L’industrie de la laine en Ecosse, ses labels et ses logos

Avant de vous résumer de quelle façon l’Ecosse se bat pour que son industrie de la laine retrouve la place de choix qui lui revient, je voudrais d’abord faire un point avec vous sur les labels et logos de la laine. Je crois que nous sommes nombreux à nous perdre parmi toutes les appellations dès que nous devons acheter un joli pull d’hiver. Afin de savoir de quoi la vendeuse vous parle lorsqu’elle évoque la laine vierge ou l’angora, voici un petit récapitulatif bien utile pour devenir incollable sur la provenance de vos pulls et écharpes.

.

woolmarkLE LABEL WOOLMARK :

Ce label de qualité signifie que la laine provient de la tonte d’animaux sains et vivants. Il garantit un produit en pure laine vierge (100 % de la composition).

Il a été mis en place par l’IWS (International Wool Secretariat) qui était un rassemblement de syndicats d’éleveurs de moutons  d’Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud et Uruguay souhaitant s’implanter sur les marchés de l’industrie lainière de l’hémisphère Nord (Japon, Europe Occidentale et Amérique du Nord). Depuis 1998, c’est la Woolmark Compagny, société d’expertise et de recherche technologique à but non lucratif qui remplace l’IWS dans ses missions de certifications et recherches. Son siège est basé à Sydney.

Le logo de la Woolmark a été décliné pour mettre en avant certains mélanges de fibres contenant de la laine vierge dans la diversification du prêt-à-porter :

.

woolmark-blendLe label woolmark blend :

Mélange majoritaire de 50 à 99 % de laine vierge.

 

.

wool-blendLe label wool blend :

Mélange minoritaire de 30 à 49 % de laine vierge.

             

.

                     « Pure laine vierge »

Il s’agit donc d’un produit contenant uniquement de la laine, toutefois, l’appellation accepte un rajout de 0,3 % d’autres fibres, une quantité infime pour ainsi dire.

 .

                     « laine vierge »

Produit auquel a pu être rajouté 7% au maximum d’autres fibres.

.

                    « 100% laine » ou « pure laine »

Cela correspond donc à une laine de moindre qualité ou recyclée…….surprenant n’est-ce pas?

.

.

Vous avez ensuite le choix entre différents types de laines issues d’ovidés et parfois de camélidés:

.

mouton-ecosseLa laine de mouton

Elle est la plus répandue. Celle provenant d’Ecosse est réputée comme étant très résistante. Toutefois, aujourd’hui, pour obtenir plus de douceur, on la mélange souvent avec d’autres fibres naturelles ou synthétiques.

.

.

agneauLa laine vierge d’agneau

Elle est une véritable protection contre les températures extrêmes et a un toucher moelleux.

                        lambswool

Ce sont les premières tontes de l’agneau avant l’âge de 7 mois, c’est une fibre extrêmement douce mais plus courte que la laine vierge d’agneau et donc, un peu moins résistante.

                              Geelong

La toute première tonte de l’agneau, ce qui représente le nec en Lambswool.

.

.

merinosLa laine mérinos

Cette race de mouton est surtout présente en Australie et a une toison confortable et résistante. Elle est thermorégulatrice, anti-bactérienne et ne pique pas. Elle est idéale pour les robes, Twin-set ou les vêtements de randonnée.

.

 .

.

cachemireLe cachemire

On ne vante plus la douceur et le confort d’un pull en cachemire. Il est confectionné à partir des poils des chèvres des hauts plateaux de Mongolie et de Xinjiang en Chine. La fibre de cachemire étant très fine, il est nécessaire de tordre les fils par deux pour gagner en solidité. Plus le nombre de fils sera important (quelquefois jusqu’à 24 fils), plus le vêtement sera chaud et par conséquent, cher! Le cachemire s’étant démocratisé depuis quelques années, il en résulte des conséquences dommageables  telle que la désertification de la province de la Mongolie intérieure et l’accroissement des vents de poussière à l’est, notamment sur la région de Pékin. 

.

.

chevre-angoraLe mohair et le kid mohair

Ils sont tous deux obtenus à partir de la chèvre angora qui présente une toison longue et frisée dont la fibre est facile à teindre.  le kid mohair est issue des chèvres plus jeunes et possède donc une fibre plus douce.

.

.

.

lapin-angoraL’angora (produit controversé)

Cette laine est fournie le plus souvent par le lapin angora mais aussi quelquefois par le mouton angora ou le yack. Si ce produit noble donne des pulls chauds, il est malgré tout régulièrement montré du doigt pour sa récolte exercée cruellement. En effet, en France ou en Allemagne, on procède par épilation ou tonte. La Chine, quant à elle, préfère la plupart du temps l’arrachage de toison, entrainant pour l’animal des souffrances atroces. C’est ainsi qu’en 2013, l’association PETA Asia (association pour un traitement éthique des animaux) a lancé une campagne pour dénoncer cette cruauté. De nombreuses grandes enseignes boycottent désormais l’angora telles qu’Adidas, Calvin Klein, Zara, H&M, Levi Strauss, Puma…(liste non exhaustive). Sachez toutefois que la France n’est pas en reste quant à la cruauté. L’association One Voice a dénoncé en 2016 les conditions dans la filière française : sauvagerie du procédé dit « d’épilation », violations de la règlementation et conditions d’élevage. Elle appelle ainsi à l’interdiction pure et simple de l’élevage et du commerce de l’angora.

.

.

alpagaL’alpaga

L’alpaga provient du mammifère camélidé du même nom.  Sa fibre est rare est précieuse puisque cet animal ne rend que deux à trois kilos de polis par an. Légère et résistante, cette fibre est idéale pour les costumes et les tailleurs.

.

.

.

.

vigogneLa vigogne

Dans le monde Inca, La vigogne était considérée comme une animal sacré et elle était tondue pour la confection des livrées impériales. Aujourd’hui, ce produit est encore plus rare et cher que le cachemire. D’ailleurs, la production a été stoppée durant trente ans dans les années 70 pour enrayer l’extinction de l’espèce.  Aujourd’hui, la fibre est utilisée par les grandes maisons de couture pour des pièces de luxe telles que des manteaux. L’élevage et la tonte de la vigogne permet à des villageois de la Cordillère des Andes d’obtenir un revenu substantiel.

.

.

DE NOUS JOURS, le Royaume-Uni détient le troupeau le plus important en Europe. En Ecosse, l’élevage de moutons pour sa laine existe depuis le Moyen-Age et compte aujourd’hui  environ 15 000 fermiers pour plus de 6 millions d’ovins. Pourtant, le secteur est en souffrance depuis une trentaine d’années, raison pour laquelle le pays se bat pour le renouveau de cette industrie.

En 2010, le Prince Charles a fondé « La campagne pour la laine » qui est financée par sept grands organismes mondiaux de cette industrie, dont la Woolmark Compagny, afin de sensibiliser les consommateurs à la durabilité de la laine et à son caractère écologique. Cette Campaign for Wool est organisée chaque année dans un pays différent – Asie, Australie, Italie, Grande-Bretagne- et est passée par Paris en 2014 :  bergerie éphémère, exposition mode, ateliers enfants.  Tout est fait pour mettre en avant l’industrie lainière.

.

.

prince-charles

Source : oeuvresduprince.ca

.

berges-de-seine-1-613x410

Campaign for Wool, Berges de la Seine, Paris 2014. Source : Marie-France

.

LA BELLE VILLE D’EDIMBOURG, quant à elle, met aussi en avant l’industrie lainière en organisant chaque année le « Edinburgh Yarn Festival » dont la prochaîne édition se tiendra les 10 et 11 mars prochain (oui je sais, il est un peu tard pour prendre les billets…. 😉 ) . Au programme : plus d’une centaine de stands de commerçants triés sur le volet, des stages, des rencontres, une radio qui suit  le programme durant toutes les festivités mais aussi, un concert avec des rockers en tenue traditionnelle écossaise, à savoir : en Quilt s’il vous plait!

Voici de quoi vous faire saliver un peu :

http://www.edinyarnfest.com/home-2017/

 

Pour en revenir aux logos, je souhaite en partager un avec vous…

 

nouveau-logo-convertimage

.

Voici le tout nouveau logo pour mon blog! Il a été réalisé par ma fille Fanette. Elle n’a rien omis : le chemin en patchwork (son idée), mon indécrottable sac en bandoulière, mes petites lunettes de vue qui tiennent ma tignasse, mon foulard lie de vin que je porte si souvent…. Oui, cela me ressemble bien! Merci ma grande!

Vous aimez?

.

à bientôt,

Natacha.

Advertisements

16 réflexions sur “L’industrie de la laine en Ecosse, ses labels et ses logos

  1. jibé dit :

    Très joli logo j aime beaucoup
    Et merci pour toutes ces explications et en effet je ne connaissais pas toutes ces différences
    concernant la mention LAINE
    Bonne journée

    • chroniquepatchwork dit :

      Bonjour Jibé, avant de préparer cet article, mes connaissances sur la question étaient également bien limitées. Je suis ravie si j’ai pu donner un petit éclairage. A bientôt.
      Natacha

  2. filetoile dit :

    merci pour cet article intéressant qui nous permet de connaitre toutes les « nuances »
    D’ailleurs, je tricote de la « merino » qui indique bien sa provenance…
    Bonne journée

    • chroniquepatchwork dit :

      Bonjour Filetoile, pour ma part, je n’ai pas touché d’aiguilles à tricoter depuis de très nombreuses années. Déjà bien occupée par mes ouvrages de patch, je n’ai hélas plus de temps pour d’autres travaux. C’est dommage! Je suis sûre que tu dois faire de biens jolis pulls.
      Natacha

  3. Babeth-Lili dit :

    C’est un article très bien documenté et intéressant. Merci pour ces informations. Et bravo pour le dessin de Fanette.
    Bonne journée !

  4. dragee dit :

    Oui j’aime beaucoup l’image que Fanette nous livre de sa maman et de son parcours coloré. J’ai apprécié aussi ton article sur la laine, fort intéressant et bien documenté.
    Très bonne journée au tandem mère-fille. Marie

    • chroniquepatchwork dit :

      Coucou Marie,
      merci de ce gentil mot! Je reconnais que je me suis beaucoup documenté pour écrire cet article mais je me suis régalée à le faire, comme d’habitude. Notre tandem mère-fille te souhaite une bonne et douce soirée. je t’embrasse. Natacha

  5. NancyRose dit :

    Wahou ta fille est une Artiste aussi !
    J’aime beaucoup ta bannière.

    Merci pour ton article si intéressant sur la laine. Beaucoup de choses à retenir !

    • chroniquepatchwork dit :

      Bonsoir Nancy Rose, c’est vrai, pas mal de choses à retenir. il nous faudra désormais aller acheter nos pulls en connaissance de cause. Je reconnais que par exemple, pour le cachemire, moi qui aime cette matière noble, je ne vois plus cela avec le même oeil hélas. Je t’embrasse chère Nancy et te dis à très vite par blog ou par mail 😉

  6. joelle91 dit :

    le duo mère-fille est formidable! que de renseignements sur les laines, ça me laisse interrogative….je tricote pas mal, et en regardant les compositions, le pure laine et etc…me ferait presque élever mes moutons! dommage……pas pour l’élevage, hi,hi!pour mes tricots.

    • chroniquepatchwork dit :

      Très chère Joelle,

      Alors là, je suis ravie si, en plus de te donner envie de contrés lointaines, je peux aussi te donner l’envie d’élever tes propres moutons!!! 🙂 Tu seras ainsi sûre de la provenance de tes pelotes…..bon, en revanche, pas sûre que tes voisins soient contents. J’avais une amie dont le voisin a décidé soudainement d’élever quelques moutons…..et subitement, invasion de mouches chez elle à un point infernal….
      Je me demande s’il ne serait pas plus raisonnable que tu continues sagement d’acheter ta laine….en décortiquant les étiquettes 😉
      Je te souhaite une très jolie journée
      Natacha

    • chroniquepatchwork dit :

      Ton commentaire me fait très plaisir car toi qui commence à me connaitre assez bien, tu es bien placée pour savoir si ce logo me correspond! Je suis contente que ma grande ai fait du bon boulot! Je t’embrasse, à très bientôt.

  7. Monique D (B-Maransart) dit :

    J’ai enfin pris le temps de lire attentivement ton article sur la laine. Il est très instructif et m’a apporté des précisions quant aux appellations.
    Merci.
    Bisous.

    • chroniquepatchwork dit :

      Merci Monique! J’ai moi-même appris pas mal de choses en l’écrivant puisque j’ai dû me documenter. Je n’achèterai plus mes pulls de la même façon. Je t’embrasse et te souhaite une bonne semaine. Natacha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s