« Un tour des USA », seconde partie

Chères lectrices et lecteurs, je m’excuse de cette absence assez longue, je suis restée en panne de box pendant un moment, ma seule connexion à internet via mon téléphone portable ne me permettait pas de mettre en forme correctement l’article qui suit! Me revoici donc, avec une nouvelle box, prête à continuer notre petite ballade aux Etats-Unis avec nos deux complices.

~~~~~~~~~~~~~~

Isle et Inger, source : Editions de saxeJe vous avais laissé rêver devant la gare de Wateford, en Oregon, transformée en magnifique Quiltshop : Quiltjunction. Nous allons reprendre notre voyage avec Isle F.Iversen et Inger M.Gilbert en nous rendant dans l’Idaho.

.

The Quilt House, Kamiah,

Idaho

 

 The quilt house salon

.

Logo ChroniquepatchworkSi parmi tous les endroits magiques qu’Isle et Inger ont visité je devais en choisir un pour faire une retraite de patchwork et me ressourcer, je crois que ce serait celui-ci. Comment ne pas me sentir proche d’Elaine Hutchinson et de cet environnement qu’elle a créé? Elaine était infirmière en Californie mais  rêvait de vivre dans un chalet en bois perché au sommet d’une montagne et elle s’en est donné les moyens. Avec son premier mari, ils ont donc construit un chalet qui domine les prairies alentours et offre une vue splendide. Avec un peu de chance, nous pourrions même apercevoir des élans paître paisiblement. Elaine a traversé beaucoup d’épreuves mais s’est toujours relevée et en parle aujourd’hui avec le sourire. C’est peut-être pour cette raison que les retraites de quilteuses se transforment parfois en thérapie de groupe car on y parle beaucoup mais on pleure et on rit également. Les maris qui accompagnent leurs épouses sont toujours les bienvenus et pendant que les dames quiltent, ces messieurs partent pêcher. Elaine semble avoir une personnalité solaire qui donne du baume au cœur à ceux qui l’approche.

.

Quilthouse

.

Quilthouse élan

.

Son grand chalet offre aux quilteuses trois grandes suites avec salle de bains privative mais aussi des chambres partagées et, luxe suprême, une piste d’atterrissage privée pour les petits avions. Lorsqu’elle ne voyage pas avec ses amies, Elaine est très affairée par ses retraites. Il est donc recommandé, à celles qui espèrent faire un stage, de réserver longtemps à l’avance car tous les stages de 2016 sont déjà complets.

.

Chambre suite quilthouse

Un nid douillet qui fait rêver

.

Quilthousebedandbreakfast extérieur

http://www.quilthousebedandbreakfast.com/

.

le memorial crazy horse, dakota,

Crazy horse

 

C’est au Memorial Crazy Horse qu’Isle et Inger ont rencontré Lula Red Cloud. Ce Memorial, dont la réalisation a débuté en 1948 et qui est entièrement financé par des dons privés et par les droits d’entrées acquittés par les millions de visiteurs, devrait s’achever dans les années 2060 et devenir l’alter ego du Mont Rushmore avec des dimensions titanesques.

 

Memorial-Crazy-Horse-ConvertImage

 

« A noter que la posture de « Crazy Horse », sur son cheval en train de pointer l’horizon, n’a pas été choisie au hasard, mais  tirée d’une anecdote historique. Lorsque les soldats américains ont débarqué pour  chasser les Amérindiens, l’un d’entre eux  a demandé à Crazy Horse où étaient ses terres. Il avait alors répondu en fixant l’horizon : « ma terre est là où sont enterrés mes ancêtres ». » (source : gentside.com)

 

Mais reprenons…Lula Red Cloud est l’arrière-petite-fille du Chef Sioux Oglalas, Red Cloud. Lula a confectionné un quilt afin de couvrir le buste de son arrière-grand-père lors de son intronisation au Temple Nebraska of Fame en 2001. Elle a mis deux mois à le confectionner, y apportant les dernières touches la nuit précédant la cérémonie.
.
Red cloud's

Red Cloud’s Contemporary Robe

.
Les couleurs de ce « Morning Star  » sont riches en symboles. Le rouge représente le Chef Red Cloud, la couleur lie-de-vin la nation Lakota, le pourpre l’esprit de cette nation, le bleu le ciel et enfin le vert la Terre Mère. Autrefois, on honorait un invité en lui offrant une peau de bison. C’est le quilt Morning Star qui le remplace à présent afin d’honorer les personnes qui se sont conduites de manière remarquable.
.
Lula Red cloud

Lula Red Cloud

.

.

mill house quilts, Waunakee,

wisconsin

 

Vous trouverez, chez Millhouse Quilts, tout ce qui peut faire le bonheur d’une quilteuse : un choix très étendu de tissus de mille et une couleurs, du matériel, des kits, des livres mais aussi une large gamme de stages dispensés dans de belles salles de classe dont une assez spacieuse pour  recevoir des séminaires. La boutique se trouve dans un ancien moulin avec poutres apparentes, vous pouvez y entendre les poutres et le plancher craquer.

 

Millhousequilt

 

Millhouse boutique

 

Millhouse boutique 2
.
.
Le bâtiment a été utilisé pour le stockage et l’expédition du grain, du maïs, de la farine, d’aliments pour animaux, de semences, de charbon, mais aussi, plus récemment, comme une usine d’aliments. En 1994, la structure a été entièrement rénovée et Mill House Quilts a ouvert ses portes en 1995. Les stages sont nombreux et très diversifiés !
 .
 Quelques idées de stages ou de rencontres : 
– Résoudre un problème rencontré lors du quilting à la machine sur l’un de vos ouvrages. Vous pouvez ainsi venir au club animé par Cindy Fenster qui vous fournira la marche à suivre et vous aidera éventuellement à mettre en place un design personnel pour votre quilt.
 
– Débuter un jeu amusant dans le Parc de Windsor avec Jane Vaughan en confectionnant  un édredon coloré dans un tourbillon de moulins à vent.
 

– Apprendre avec des professeurs émérites et nationalement reconnus tels que : Lorraine Torrence, Linda Halpin,  Lisa Binkley ou encore Judy Hashieder.

 

– Assister à un thé-conférence animé par  Linda Halpin sur l’histoire du quilt au temps de Laura Ingalls et du rôle essentiel de celui-ci  dans un temps où les gens ont dû se débrouiller pour survivre. Beaucoup de modèles d’ouvrages évoquent encore la vie de ces pionniers américains et les aventures de Laura Ingalls continuent de fasciner les petits et les grands.
.
Priple-d-Inger-et-Isle-ConvertImage

« Le grand tour »


 Isle et Inger gardent de merveilleux souvenirs de ce long voyage à la découverte d’artistes-quilteuses passionnées et de boutiques non moins passionnantes. J’ai choisi délibérément de ne pas retracer toutes leurs haltes car certains magasins ont fermé depuis la parution de ce livre et certains ne sont plus désormais que des boutiques en ligne. Il me semblait important de privilégier les lieux toujours existants….qui sait si un jour vous n’irez pas visiter l’un d’eux?

Isle, afin de laisser une trace palpable de ce voyage qui viendrait s’ajouter au livre, a confectionné un quilt de l’amitié. Chacune des protagonistes de l’aventure a signé l’un des seize blocs envoyé ou emmener en personne par Isle. Elle a choisi le rouge, le blanc, le bleu et le brun qui allient à la fois les couleurs des drapeaux américains et danois mais aussi les terres qu’elles ont foulées.    

Source : Mollat.comVous pouvez encore trouver ce livre en libraire, sur les boutiques en ligne ou mieux encore, sur un stand des Editions de Saxe. Vous pourrez ainsi partager pleinement les aventures d’Isle et Inger, commencer un ouvrage créé par l’une des artistes ou encore, tenter quelques merveilleuses recettes du livre. J’en ai déjà testé quelques-unes, dont le croustillant aux fruits posté il y a quelques semaines. Pour achever ce petit tour d’horizon, je vous proposerai dans mon prochain article le fabuleux « Gâteau de pain perdu au sirop d’érable » d’Elaine Hutchinson, calorique certes, mais tellement délicieux!

 

Logo Chroniquepatchwork

à bientôt pour un nouvel article,

N@tacha Ramora

Publicités

6 réflexions sur “« Un tour des USA », seconde partie

  1. Desbans Marianne dit :

    c’est effectivement un très beau livre qui permet de participer au voyage tout en le lisant, il m’a énormément plu… Je vous invite a le lire. A méditer, » qu’est ce que cela donnerai un voyage de ce genre en France? », bonne journée a tous, patch’ment votre
    Marianne

    • chroniquepatchwork dit :

      C’est une excellente idée que tu lances là Marianne! Les distances étant moins longues, le voyage serait moins éreintant mais passionnant malgré tout car nous avons aussi en France de belles boutiques tenues par des personnes tout aussi impliquées et aimant leur art.

  2. Gene 11 dit :

    Un beau livre qui me tente bien même si je ne suis pas patcheuse. J’ai le regret de voir que aux USA aussi beaucoup de boutiques ont fermé et n’ont plus de relations directes avec leurs clients sauf par internet … Je rêverai de faire un tel voyage mais le budget …..

    • chroniquepatchwork dit :

      Il est vrai Gene que c’est tout à fait regrettable de constater qu’aux USA aussi, des magasins ferment pour laisser la place aux boutiques en ligne. Bien que ce soit un progrès inéluctable, nous n’avons plus le plaisir de la rencontre ni celui de toucher la matière. Quant à faire un tel voyage, il est vrai qu’il faut un très gros budget pour pouvoir le mettre en oeuvre. Cela restera donc juste le fantasme de la majorité d’entre nous. Mais si je peux vous aider un peu à rêver, c’est déjà bien!

  3. murielleduval81 dit :

    Je suis heureuse de te lire à nouveau, c’est un tel rendez vous que j’attends avec impatience. J’ai ce livre et moi aussi je le conseille, quel beau voyage et que de belles rencontres. Apparemment même aux Etats Unis, des boutiques ferment, quel dommage.
    Je t’embrasse
    Murielle

    • chroniquepatchwork dit :

      Bonjour Murielle, merci pour ce commentaire si touchant! Je suis heureuse de savoir que tu attends mes articles avec impatience malgré mes quelques ennuis de connexion. Hélas oui, aux USA aussi des boutiques ferment! J’ose croire que ce n’est pas que la crise qui est à l’origine de ces fermetures mais aussi pour une envie de prendre sa retraite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s