descend de l’oliebollen (boule cuite dans l’huile)  importés par les colons hollandais au XVII ème siècle. Mais les Québecquois comme les Louisaniais         ( importation possible par les Ursulines françaises en 1725) revendiquent eux aussi son origine. L’américain Gregory Hanson revendique, quant à lui, la forme annulaire du donuts. Il est donc difficile d’attester avec certitude d’où vient ce beignet appelé « doughnut » en Amérique du nord (noix de pâte au sens littéral) , « Beigne » au Canada francophone et « Beignet » en Louisiane et chez les Acadiens. Laissons ce combat à leurs protagonistes et concentrons nous sur la recette.

Vous trouverez ici un article intéressant et ludique sur la commercialisation des donuts dans le monde :

 http://www.eatnwaf.com/2011/06/mmmm-donuts/

 

Bonne préparation pour celles et ceux qui en auront la patience!

 

RECETTE :

Pour 12 dougnuts :

– 350 g de farine
– 1,5 dl de lait
– 25 g de beurre
– 80 g de sucre brun
– 2 sucres vanillés
– 1 œuf
– ½ cc de cannelle
– ½ cc de sel
– 1 sachet de levure de boulanger
– Huile de friture

Pour les divers glaçages :

tablette-chocolat-ConvertImageChocolat        &             lait-ConvertImage  Lait

brun-ConvertImage   Sucre Brun           &               cannelle-ConvertImage   Cannelle

sucre-glace-ConvertImage  Sucre glace,      eau-ConvertImage    Eau,         colorant-alimentaire-ConvertImage Colorants alimentaires

 

et éventuellement, quelques vermicelles pour la déco   P1110001-ConvertImage

 

Faites tiédir le lait puis versez dans un grand bol, ajoutez 1 cuillère à café de sucre et mélangez afin que le sucre fonde. Ajoutez ensuite la levure en pluie et mélangez à nouveau. Laissez reposer ce mélange ¼ d’heure dans un endroit tiède afin que la levure monte au bord de votre bol.

 

P1110007

Faites monter votre levure

 

 

Dans un saladier, tamisez 100 g de farine, creusez un puit au centre et ajoutez-y le sel et votre levure montée. Mélangez à la spatule puis du bout des doigts en un mouvement tournant, jusqu’à l’obtention d’une boule souple et élastique (rajoutez au besoin de la farine si la pâte est trop collante). Puis, laissez-la reposer environ 30 minutes près d’une source de chaleur afin qu’elle double de volume.

 

P1110008

Avant levage

 

 

P1110009

Après levage

 

Au bout de ce laps de temps, faites fondre votre beurre et laissez-le refroidir puis battez votre œuf à l’aide d’une fourchette. Reprenez votre pâte levée, mettez-là sur votre plan de travail et écrasez-la d’un coup sec …..très amusant n’est-ce pas ? Pourquoi l’avoir faite levée pour l’écraser ensuite ?

 

Ecrasez à la fourchette!

Ecrasez à la fourchette!

 

Travaillez votre pâte en incorporant le beurre fondu, l’œuf battu, la cannelle et les restes de sucre et de farine (toujours en la tamisant). Lorsque la pâte est à nouveau lisse et souple (rajoutez davantage de farine au besoin afin que cela ne colle plus aux doigts), couvrez-là d’un linge et laissez-là lever à nouveau 3 h.

Avant l'ultime levée

Avant l’ultime levée

 

P1110012-ConvertImage

Pâte à doughnuts enfin prête !

 

 

Travaillez rapidement la pâte afin de la faire retomber et divisez-là en 12 boules. Puis prenez une boule à laquelle vous donnerez une forme ronde (aidez-vous au besoin d’un ramequin dans lequel vous aplatirez votre beignet afin d’obtenir une jolie forme). Puis, trouez le beignet en son centre avec votre index et faites le tourner autour de votre doigt. Procédez de même avec les autres.

 

P1110013

Formez vos doughnuts à l’aide d’un ramequin et trouez-les au centre

 

 

Faites chauffer votre huile de friture et lorsqu’elle est frémissante, plongez-y les doughnuts par 3 ou 4 : ils vont tomber au fond et remonter aussitôt. Laissez-les cuire 2 minutes puis retournez-les

 

P1110014

 Puis procéder aux divers glaçages selon votre goût !

Pour le chocolat, faire fondre quelques barres dans un peu de lait puis garnissez vos doughnuts et parsemez de vermicelles.

Pour le glaçage au sucre, mélangez 200 g de sucre glace avec quelques cuillères d’eau et quelques gouttes de colorant alimentaire de façon à donner une pâte ayant une consistance assez épaisse, garnissez vos doughnuts et ajoutez immédiatement vos vermicelles avant que le glaçage ne durcisse.

Enfin, pour le glaçage sucre brun/cannelle, mélangez dans une assiette 100 g de sucre brun avec 1 cuillère à café de cannelle, badigeonnez vos donuts de beurre fondu puis trempez-les dans votre mélange.

C’est prêt !!!

 

P1110015

Je vous recommande de manger vos donuts le jour même  car ils sont moins savoureux s’ils ont durci.

Bon @ppétit

Natacha