Les encours, les ouvrages terminés et ceux à venir….

Cette année, voilà exactement 10 ans que j’ai débuté le patchwork, en poussant, par un beau samedi de printemps, la porte de l’Atelier des abécédaires au 34 rue des Remparts d’Ainay. J’y ai appris les bases de l’appliqué, mon premier choix pour débuter, détournant gentiment les conseils de notre professeur émérite, Jacqueline Morel, qui me conseillait d’apprendre d’abord le Piécé. Je garde d’elle un souvenir ému, sa simplicité et nos discussions toutes ensembles des petits tracas du quotidien. Je n’avais pas compris à l’époque, étant totalement novice, que j’avais face à moi une grande dame du patchwork!

 

Aujourd’hui, alors que nous sommes tous confinés chez nous, je suis profondément heureuse d’avoir pour passion le patchwork car, contrairement à d’autres personnes, je ne m’ennuie pas, toujours un ouvrage en cours! Un peu de ménage, de cuisine, de lecture, de confection de masques pour mes proches et beaucoup de patch, cela rythme bien mes journées les semaines où je n’ai pas ma cadette. Je sais que, comme moi, vous travaillez beaucoup sur vos ouvrages actuellement et certaines d’entre vous suivent assidûment des challenges pour rester en contact, de beaux défis qui font du bien!

 

De mon côté, j’avance rapidement et cela me réjouit, je tâche de continuer à voir les bonnes choses malgré le chaos qui règne dehors. Voici les tous les ouvrages confectionnés  ou en cours, certains terminés pendant la longue pause de mon blog ou durant le confinement.

.

 

les ouvrages terminés

.

rag quilt

Cadeau de Noël pour ma nièce Mathilde, Rag quilt (ici plié en deux) confectionné et quilté entièrement à la machine, une jeune femme heureuse !

.

.

jelly rolls

Le couvre-lit de ma fille ainée Fanette, débuté il y a deux ans avec des Jellys Rolls Batiks, terminé pendant le confinement

.

.

Le quilting avec du coton perlé : soleil central (difficile de le distinguer sur la photo hélas) et des dizaines d’étoiles entre chaque rayon

.

.

L’aide précieuse de copines du club de patch pour la mise en sandwich, Laetitia (debout) et Chantal (assise)

 

.

Réparation  de fortune des mes rideaux

J’ai une petite minette qui adore se suspendre à mes rideaux dès qu’une mouche vient la narguer à la fenêtre. J’ai trouvé une astuce pour ne pas avoir à remplacé mes rideaux tous les 6 mois….

 

.

les encours

 

confection d’une housse

de machine à coudre

Modèle pris dans le livre « Un petit bout de fil » de la créatrice Sabine P’tit Bout de fil et les tissus choisis

.

.

Matelassage à la machine en cours

.

.

Matelassage et confort approuvés par Melle Nessie, « Déchiqueteuse de rideaux »

.

.

l’ouvrage du club à confectionner

selon nos envies

Ouvrage issu du magazine « Les nouvelles » de France Patchwork

.

.

Mon propre choix de tissu, fond noir et couleurs flashys pour un ouvrage moderne.

.

.

les ouvrages à venir

 

Dès les encours terminés, je me lancerai dans le modèle en couverture que j’espère transformer en nappe de pique-nique à enrouler et lier comme une rabane….

 

 

De quoi occuper encore ces longues heures

de confinement !

Bon patch à toutes!

N@tacha

 

18 réflexions sur “Les encours, les ouvrages terminés et ceux à venir….

  1. Chantal dit :

    Merci pour ce partage, de belles réalisations ! Bravo.
    Bon courage à toutes. Il faut se dire que nos encours sont contents et que nous retrouvons avec plaisir des ouvrages abandonnés.
    Bonne journée

    • chroniquepatchwork dit :

      Bonjour Chantal, merci pour ce gentil compliment!
      Il nous faut rester positives oui et apprécier le plaisir de reprendre des ouvrages laissés de côté.
      Une belle journée à toi.
      Natacha

  2. Corinne dit :

    Moi aussi, j’essaie de terminer mes en-cours.
    Effectivement, tu as bien raison. Même si cette période est plus que problématique, soyons heureuses d’avoir des hobbies. Je désespère de sortir profiter du beau temps mais je ne m’ennuie pas. Quelques bons bouquins, de bonnes recettes à expérimenter et des bouts de tissus font mon bonheur.
    Je t’embrasse.

    • chroniquepatchwork dit :

      Je te rejoins complètement Corinne, en cette période troublée et difficile où nous devons rester sagement à la maison, quelques bons livres, recettes et bouts de tissu font notre bonheur! Se recentrer sur ces petites choses permet d’avancer en attendant des jours meilleurs. Prenez bien soin de vous. Je t’embrasse.
      Natacha

  3. Marmotte rousse dit :

    Comme toi, chaque jour je mesure ma chance d’avoir une telle passion et d’avoir fait la fourmi pendant des années. Aujourd’hui je retrouve avec bonheur tous mes anciens projets, j’en découvre de nouveaux d’autant que depuis la fin de l’année dernière le virus du patch m’a contaminée de plus belle.
    Cela ne m’empêche pas de penser à ceux qui sont moins bien lotis et surtout à ceux qui combattent le méchant virus. Je parle des soignants bien sûr mais aussi de ceux qui continuent à travailler et également des politiques qui découvrent cette situation comme tout le monde et essaient de faire face et prendre les meilleurs décisions possibles tout en étant exposés aux critiques!

    • chroniquepatchwork dit :

      Je partage tellement ton avis Pierrette pour tous ceux qui combattent cet horrible virus (soignants, travailleurs et hommes politiques)! Que ferions-nous à leur place? Sans doute pas mieux!
      J’ai lu ce matin un article d’Arundhati Roy publié dans Le Monde qui dénonce toute l’horreur vécu par les populations pauvres aux Etats-Unis comme en Inde face à ce virus. A la lecture de cet article, je m’estime tellement privilégiée de vivre en France avec un système de santé solide et le respect de ma personne….
      Ce texte m’a tellement touchée que je crois qu’il fera l’objet d’un article bientôt….
      Pour en revenir à notre passion commune, désormais, je ne culpabiliserai plus d’avoir fait la fourmi et accumulé suffisamment de molletons et tissus pour occuper mes journées.
      Prends bien soin de vous, je t’embrasse.
      Natacha

  4. Joelle LIEGEOIS dit :

    Oh que oui, nous avons de quoi nous occuper, pas besoin de boutiques ouvertes, nous avons un stock de tout, pour ma part en ce moment je suis plus dans le point compté, avec mon stock de fils et de toile je ne m’ennuie pas, mon mari est en Ehpad, je suis seule et mon aiguille chauffe, j’ai décidé de faire des biscornus et des pendouilles pour tout le personnel de l’Ehpad, elles sont au moins une quarantaine et comme aussi je suis en quarantaine, j’en profite pour en broder 40 !! bonne journée à toutes, prenez soin de vous, restez à la maison. Amicalement patch

    • chroniquepatchwork dit :

      Chère Joelle, bravo pour ce si beau geste destiné au personnel de l’Ehpad où se trouve votre mari! Dans ces heures difficiles, on pense bien évidemment à toutes ces personnes qui prennent soin de nos proches, à l’ hôpital comme en Ehpad mais aussi à vous qui êtes tous inquiets pour vos familles, conjoints, enfants….
      Mille baisers et encouragements Joëlle, prenez bien soin de vous.
      Natacha

  5. Estelle Lacker dit :

    Merci très chère natacha pour ces paroles bienfaisantes et jolies images.

    Nous en-cours progressent et les nouveaux projets se concrétisent, le patchwork est une véritable échappatoire en ces temps bouleversés.

    Prends soin de toi,

    Bsbsbs eeee

    • chroniquepatchwork dit :

      Bonjour Estelle,
      oui le patchwork est un bel échappatoire, une parenthèse bienfaisante où nous parvenons presque à oublier le chaos qui règne dehors.
      Prends bien soin de toi et de ton mari. Je t’embrasse.
      Natacha

  6. lacocottedekiev dit :

    Tu as raison , nous avons cette chance d’avoir une passion qui nous occupe les mains et l’esprit. C’est sans doute une très bonne thérapie pour combattre, pas le virus, mais tout au moins l’isolement. Nous montrer des projets, des en cours ou des finis est un bon stimulant et contribue au bien être de toutes et de toi même
    Merci pour ce partage
    Biz
    La cocotte de kiev

    • chroniquepatchwork dit :

      Coucou,
      je suis contente de te lire! J’ai profité de ta venue pour aller faire un petit tour sur ton blog 😉
      J’espère que tu te plais à Bordeaux, mais je n’en doute pas car c’est une bien jolie ville!
      Le partage de nos encours et nos envies nous permet de rester en contact et de continuer à nous projeter dans le futur, je crois que cela aussi est important.
      Prends soin de toi, bisous
      Natacha

    • chroniquepatchwork dit :

      Merci beaucoup Michelle pour les compliments! Il y en a un peu pour tous les goûts dans mes ouvrages. Peu à peu, je m’ouvre à d’autres univers de patch différents du mien et je trouve que c’est une bonne chose car enrichissant de nouvelles techniques.
      Bon patch et douce journée 😉
      Natacha

  7. Babeth-Lili dit :

    Oui, nous sommes des « chanceuses » (comme on dit au Québec) de savoir occuper nos doigts et d’avoir des passions et pendant que nous nous penchons sur nos ouvrages, nous oublions un peu le chaos de ce qui nous entoure et bouleverse notre vie.
    Je possède aussi le livre de Jacqueline Morel (je l’avais rencontrée au salon de l’AEF quand il se tenait encore à la Villette). J’aime beaucoup ses ouvrages.
    Bon patch !

    • chroniquepatchwork dit :

      Coucou Babeth-Lili,

      malheureusement, pour ma part, je ne possède pas le livre de Jacqueline Morel. Mais je possède quelque chose d’encore plus précieux en fin de compte, mon tout premier ouvrage, un chemin de table de Noël grâce auquel elle m’a enseigné l’appliqué 😉
      Profite bien de tes ouvrages et surtout, prends soin de toi.
      Natacha

    • chroniquepatchwork dit :

      Ah oui, je ne manque pas d’occupations, surtout depuis lundi où je fais des masques à la chaîne! J’en peux plus, ils me sortent par les yeux!!! lol
      Oui, j’ai eu une chance extraordinaire de l’avoir comme professeur, d’autant qu’elle était patiente et à l’écoute. Je n’ai jamais terminé le chemin de table de Noël commencé avec elle, il faudra que je le reprenne un jour, ne pas le laisser perdre, il est précieux. Je t’embrasse, prends soin de toi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.