Décollage imminent

A l’heure où vous lirez ces lignes, je m’apprêterai à vivre un grand et beau périple avec mon compagnon. Ce premier voyage ensemble sera, je l’espère, le premier d’une longue liste.

Bien sûr, beaucoup d’entre vous ont deviné que ce sont les Etats-Unis que nous visiterons. Cela coulait de source, évidemment… Je suis fascinée par ce pays depuis toute petite et je crois sincèrement que je pourrai y vivre, même si je pense que j’aurai beaucoup de mal à choisir entre de nombreux Etats, tant chacun est riche en paysages superbes, en art de vivre, en culture culinaire variée et en nombreuses boutiques de patch dont certaines ont des programmes de stages et des situations géographiques qui me font rêver.

Nous sommes d’ailleurs légion, nous, les quilteuses, à aimer les USA pour ce qu’ils représentent en terme de patchwork et à  ambitionner parfois de  courir, un jour,  les quiltshops américains. Pourtant, ce voyage-ci ne tournera pas autour du patchwork, même si certaines visites sur ce thème seront incontournables. Je vous emmène avec moi?  Let’s go !

.

Central park

La première étape sera New-York, fantastique mégalopole qui compte aujourd’hui plus de 8 millions d’habitants. Je m’y suis déjà rendue il y a 10 ans exactement, mais à reculons! Et pourtant….pourtant, je suis tombée sous le charme de cette ville grandiose où les buildings nous font nous sentir si petits. J’avais particulièrement aimé Grand Central Station, gare qui figure dans beaucoup de films se déroulant à New-york et à son petit stand de merveilleuses pâtisseries juste sous l’escalier central. J’ai choisi cette photo, car, lorsque l’on se trouve dans Central Park, on peut admirer toute l’architecture de la ville, les buildings modernes qui côtoient les immeubles néogothiques.

 

Puis nous prendrons un train pour l’attachante et pittoresque Boston qui possède encore des vestiges de la ville coloniale qu’elle fut avec de nombreux édifices de cette époque, bordés, pour certains par des réverbères à gaz. Avec la croissance économique du 19ème siècle, la ville s’est étendue grâce au  comblement et l’assèchement des marécages, tel dans le quartier de Back Bay.

Boston back Bay

Le quartier de Back Bay. Source : placesonline.fr

.

Nul doute que nous serons sous le charme de la capitale du Massachusetts où les quartiers résidentiels s’apparentent au Vieux Monde.

A quarante-cinq minutes au nord de Boston, l’étape obligatoire sera bien sûr Lowell. Depuis de nombreuses années, cette petite ville, qui se trouve dans le même Etat que Boston, possède un Muséum du quilt très réputé et qui m’a été chaudement recommandé par Murielle Duval    ( https://lesfilsdesoiedesm.wordpress.com/ )   mais aussi par Jacques Légeret, spécialiste de la Communauté Amish et collectionneur de quilts (lire son interview   ici : https://chroniquepatchwork.com/tag/jacques-legeret/)

Ce petit détour était  incontournable et je vous promets une chronique dans quelques temps pour vous faire partager ma visite.

http://www.nequiltmuseum.org

.

Nous en profiterons pour découvrir les paysages de Nouvelle-Angleterre le long de la côte qui relie Boston à Portland où nous ferons une petite escale de deux jours pour profiter de la douceur de vivre.

.

Microsoft Word - map-eastcost Word.doc

.

Après cette pause maritime, nous retournerons vers l’aéroport de Boston afin de prendre un avion pour « Windy city » (la ville qui « brasse du vent »), théâtre du crime organisé au temps d’Al Capone et d’Eliot Ness. Je veux bien sûr parler de Chicago, qui parvient aujourd’hui à se défaire de sa mauvaise réputation pour laisser la place à l’image d’une « capitale mondiale de l’architecture moderne ». J’ai hâte de pouvoir parcourir les rives du lac Michigan et de pouvoir me balader dans les allées du Millénium Park ou encore de monter dans la ligne aérienne de métro (la ligne Brown ) pour avoir le sentiment de frôler les buildings.

Pourtant, si nous nous rendons à Chicago, en plus de belles visites en perspective, c’est aussi pour une raison bien particulière. Il y a un an, je suis tombée par hasard sur un reportage de TF1 dans le journal télévisé qui m’a laissée sous le charme! Il s’agissait de découvrir les vastes étendues américaines durant presque trois jours dans le mythique train Zephir, qui possède des wagons panoramiques afin d’admirer les paysages qui s’offrent à nous. Le train part de Chicago pour rejoindre San Francisco (Emeryville) et non pas Sacramento comme il est dit dans le reportage. Montagnes Rocheuses, Sierra Nevada, Canyons de Gore, Byers et Glenwood, Donner Lake : 7 états traversés et autant de panoramas différents et fantastiques à vous couper le souffle. Vous comprendrez aisément qu’en voyant ce reportage et  me documentant ensuite, j’ai tenu absolument à vivre cette expérience, qui j’en suis sûre, nous laissera un souvenir inoubliable. Je vous conseille vivement de visionner le fameux reportage de TF1 (3 petites minutes) qui m’a donné envie de prendre mon billet, en cliquant sur le lien ci-dessous.

http://lci.tf1.fr/jt-20h/videos/2015/explorer-les-vastes-etendues-americaines-en-train-8637345.html

Enfin, la dernière étape sera San Francisco, que j’ai déjà visité il y a dix ans également et que j’avais beaucoup aimé, ne serait-ce que pour prendre à nouveau le Câble-Car et sentir cette surprenante odeur de bois brulé durant le freinage. Cette fois-çi, j’espère vraiment me rendre dans le quartier de Russian Hill, à la recherche de Barbary Lane (ou plutôt, en réalité, Macondray Lane) ,  lieu qui a inspiré Armistead Maupin pour écrire ses « Chroniques de San Francisco », dont j’ai dû lire au moins trois fois chacun des volumes depuis 15 ans!  Celles et ceux parmi vous qui ont aimé cette série comprendrons, j’en suis sûre, ma démarche. 😉 

Et si je n’oublie pas de mettre dans ma valise quelques guides touristiques, j’y glisse aussi mon ouvrage du moment qui occupera sans doute notre fabuleuse traversée de l’Ouest américain dan le train Zéphir : un chemin de table hexagones trouvé dans un très tendre ouvrage de Trini Bake, créatrice scandinave. Tous mes hexagones sont prêts, je vais devoir maintenant les assembler.

.

chemin de table hexagones

.

Je vous dis à très vite chers lectrices et lecteurs. Je m’excuse par avance car je répondrai probablement avec beaucoup de retard à vos commentaires. Un océan nous séparera quelques semaines…….

.

cable-cars-san-francico

 

@ bientôt,

Natacha Ramora

 

 

 

Publicités

18 réflexions sur “Décollage imminent

  1. joelle91 dit :

    alors, je te ( vous) souhaite un très beau et bon voyage, et ramène nous de belles photos……et de beaux articles ……et tout et tout, j’en bave d’avance! amitiés, joelle.

  2. Monique D (B-Maransart) dit :

    Voilà un beau programme agrémenté d’un superbe article pour ce voyage en amoureux. Je te souhaite d’en revenir les étoiles plein les yeux et la tête remplie d’idées de patchwork bien sûr…
    Amicalement

  3. forey anne marie dit :

    Nouvelle abonnée à votre newsletter, je vous souhaite un très beau voyage qui me fait rever rien qu’en lisant le programme …..

  4. Cotonnade dit :

    Bon voyage Natacha!!! Un pays riche en découvertes, c’est sûr!!!!.
    Et comme le dit si bien Monique, tu reviendras avec des petites étoiles plein les yeux et ….la tête dans les étoiles….et des idées patchwork à foison…..
    À bientôt….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s