« Et soudain la liberté » de Evelyne Pisier et Caroline Laurent

Dans cette chronique littéraire,  j’aimerai aujourd’hui vous présenter un livre qui m’a profondément touchée, une petite pépite qui a remué en moi mon esprit de femme indépendante et libre de mes choix, de française qui mesure sa chance d’être née dans un pays où nos droits ne sont pas sans cesse bafoués. Ce livre m’a fait rire, m’a fait pleurer, m’a révoltée, m’a fait réfléchir et enfin, m’a enseigné ou rappelé certains épisodes du colonialisme et des évènements mondiaux des sixties et seventies. 

 

« Et soudain, la liberté » d’Evelyne Pisier et Caroline Laurent, paru en août 2017.      Grand Prix des lycéennes de Elle, Prix Marguerite Duras, Prix Première Plume.

.

Il s’intitule « Et soudain la liberté » , ouvrage dans lequel Caroline Laurent relate la vie de manière romancée d’Evelyne Pisier, l’une des premières femmes agrégées de droit public et de science politique, professeur émérite à la Sorbonne mais aussi directrice du livre et de la culture sous le ministère de Jack Lang.

 

 

Evelyne, fille d’un haut fonctionnaire dans les colonies françaises et soeur de la regrettée Marie-France, a été  l’épouse de Bernard Kouchner puis d’Olivier Duhamel. Elle se sera battue pour de nombreux combats féministes, entraînant sa mère avec elle. Elle aura été la jeune amante de Fidel Castro, qui était fou d’elle, mais avant cela une petite fille terrorisée par les accès de colère de son père et qui a su, malgré tout, se construire, forte et indépendante en dépit des drames personnels vécus . 

 

Fidel Castro et Evelyne Pisier en 1964. Photo Una Liutkus. Editions Les Escales

.

L’histoire de ce livre est né du manuscrit qu’Evelyne Pisier a envoyé à son éditrice, Caroline Laurent, dans lequel  elle relatait sa vie tumultueuse. Les deux femmes ont eu un véritable coup de foudre amical.

« Evelyne voulait raconter l’histoire de sa mère, et à travers elle, la sienne. Une histoire fascinante qui couvrait soixante ans de vie politique, de combats, d’amour et de drames –  le portrait d’une certaine France aussi, celle des colonies et des révolutions, de la libération des femmes. Son texte oscillait encore entre le témoignage et le récit autobiographique. Nous étions toutes deux d’accord : il fallait  en faire un roman. Non pas chercher l’exactitude biographique mais la vérité romanesque d’un destin. S’autoriser à changer les noms, laisser respirer l’imaginaire, explorer les sentiments profonds. Faire oeuvre universelle. Evelyne battait des mains. Ensemble, nous y arriverions ». Extrait de « Et soudain la liberté »,  Evelyne Pisier et Caroline Laurent.

Ce roman magnifique m’a été offert par mes enfants pour Noël et c’est ma fille ainée qui la choisi pour moi avec beaucoup de justesse car elle est aujourd’hui une jeune femme éprise de liberté qui se bat, à son petit niveau, pour un monde meilleur et plus juste tant sur le plan écologique et politique que social et culturel. Etant moi-même une citoyenne libre  ayant mené des combats personnels douloureux pour gagner mon indépendance et mon bien-être, ce texte ne peut que raisonner en moi!  Il n’est pas étonnant qu’il ait gagné de si nombreux prix qui sont, selon moi, bien mérités!

Si d’aventure l’envie vous prenait d’ouvrir les pages de ce livre, je sais que vous serez emportées Mesdames, par cette vie romanesque et que vous vibrerez, tout comme moi, au fil des pages, de joie, de rage, de tristesse, de colère, de revanche et bien plus encore! Une merveilleuse (auto) biographie romancée à offrir à Noël…

Alors, prêtes pour le combat?

N@tacha Ramora

 

~~~~~~~~~~~~

 

J’en profite pour vous lancer un  appel qui me tient vraiment à coeur ! Peut-être que nombre d’entre vous qui êtes des lectrices et lecteurs passionnés n’ont pas eu le temps de constituer leur stock d’ouvrages avant ce nouveau confinement. Vous trouverez donc ci-dessous le lien pour découvrir  la librairie la plus proche de chez vous qui pratique le click-and-collect !  N’engraissons pas les géants, soutenons nos petits libraires, ils ont besoin de nous! 

 

https://www.livreshebdo.fr/article/la-carte-des-librairies-qui-proposent-du-click-collect

4 réflexions sur “« Et soudain la liberté » de Evelyne Pisier et Caroline Laurent

  1. Gene 11 dit :

    Très tentant cet ouvrage et merci du lien final, car je partage aussi cet objectif, faire travailler mon libraire proche et non cette grande industrie sur le net…

    • chroniquepatchwork dit :

      Oui Gene, si nous pouvons aider nos petits commerces, c’est une bonne chose! Même si, malgré le clic and collect, ils ne parviennent pas à faire leur chiffre, aider à notre petit niveau, c’est bien! Bonne lecture si tu te le procures.

  2. Corinne dit :

    Merci pour cette chronique d’un livre que je vais me procurer.
    Oui, tu as raison… Soutenons nos librairies. J’ai de mon côté passé auprès d’une librairirie indépendante de Strasbourg une commande de romans « feel good » que Pauline ira chercher. Je fais d’une pierre deux coups !!

    • chroniquepatchwork dit :

      Je pense vraiment que tu aimeras ce livre, je crois que je te connais suffisamment aujourd’hui pour l’affirmer 🙂
      Je vous souhaite donc de bonnes lectures à Pauline et toi grâce à ce joli geste du click and collect! Bisous
      Natacha

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.