Une troisième bougie pour mon blog! Vite! Vite! On tente de gagner un bel ouvrage!

 

 

Trois ans! Cela fait trois ans aujourd’hui que je tiens ce blog, que je vous fais partager mes découvertes, mes rencontres, mes coups de coeur!

Vous m’avez suivie dans bien des lieux :

.

En Ecosse, lors de mon dernier voyage

.

.

En Australie avec Estelle, notre quilteuse globe-trotteuse

.

.

Aux USA l’été dernier,

 

.

.

Dans la communauté Amish avec Jacques Légeret

.

.

Dans un fabuleux périple à travers les Etats-Unis en suivant Isle et Inger dans leur livre « Un tour des USA »,

.

.

Nous avons, ensemble, découvert le parcours de nombreuses créatrices et/ou commerces que nous apercevons parfois sur les salons, voire même des équipes qui organisent des évènements excitants :

.

.

L’équipe toujours motivée du salon de Pexiora!

.

.

Barbara Lange et ses oeuvres si inventives et fantaisistes

.

.

Florence Chambe, de l’Atelier des coeurs

.

.

Emmanuelle Carré-Briand d’Alice & co

.

.

Véronique et Bénédicte Maurin

 

et bien d’autres encore…

Merci de votre fidélité, de vos gentils commentaires, de vos encouragements! Ils sont un vrai bonheur pour moi!

Ce blog m’a permis de faire de belles rencontres et de me documenter sur de nombreux sujets ayant un lien , parfois ténu, avec le patchwork.

.

.

Afin de remercier mes plus fidèles lectrices, j’organise un petit jeu pour vous faire gagner un livre. Le principe est simple, il suffit d’être abonnée à mon blog et de me mettre un petit commentaire.

J’ai longuement hésité pour le choix du livre : un ouvrage sur une technique particulière? Un guide sur la multitude de blocs? Sur l’art textile ? Sur l’appliqué?

En fin de compte, j’ai choisi celui-ci qui est en lien avec cette jolie saison de fin de printemps qui nous donne des envies de traîner au jardin, de se balader dans la nature, de profiter de la douceur des jours mais qui annonce également l’été, enfin!

.

.

.

tentez votre chance en mettant un petit commentaire !

 

afin de vous laisser un peu de chance,

le nom du gagnant sera publiée le  6 juin…

 

Je vous embrasse toutes et tous …

Natacha Ramora

Publicités

Dakota song

Aujourd’hui, j’ai envie de vous proposer une petite devinette!

Quel est le point commun entre :

.

Edward Clark, Co-fondateur de la Singer Sewing Machine Company

Les premières machines à coudre Singer

.
.
..
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.

 et :

 

Le « Dakota », célèbre immeuble de New-York, situé face à Central Park, sur la 72ème rue, dans le West side

 

Lauren Bacall

.

.

Yoko Ono et John Lennon à New York ( années 70 © Ben Ross)

 .
.

Rudolph Noureev, danseur étoile, chorégraphe et directeur du ballet de l’opéra de Paris

.
.

Une petite idée? 

non?

LE VOICI DONC CE POINT COMMUN :
.
.

Le roman « Dakota song », d’Arianne Bois, paru en mars 2017 chez Belfond

.
.
Pour celles et ceux qui me suivent depuis longtemps, vous savez sans doute que j’écoute la radio presque en permanence au travail, plus exactement des replays de mes stations préférées (Europe1 et RTL pour ne pas les nommer) vu que le direct est difficile à capter dans ma jolie campagne reculée de l’Ain. C’est ainsi par exemple que je vous avais fourni le lien de l’interview de Jacques et Catherine Légeret dans l’émission « La curiosité est un vilain défaut » que vous pouvez réécouter ici :
.
.
http://www.rtl.fr/culture/medias-people/les-amish-dans-la-curiosite-7782496688
.
.
Cette fois-ci, toujours dans ce même programme, Thomas Hugues et Sidonie Bonnec recevaient Arianne Bois, romancière, grand reporter et critique littéraire  présentant son tout dernier ouvrage, paru fin mars 2017.
.
.
.

Ariane Bois, plusieurs fois primée pour ses romans précédents

.

.
 L’action se passe dans l’immeuble Dakota, à New-York. Souhaitant faire un investissement, Edward Cabot Clark, co-fondateur  de la Singer Sewing Machine Company avec laquelle il a fait fortune,  a fait érigé cet immeuble dans les années 1880 suivant deux intuitions. A l’époque, les classes moyennes supérieures vivaient dans des Towns Houses (maisons de ville). Mais Edward Clark est persuadé d’une part, que ‎New York va fortement se développer pour devenir une très grande ville et d’autre part, que ‎les classes moyennes supérieures vont se développer également. D’après lui, faute de place, tout le monde ne pourra pas vivre dans des Town Houses, d’où la nécessité de construire des immeubles.
.

C’est donc dans le West side, sur la 72eme rue, face à central park‎ qu’il fait construire l’immeuble Dakota. Le lieu était désert à l’époque mais aujourd’hui, il est très bien situé, au coeur de Manhattan, face à Central Park.

.

.

Le Dakota, 1880

.

.

Le programme d’accès  à la location sera excessivement draconien et nombre d’avantages feront de cet immeuble un bâtiment très luxueux tels que le chauffage central, les appartements traversants ou encore,  des repas servis dans la salle à manger commune aux résidents.

Un évènement a tristement rendu célèbre l’édifice, l’assassinat de John lennon, dans la rue, en bas de chez lui. Si Yoko  Ono a choisi de ne pas faire de funérailles, elle a fait construire, en face de chez eux, dans Central Park, un mémorial , le « Strawberry fields ».
.
.

Le mémorial « Strawberry fields », en souvenir de John Lennon

Ariane Bois a donc situé l’action de son livre au coeur même de l’immeuble, en voici le résumé tiré du site Belfond.fr :
« New York, 1970. Shawn Pepperdine, jeune de Harlem, assiste, horrifié, au meurtre de son meilleur ami. Pour échapper aux assassins, il trouve refuge dans les sous-sols du Dakota, l’immeuble le plus mythique de Manhattan.
Au coeur d’une ville en pleine ébullition, le Dakota reste, lui, immuable : un club très fermé, un château médiéval sur Central Park, un havre de paix des «rich and famous». S’y côtoient Lauren Bacall, Leonard Bernstein et Rudolf Noureev. Ici, Polanski tournera les images du film Rosemary’s Baby.
Devenu le premier portier noir du Dakota, Shawn côtoie ses résidents : Nigel, Abigail, Nathan, Cherie, Becky, Andrew, Tyler et les autres.
Quand la plus grande star du monde, John Lennon, emménage à son tour, l’immeuble et sa communauté s’enflamment…

Dakota Song est le portrait survolté d’une Amérique en pleine révolution artistique, intellectuelle et sexuelle, celle de la Beatlemania et du disco, du Studio 54 de Warhol et du Chelsea Hotel, du scandale du Watergate et d’une décennie de violences. »

 C’est assez drôle de constater qu’il y a un lien, si infime soit-il, entre nos machines à coudre Singer et John Lennon. Je pense avoir trouvé le livre qui accompagnera mes vacances d’été.

.

.

Pour le moment, je suis avec bonheur les pérégrinations de Marcus Goldman dans « La vérité sur l’affaire Harry Québert »

.
Je vous donne rendez-vous le 23 de ce mois pour une belle surprise, ne ratez pas le rendez-vous! 
.
Natacha Ramora

Mai 217, quelques expos près de chez nous et un peu plus loin

.

.

il n’est pas trop tard pour vous souhaiter un

joyeux premier mai a vous toutes et tous !

que ce brin de muguet apporte du bonheur dans votre maison…

.

.

Comme d’habitude, voici d’éventuelles sorties à venir en ce joli mois de mai qui je l’espère, sera bien printanier.

Ytrac, Cantal (15)

du 25 avril au 2 mai

.

.

Saint-Louis, Haut-Rhin (68)

14 mai 2017

.

.

.

Saint-Sorlin en Valloire, Drôme (26)

14 mai 2017

.

.

Creuzier le Neuf, Allier (03)

Dimanche 21 mai

.

.

.

Ferrette, Haut-Rhin (68)

Du 25 mai au 5 juin 2017

.

Une belle invitation de la part d’Estelle, notre quilteuse globe-troteuse :

« Si d’aventure vous souhaitez faire une balade dans le sundgau et découvrir l’art textile,
l’atelier de ferrette vous présente plus de 200 réalisations mises en scène dans 6 lieux différents pendant 10 jours entre l’ascension et la pentecôte.
Un dépliant qui vous guidera à travers les ruelles pentues de la cité des comtes vous sera remis à l’office du tourisme
La visite est gratuite, les sentiers aux alentours et les petits restaurants accueillants.
bien à vous,
Estelle  « .
Pour ma part, j’y serai et je vous ferai partager mes jolies découvertes par la suite 😉
.
.
.
Exceptionnellement, il n’y aura pas d’article en ce premier mardi du mois, je vous donne donc rendez-vous le mardi 16 mai à l’angle de la 72ème rue et Central Park West, à New-York…
.
.
En attendant, je partage avec vous notre jolie ballade du week-end :
.
.
.

Chanaz, la « petite Venise savoyarde », sur le canal de Savières

.
.

La roue du moulin de Chanaz qui tourne à nouveau depuis les années 90 pour la fabrication d’huiles de noix et noisettes.

.
.

Abbaye de Hautecombe, sur le lac du Bourget

.
.
à très vite…
Natacha.