Cocopatch et son chaleureux Quilt Along

2017 Satsuki de Cocopatch

En parcourant les blogs destinés aux quilteuses, qu’ils soient français ou étrangers, nous trouvons de belles idées créatives, cela suscite en nous de nombreux projets  d’ouvrages qui, pour la plupart, ne verrons pas le jour tant ils sont multiples et cela nous permet d’échanger  avec d’autres. Parfois, sur l’un de ces blogs, nous trouvons un défi original qui rassemble les patcheuses autour d’un même but motivant qui nous oblige, de part son concept, à suivre l’aventure jusqu’au bout, avec la fierté d’avoir terminé un bel ouvrage tout en ayant vécu d’inoubliables moments de partage avec de nombreuses passionnées.

Parmi ces défis enthousiasmants, il y en a un qui a fait naître en moi l’envie de suivre la mouvance, non pas en tant que quilteuse mais en tant que blogueuse. Je souhaite découvrir et retracer pour vous un fantastique  challenge qui va transformer le quotidien de certaines d’entre vous durant quelques semaines! Il s’agit du QAL 2018 : Le Dashing Coriander Quilts !

C’est Corinne, alias Cocopatch, qui en a pris l’initiative,  suivie comme l’an dernier, par Delphine de Viodely que vous trouvez aussi sur son compte Instagram mais également, cette fois-ci, par Alice de Blossomquiltetcraft, de retour en France après  avoir vécu plusieurs années en Australie en tant qu’expatriée. Ce « Quilt Along » se compose de 5 étapes et il a débuté en février 2018 et se poursuivra jusqu’au dimanche 3 juin  avec la publication des tops terminés et de jolis lots à gagner.

.

.

https://ateliercocopatch.com/2018/01/16/quilt-along-2018/
http://viodely.over-blog.com/tag/qal/
https://www.blossomquiltetcraft.fr/qal-avec-cadeaux-a-gagner/

 

Pour celles qui n’ont pas le temps de relever ce défi ou ne se sentent pas de taille, je vous propose une manière beaucoup plus sereine de les suivre et de les encourager, bien au chaud devant votre écran d’ordinateur, accompagnée de votre mug de thé fumant ou de votre tasse de café chaud. Durant trois articles, je vais vous présenter les organisatrices de ce Dashing, leurs parcours et la passion qui les anime.

 

          Nous commencerons par Corinne, alias Cocopatch, qui quilte depuis 25 ans maintenant. Nous pourrions presque dire que c’est la destin qui a frappé à sa porte. En effet, lors de la « Journée des Associations » de sa commune, sa propre soeur lui avait demandé de bien vouloir prendre des informations pour elle après du club de patch de Vincennes. Séduite elle-même par cet art, elle s’est inscrite et tandis que sa soeur ne s’y est finalement pas mise, Corinne n’a cessé de se passionner pour le travail des ouvrages. Enfant, elle avait un environnement propice qui allait nourrir sa passion d’aujourd’hui car sa grand-mère était couturière à domicile et elle a donc baignée dans les belles étoffes, les petites chutes de tissus tombées à terre, le ronronnement de la machine  à coudre, les mains qui s’activent pour confectionner des vêtements.

Ayant acquis une  méthode très rigoureuse, Corinne n’hésite pas aujourd’hui à user de diverses techniques comme travailler à la main pour le BOM Quiltmania de Di Ford, la méthode anglaise avec les gabarits en carton ou encore la couture machine pour le patch moderne car elle avoue que c’est un réel gain de temps et qu’elle y prend autant de plaisir. Elle possède d’ailleurs une jolie petite collection de machines anciennes qu’elle utilise parfois et elle a donc fait l’an dernier le City Sampler de Tula Pink sur une vieille Singer Feather weight . Elle aime également broder, ce qui complète bien son savoir-faire.

.

 

Si elle continue d’aimer le traditionnel, le choix de Cocopatch se tourne désormais spontanément vers le moderne et les couleurs, lorsqu’elle achète ses tissus. Elle avoue que, ayant deux fils, cela correspond mieux à des jeunes garçons lorsqu’elle leur confectionne un ouvrage. Prof d’histoire dans sa vie professionnelle, elle contrebalance son goût de l’ancien en se passionnant profondément pour le Modern Quilt.  Elle a beaucoup appris des blogs américains qui traitent de ce sujet et qui sont souvent accompagnés de vidéos. Elle apprécie aussi la liberté du matelassage à la machine, tellement plus simple pour de grands ouvrages.

Blogueuse depuis 6 ans, Corinne a d’abord tenu un premier site chez un hébergeur puis a changé de plateforme lorsqu’elle s’est prise d’amour pour le Modern Quilt. Elle s’est lancée dans cette aventure après leur déménagement pour la Seine-et-Marne. Ayant suivi son mari , elle a gagné beaucoup de temps sur les transports pour se rendre à son travail et elle a donc décidé de profiter de ces moments retrouvés pour se créer ce bel univers virtuel qu’est son blog. Que de belles rencontres! Que de partages et d’échanges tant en France qu’à l’étranger!

Elle n’en ai pas au premier lancement de challenge car, comme je le précisais plus haut, l’an dernier déjà, elle s’est inspirée du challenge d’une australienne dont elle a admiré les superbes ouvrages sur Instagram, pour mettre en place le « 100 jours, 100 blocs ». Elle a donc contacté l’adorable Tula Pink puisqu’elle avait choisi son ouvrage mais aussi des sponsors tels que Bernina, Au fil d’Emma et Quiltmania afin que, comme chez les anglo-saxonnes, le défi soit motivant.  Cette année là,  Delphine de « Viodely » et Béatrice d' »une aiguille dans une botte de foin » ont aidé Corinne à organiser ce défi tout en participant toutes les trois au challenge. Derrière ce beau projet , il y avait toute une logistique à assurer demandant beaucoup de rigueur.

.

City Sampler « 100 jours 100 blocs » version Corinne

.

.

Pour cette année, la nouvelle équipe a souhaité trouver un modèle plus accessible à toutes en terme de budget puisqu’il est issu d’un Quiltmania, mais aussi avec une sélection  de tissus qui puissent être, à la convenance de chacune, du traditionnel ou du moderne.  Ainsi, le choix de l’ouvrage ne fut pas simple. Bien que l’annonce officielle du challenge a été faite en début d’année, nos trois quilteuses travaillent sur le projet depuis octobre dernier, le plus difficile étant probablement de trouver les sponsors.  Mais lorsqu’on voit le résultat par les lots annoncés, c’est très motivant pour se lancer dans l’aventure : une machine à coudre Skyline S 3 par Janome, un lot de matériel : planche, cutter, règle, épingles par Rascol, 1 abonnement papier 1 an au magazine de son choix  chez Quiltmania, un lot de 10 Fat Quarter de la collection Bohème d’Odile Bailloeul par Au fil d’Emma ……etc……

.

Vous imaginez aisément combien la recherche de sponsors demande de l’implication mais aussi du courage pour aller frapper aux portes et réussir à convaincre! Mais comment fait Corinne pour  trouver le temps nécessaire ? Que ce soit  pour son blog, pour ses ouvrages ou pour un défi à mettre en place,  elle profite de ses congés pour procéder par étapes! Par exemple, pendant les vacances de février, elle peut couper ses tissus pour un modèle choisi et profiter des congés de Pâques pour coudre le quilt correspondant. Elle avoue donc avoir pris un peu d’avance sur son modèle de QAL afin de pouvoir gérer l’avancée des participantes. Elle consacre ses dimanches matins à son blog et au suivi internet   mais le reste de la semaine, elle travaille et est aussi une maman attentive.

Elle aimerait passer à la phase de création mais elle manque hélas de temps. Toutefois, elle commence à dessiner et elle ne se pressera pas, elle flânera en chemin avant d’aborder cette nouvelle phase au mieux!

Au travers ces mots, Corinne évoque beaucoup sa passion pour le patchwork américain et tout ce que cela représente en terme d’avancées, de nouvelles techniques, de challenges lancés mais aussi, bien sûr, de  « Modern Quilt ». Elle rêve de pouvoir se rendre sur certains salons américains et si elle a eu l’opportunité de se rendre sur celui de Paducah , Houston lui fait les yeux doux. En fin de compte, les lectrice de Cocopatch ne peuvent que se réjouir de ses envies de ballades au pays du Quilt car nul doute qu’elle en  reviendra avec des idées foisonnante pour mieux les motiver ! Je ne peux donc que vous conseiller de suivre de près Corinne, qui, j’en suis certaine, ne manquera pas de vous proposer d’autres beaux projets dans les années à venir….

.

Houston, International Quilt festival

 

A suivre ….

                                                                                                                  Natacha Ramora

 

Je tiens à remercier chaleureusement Corinne du temps précieux qu’elle a su m’accorder.

Publicités

Avril 2018, quelques puces et expos près de chez nous ou un peu plus loin

 

Chères lectrices, avec pas mal de retard, voici les évènements à ne pas manquer dans notre région. Évidemment, j’attire votre attention sur le fait que nous retrouverons notre Biennale d’Art Textile du 11 au 14 avril, qui n’est autre que notre fameux QuiltexpoenBeaujolais 😉.

Puces des couturières, 

Dimanche 8 avril, Civrieux d’Azergues

.

.

Puces de couturières, dimanche 8 avril

Saint Priest la Vetre (42)

.

.

.

Puces des couturières & loisirs créatifs,

Dimanche 8 avril , Chanas (38)

.

.

Biennale Internationale d’Art Textile

11 au 14 avril 2018, Villefranche Sur Saone

.

.

.

Puces des couturières,

14 avril 2018, Châtillon sur Chalaronne

.

.

Puces des couturières, 

Dimanche 22 avril 2018, Loubaresse (07)

 

.

.

Je vous souhaite a toutes de belles puces des couturières et expos.

 

Je vous donne rendez-vous mardi prochain, le 10 avril.Nous partirons à la rencontre de la pétillante Cocopatch et du defi lancé à ses followers à l’aide de ses complices Delphine et Alice…

Natacha Ramora