Ma crèche provençale

rene-de-noelChères lectrices et lecteurs, je reviens vers vous après quelques jours d’absence pour des vacances très attendues.    Aujourd’hui je viens vous souhaiter de belles fêtes de fin d’année, j’espère qu’elles vous sont douces et remplies de bons moments avec vos proches. j’ai une pensée spéciale pour tous ceux qui sont seuls dans ces moments festifs.

 

~~~~~~~~~~~~

Ma crèche Provençale

 

Dans la religion catholique, la crèche de Noël met en scène la nativité, naissance de l’enfant Jésus. Elle peut être vivante, statique ou encore mécanique. Les crèches de Noël vivantes se développent en Europe à partir du 13 ème siècle suite à la réalisation d’une telle crèche par François d’Assise en 1223 à Greccio, en Italie.

Grâce aux progrès de l’horlogerie, les crèches mécaniques deviennent populaires dans toute l’Europe au 17 ème siècle. La première qui fut mécanisée en France, à Marseille,  fut créée par un dénommé Laurent.

La démocratisation des crèches domestiques est favorisée au19ème siècle par la fabrication en série des figurines en plâtre peint et leur diffusion par les marchands d’objets religieux.

De nos jours, la tradition de la crèche de Noël s’est développée dans le monde entier en adaptant l’évangile selon la diversité des cultures. Depuis novembre 2016, le Conseil d’Etat a statué sur la possibilité d’installer des crèches dans des établissements de la République suite aux tensions religieuses en France.

.

PETIT TOUR DU MONDE DES CRèCHES

.

Crèche de Noël au Portugal

Crèche de Noël au Portugal

.

Crèche Amérindienne, Québec

Crèche Amérindienne, Québec

.

creche-noel-italienne

Crèche de Noël italienne

.

creche-noel-bavaroise

Crèche de Noël bavaroise

.

La tradition de la crèche provençale débuta tout d’abord en 1775 à Marseille avec le dénommé Laurent dont je vous parlais plus haut. Il s’agissait donc de santons articulés vêtus de costumes locaux. Laurent avait fait toute une mise en scène comprenant par exemple le Pape descendant de son carrosse, suivi des cardinaux, pour venir bénir  l’enfant Jésus ou encore, un vaisseau de guerre tirant une salve d’artillerie pour saluer sa venue au monde, ce qui le faisait sursauter.

 
Mais les vrais santons de Provence ‎en argile non cuite ont été façonnés par Jean-Louis Lagnel, à Marseille, à la fin du 19 ème siècle. S’ils ont été fortement concurrencés, au tout début, par les Santibelli, en plâtre, vendus par des marchands Napolitains dans les rues du Vieux-Port, depuis, ce sont les santons de Provence qui ornent fièrement nos crèches.
D’après Marcel Carbonnel, l’un des plus prestigieux santonniers, la crèche Provençale mêle aujourd’hui « le profane au religieux »‎ et on peut y voir en effet désormais une multitude de corps de métier aux côtés des personnages religieux.
.
.
marcel-carbonel-travaillant-sur-un-santon

Marcel Carbonel travaillant sur un santon

 .
Si ma famille n’a jamais été pratiquante ni même catholique, la crèche provençale, à cause de nos origines Marseillaises,  a toujours tenu une place de choix chez nous ‎. Ma maman aimait exprimer son côté créatif en la mettant en place chaque année à côté du sapin et nous étions chargés de rajouter quelques cailloux et un peu de mousse pour la rendre plus vivante.
Ce dont je me souviens aussi, c’est mon émerveillement lorsque que ma grand-mère paternelle, qui habitait Aubagne‎, m’emmenait voir la crèche permanente du « Petit monde de Pagnol » où je retrouvais tous les personnages que j’aimais tant : la célèbre partie de carte, ce triste boulanger et ‎sa Pomponette, la sauvage Manon des sources, Marcel Pagnol enfant et ses collines, si chères à son coeur …
.
le-petit-monde-de-pagnol

Le petit monde de Pagnol, Aubagne

.

Tous ces personnages étaient pour moi un enchantement et je ne peux que vous conseiller, si vous aimez Pagnol et que vous passez par Aubagne, de vous rendre sur l’Esplanade De Gaulle pour voir cette exposition qui vous rendra votre âme d’enfant.
 
Comme vous l’imaginez sans doute, la crèche provençale occupe donc chez moi une place ‎de choix et nous achetons chaque Noël quelques santons supplémentaires bruts que nous peignons nous-mêmes.  Au fil des ans ans, je les dispose tous autour d’une étable offerte par l’une de mes amies. Mais cette année, je suis heureuse d’offrir un vrai village à mes santons!
.
imgp6348-convertimage
.
.
imgp6349-convertimage
Toutes ces maisons sont un émouvant cadeau de mon oncle, ne serait-ce que pour les heures passées à les  confectionner.   Nul doute que mes santons sont aujourd’hui des personnages heureux!!!
.
.
imgp6352.
.
.
imgp6354.
.
imgp6358

Dans le fond, l’incontournable « Fanny » soulevant ses jupons.

Lire ici l’origine de l’expression  » faire Fanny ou embrasser Fanny » :

 

imgp6359.

.

imgp6360.

Certes, quelques-uns restent encore à peindre mais nous prenons notre temps car ce sont des étapes délicates, la plus difficile étant de dessiner l’expression du visage. Chaque année, c’est toujours excitant de se rendre au marché de Noël de Lyon pour choisir nos santons parmi la multitude proposée. Je crois que dans une vingtaine d’année, si je perpétue la tradition, mon salon ne sera plus suffisamment grand pour accueillir ma crèche! Mais d’ici là, j’en profite pleinement…

.

pere-noel-clin-doeil

Prenez soin de vous mes amis,

Nat@cha

Advertisements

8 réflexions sur “Ma crèche provençale

  1. murielleduval81 dit :

    Encore un très bel article Natacha. Comme elles sont belles nos crèches. J’ai un souvenir merveilleux des crèches provençales ainsi que des foires aux santons lorsque nous habitions Aix. Notre crèche vient d’ailleurs de cette région. Ici dans le Tarn au moment de Noël existe des circuit de crèches, une façon de découvrir le patrimoine religieux de nos villages.
    Je te souhaite une très belle fin d’année. A bientôt. Je t’embrasse

    • chroniquepatchwork dit :

      Coucou ma très chère Murielle,

      Comme cela doit être chouette de faire les circuits de crèches! Je pesne que j’adorerai cela. J’espère que tes fêtes se seront déroulées dans la joie et la sérénité entourée de tes proches.

  2. joelle91 dit :

    merci pour ce bel article, tu nous fais « remettre à jour » des origines oubliées depuis longtemps….bonne fin d’année, joelle91

  3. Estelle Lacker dit :

    Très chère natacha,

    Ton article d’aujourd’hui respire la plénitude des noëls d’autrefois,

    Alors que la joie de partager la veillée était essentielle,

    il n’était pas encore question de tumulte, d’achats compulsifs, de surenchère !

    offrons-nous encore quelques moments de paix, hors du temps,

    comme cet après-midi, je reçois quelques amies autour d’un verre de vin et de quelques gâteaux….

    Bien à toi,

    estelle

    • chroniquepatchwork dit :

      Coucou chère Estelle,
      il est vrai que je garde un souvenir extraordinaire de mes Noëls d’enfant. En effet, à l’époque pas de surenchère de cadeaux mais la joie d’être tous réunis. J’espère que ton après-midi avec tes amies aura été bien agréable. Je t’embrasse et en profite pour te souhaiter une excellente année toute en douceur et tendresse.
      Natacha

  4. quaquie dit :

    J’adore les crèches.
    je n’en ai pas mais en rêve chaque année. Alors c’est décidé, cette année je m’offre un début de crèche. La tienne est superbe et a de plus la valeur du coeur, entre le magnifique cadeau de ton oncle et tes santons peints par toi-même.
    Je suis allée au printemps au village des santons du Paradou. Un rêve….
    bisous et bonne fin d’année…. près de ta crèche

    • chroniquepatchwork dit :

      Bonjour chère Quaquie,
      j’espère que tu auras pu démarrer ta crèche qui, j’en suis sûre, va être de plus en plus chère à ton coeur au fil des ans.
      Je ne connais pas le village des santons du Paradou mais je suis certaine que cela doit être féérique.
      Avec ces quelques mots, j’en profite pour te souhaiter une belle année 2017 qui te soit douce.
      Natacha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s