Mise en lumière et quelques infos

 

Chers lectrices et lecteurs,
Je repousse un peu la date de mon retour car j’ai tellement de choses a gérer que mon article n’est pas prêt et florence chambe, dans son bel « atelier des coeurs » mérite mieux qu’un interview écrit à la va-vite! Retrouvez-moi donc le 21 décembre en debut de matinee avec son interview. Alors surtout, restez moi fidèles! 

 

salon-pexiora-2013-l-atelier-des-coeurs

Source : La passion au bout des doigts, notre chère Gene

 

Logo FPCe matin, je tenais tout d’abord à mettre en avant et féliciter la nouvelle équipe de la délégation de l’Ain qui vient de reprendre le flambeau! C’est une équipe dynamique et  motivée qui sera désormais le porte-parole de France Patchwork dans notre joli département de l’Ain auquel le Jura est rattaché.

 

La première JA s’est déroulée le 3 novembre à Foissiat et fut, à mon humble avis, une vraie réussite! Une journée riche en rencontres et découvertes, agrémentée d’un délicieux buffet et de la confection d’un bel ouvrage.

Un grand bravo aux membres de cette nouvelle équipe qui se sont tant investies pour que ce soit un moment agréable pour toutes :

  • Marianne Desbans, notre déléguée,
  • Mireille Blein, notre secrétaire,
  • Nathalie Foray, notre trésorière,
  • Annick Nicolas, membre active qui gère l’impression de « La Paumelle » sur Lyon,
  • Roselyne Giovagnetti, membre active qui organise les stages et ateliers en dehors des JA,
  • Catherine Juan Balzer , qui gère le « Patch tournant ».

Je suis heureuse de rejoindre dès à présent les rangs de cette équipe motivée comme membre active en tant que Webmaster.

Tout au long de cette journée, comme je vous le disais plus haut, j’ai fait de jolies rencontres et j’ai été impressionnée par le travail de certaines patcheuses.

Un travail de minutie tout d’abord pour Marie-Agnès Lavorel qui, depuis plus de deux ans, donne tout son sens à la mission originelle du patch : ne rien gâcher, utiliser les chutes de tissus. Et c’est donc ainsi que chaque soir, Marie-Agnès assemble de minuscules rectangles pour en faire un plaid que sa fille s’est déjà approprié avant même qu’il ne soit terminé! Admirez ce rendu fantastique!

 

P1110799

Toutes en admiration devant le patch de Marie-Agnès

Puis le subtil travail de reflets de Brigitte Didier qui, pour la seconde fois, vient de décrocher un prix à Saintes-Marie aux Mines dans la catégorie « Reflexion ». Ainsi, c’est son quilt qui sera sur le Flyer de l’edition 2016 du Carrefour Européen.

.

P1110794

Brigitte Didier nous présente le flyer de l’édition 2016

La première fois,  Brigitte avait gagné pour près de 750 euros de fil Aurifil. De quoi avoir du coeur à l’ouvrage pour encore de nombreuses années!

Enfin, un travail qui nous parle de maîtrise du patchwork et de douceur avec le quilt de Jeannette Blanchard qu’elle a confectionné pour les trente ans de France Patchwork. J’ai eu  la chance d’être à la table de Jeannette, une femme adorable à l’accent chantant de ma ville natale, Marseille. J’avais donc envie de lui rendre ce petit hommage bien mérité. Son quilt a été exposé à Paris.

P1110805-ConvertImage

Jeannette Blanchard

La plupart des adhérentes étant membre d’un club, je me dois de faire passer quelques infos sur mon blog pour mes lectrices de l’Ain et de la région lyonnaise.

Tout d’abord, l’association « Vermeil Patch »,  de Rillieux la Pape,  vous convie à son exposition le samedi 5 décembre 2015 à l’Espace Baudelaire. De belles choses à voir, en perspective.

Flayer-expo-2015-ConvertImage

.

Et ne manquez pas non plus :

affiche 2015bis-1

Logo Chroniquepatchwork

A très vite chers lecteurs !

Natacha

« La dernière leçon »….surtout ne la ratez pas!

Plus bas sur la page, une petite vidéo bien utile sur la technique du bâti à la cuillère! Mais qu’est-ce donc que cela?

~~~~~~~~~~~~~~~~

Marthe-en-bleu-ConvertImage

 

Formidable et époustouflante Marthe Villalonga! Cette mamie octogénaire fêtera ses 84 printemps au mois de mars! Voilà une femme que j’admire pour l’énergie et la générosité qu’elle dégage. J’aimerai vieillir aussi bien qu’elle, savoir conserver le pep’s et la tendresse qui sont les siens!

Si elle est devenue populaire grâce au feuilleton  » Maguy », sa vie d’actrice a pourtant débuté à la fin des années cinquante et nous avons pu la voir dans des films remarquables tels que :  » Le coup de sirocco »,  « L’union sacrée » ou encore « Ma saison préférée ».

Elle est souvent associée, comme elle le dit elle- même, à des rôles de « mère juive ». Pourtant c’est dans un tout autre registre qu’elle est touchante au cinéma actuellement. Si vous n’avez pas encore vu « La dernière leçon », courrez de ce pas vers les salles obscures afin de voir ce film tellement émouvant et qui ouvre le débat sur la fin de vie et le droit de mourir dignement. Ici, pas de Marthe volcanique ou fantaisiste. Mais l’histoire d’une vieille dame qui prolonge les combats féministes ou humanistes qu’elle a mené toute sa vie, en demandant à ses proches le droit de mourir dans la dignité, en choisissant le jour de sa mort et la façon dont elle veut passer ces dernières semaines. Voici un film tout en finesse et en émotion servi par des acteurs tellement justes dans leur rôle. Si Diane (Sandrine Bonnaire) conçoit, sans pour autant l’accepter, le choix de sa mère, Pierre (Antoine Dulery) son fils,rejette en bloc cette idée. Max (Grégoire Montana-Haroche) le petit-fils, jeune surfeur échevelé qui rêve d’Australie, apporte lui aussi sa touche de tendresse. Cet excellent scénario  nous permet, au final, de comprendre l’attitude de chacun des protagonistes de cette histoire, qui est librement inspirée du livre de Noëlle Chatelet sur sa mère, Mireille Jospin (également mère de Lionel Josin).   Enfin, Madeleine, interprétée par une Marthe Villalonga tellement attachante dans ce film plein de douceur. Certaines scènes sont bouleversantes et je veux bien reconnaître que j’ai souvent versé ma petite larme.

.

Madeleine et Diane

.

Pour terminer, je veux en profiter pour mettre en avant des professions peu reconnues et qui demande pourtant beaucoup d’implication, de bonté et d’humilité parfois : l’auxiliaire de vie. Ces personnes là aident les familles dans le maintien à domicile de leurs proches et sont quelquefois seules dans cette tâche lorsqu’une personne agêe n’a pas de famille auprès d’elle. L’aide à domicile, sans en avoir les diplômes, assure elle aussi cette fonction lorsque c’est nécessaire. Dans le film, c’est Victoria (Sabine Pakora), une belle noire aux formes généreuses, qui campe ce rôle essentiel d’aide à domicile sur laquelle Madeleine se repose tant.

.

Madeleine et Victoria

Un joli film de pascale Pouzadoux que je vous invite à voir,  si ce n’est déjà fait…..

~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

Je ne pouvais refermer ce post sans mettre en avant cette petite vidéo « maison » sur le bâti à la cuillère selon Françoise Jacquot, prof de patchwork main et machine au Point de Croix-Rousse, Lyon. Pardon pour le langage un peu enlevé d’une élève appliquée affolée du travail à fournir : moi-même… 😦

Et merci à ma chère Françoise pour sa collaboration!

 

Je-suis-en-terrasse-ConvertImageà mardi prochain pour un nouvel article,

N@tacha Ramora

Adelino Gandarinho, un parcours atypique

 

 

Solidarité

Toutes mes pensées vont aux  victimes de ces horribles attentats…

~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

Vous souvenez-vous d’Adelino, ce brillant candidat, finaliste de la saison 1 de « Cousu Main »?

 

Adelino

 

A l’heure où la saison 2 de l’émission est dans les starting-blocks, j’étais curieuse de savoir que devenait ce créateur que je trouvais à la fois inventif et sensible. J’étais persuadée que son parcours après l’émission avait décollé. Mais en fin de compte, la suite a été difficile à gérer et Adelino m’avoue être un peu amer suite à cette aventure et éprouver le sentiment d’avoir été « lâché dans la nature ». Comme pour beaucoup, la notoriété a amené son lot de bonnes et de mauvaises surprises. Curieusement, suite à l’émission, Adelino a eu plus de demandes en bijoux qu’en créations textiles.

.

Adelino Bijoux

 

Malgré tout, il a eu quelques jolies opportunités : une robe pour une concertiste bleue nuit, des robes de mariée ou encore de la corseterie. Il y a eu aussi des demandes incongrues où on lui demandait de brader son travail, chose qu’il n’a pas acceptée.

 

Adelino bleu nuit devant

Robe permettant une grande aisance pour permettre de poser l’instrument

 

Adelino bleu nuit dos

 

Adelino montage2

 

Adelino montage 1

 

Aujourd’hui, il n’est pas si simple pour lui de profiter de la notoriété que lui aura apporté l’émission. Il espérait pouvoir « surfer sur la vague » mais la crise est là et l’image véhiculée des candidats n’est pas toujours un reflet de la réalité. Durant le tournage de l’émission, il faut savoir qu’Adelino était en liquidation judiciaire de sa boutique pour laquelle il s’était tant investi. Il m’explique d’ailleurs que c’est la raison pour laquelle il était tellement à « fleur de peau » à l’antenne. Actuellement au chômage, il peine à pouvoir remonter le projet qui lui tient à coeur car beaucoup de portes se ferment. En effet, comment imaginer que ce brillant candidat traverse une passe compliquée? De plus, les réseaux sociaux n’ont pas aidé car il a essuyé beaucoup de critiques, sapant son moral.

En dépit de cela, il conserve de son passage dans « Cousu main » le sentiment d’une aventure humaine extraordinaire, tout le monde, dans l’ensemble, s’étant bien entendu. Il a été touché par la tendresse de Carmen qui a été, pour tous, une vraie « maman ».

 

Les-candidats-Cousu-main-ConvertImage

.

S’il pense que sa place en finale était compromise pour diverses raisons, il dit malgré tout qu’il réitèrerait sans doute sa participation si c’était à refaire, ne serait-ce que pour la demande en bijoux que lui expriment les gens. En effet, il espère pouvoir bientôt devenir auto-entrepreneur. Pour Adelino, ses créations sont « ses » bébés. Il se revoit à 5 ans commencer à coudre mais son frère assure qu’il triturait déjà tissus et aiguilles bien plus tôt que cela. Il a beaucoup observé sa mère qui cousait des vêtements pour toute la famille et son esprit logique a fait le reste. Il a aujourd’hui cette qualité de savoir immédiatement comment est monté un vêtement.

.

Adelino création robe de soirée

 

Il s’est aussi beaucoup documenté en parcourant des magasines de mode ou en regardant des défilés. il a eu ses créateurs fétiches tel que Thierry Mugler. Pourtant, il n’a pas choisi la couture en orientation professionnelle car, d’après sa maman, ce n’était pas un vrai métier. Il a donc opté pour la pâtisserie et il s’est spécialisé dans la pâtisserie artistique : sculptures sur glace, sur sucre…

Mais au moment de passer son CAP, il traversait une période complexe et il ne s’est pas présenté à la pratique. Il me dit avoir été si mal à cette époque que, se voyant partir en « vrille », il a choisi de se retirer dans un couvent de Dominicains dans le Nord de la France.Mais ce ne fut qu’un court passage car il posait beaucoup trop de questions, au point de gêner les frères Dominicains. Il a ensuite intégré un foyer de SDF pendant 2 ans, expérience dont il a pu tirer enseignement. Il a su surmonter tout cela et reprendre son bout de chemin en préparant un BEP Vente Action Marchande grâce auquel il a retrouvé un logement. Puis, il a exercé divers boulot, a monté un atelier couture dans le vieux Lille et a enfin  créé sa propre boutique dans laquelle il s’est fortement investi.

Parallèlement à cette vie professionnelle et personnelle, il a toujours cousu. Au fil des années, il a cherché à s’améliorer pour atteindre le niveau qu’il a aujourd’hui. D’après lui, ce n’est pas l’émission « Cousu main » qui lui a permis de s’améliorer mais sa collaboration avec le fournisseur officiel des familles royales d’Europe qui était très exigeant et pour lequel il a travaillé quelques années. Cela fut extrêmement formateur pour lui et il a créé des robes pour la Reine Mathilde des Belges et la Reine Maxima de Hollande.

.

                             reine-mathilde-ConvertImage                   reine-maxima-ConvertImage

.                                           Mathilde                                                              Maxima

Si aujourd’hui cette collaboration est loin derrière lui, Adelino a atteint un excellent niveau de couture qui permet de dire qu’il est un véritable créateur! Ainsi, vu qu’il s’apprête à remonter son entreprise de création de  bijoux et de vêtements, je ne peux que lui souhaiter une belle route.

.

Bon vent Adelino !                     Corset Adelino

 

Suivez son actualité sur sa page Facebook :
https://www.facebook.com/AdelinoBoutique/?fref=ts

.

Logo Chroniquepatchwork

à mardi prochain pour un nouvel article,

N@tacha Ramora

Mise en lumière et quelques infos

Chers lectrices et lecteurs, quelques soucis m’obligent à m’absenter quelques jours de la blogsphère. Mais je reviens bientôt! Retrouvez-moi le mardi 15 décembre avec l’interview de l’Atelier des coeurs! Alors surtout, restez moi fidèles! Bien sûr, je répondrai à vos commentaires!
salon-pexiora-2013-l-atelier-des-coeurs

Source : La passion au bout des doigts, notre chère Gene

 

Logo FPCe matin, je tenais tout d’abord à mettre en avant et féliciter la nouvelle équipe de la délégation de l’Ain qui vient de reprendre le flambeau! C’est une équipe dynamique et  motivée qui sera désormais le porte-parole de France Patchwork dans notre joli département de l’Ain auquel le Jura est rattaché.

 

La première JA s’est déroulée le 3 novembre à Foissiat et fut, à mon humble avis, une vraie réussite! Une journée riche en rencontres et découvertes, agrémentée d’un délicieux buffet et de la confection d’un bel ouvrage.

Un grand bravo aux membres de cette nouvelle équipe qui se sont tant investies pour que ce soit un moment agréable pour toutes :

  • Marianne Desbans, notre déléguée,
  • Mireille Blein, notre secrétaire,
  • Nathalie Foray, notre trésorière,
  • Annick Nicolas, membre active qui gère l’impression de « La Paumelle » sur Lyon,
  • Roselyne Giovagnetti, membre active qui organise les stages et ateliers en dehors des JA,
  • Catherine Juan Balzer , qui gère le « Patch tournant ».

Je suis heureuse de rejoindre dès à présent les rangs de cette équipe motivée comme membre active en tant que Webmaster.

Tout au long de cette journée, comme je vous le disais plus haut, j’ai fait de jolies rencontres et j’ai été impressionnée par le travail de certaines patcheuses.

Un travail de minutie tout d’abord pour Marie-Agnès Lavorel qui, depuis plus de deux ans, donne tout son sens à la mission originelle du patch : ne rien gâcher, utiliser les chutes de tissus. Et c’est donc ainsi que chaque soir, Marie-Agnès assemble de minuscules rectangles pour en faire un plaid que sa fille s’est déjà approprié avant même qu’il ne soit terminé! Admirez ce rendu fantastique!

 

P1110799

Toutes en admiration devant le patch de Marie-Agnès

Puis le subtil travail de reflets de Brigitte Didier qui, pour la seconde fois, vient de décrocher un prix à Saintes-Marie aux Mines dans la catégorie « Reflexion ». Ainsi, c’est son quilt qui sera sur le Flyer de l’edition 2016 du Carrefour Européen.

.

P1110794

Brigitte Didier nous présente le flyer de l’édition 2016

La première fois,  Brigitte avait gagné pour près de 750 euros de fil Aurifil. De quoi avoir du coeur à l’ouvrage pour encore de nombreuses années!

Enfin, un travail qui nous parle de maîtrise du patchwork et de douceur avec le quilt de Jeannette Blanchard qu’elle a confectionné pour les trente ans de France Patchwork. J’ai eu  la chance d’être à la table de Jeannette, une femme adorable à l’accent chantant de ma ville natale, Marseille. J’avais donc envie de lui rendre ce petit hommage bien mérité. Son quilt a été exposé à Paris.

P1110805-ConvertImage

Jeannette Blanchard

La plupart des adhérentes étant membre d’un club, je me dois de faire passer quelques infos sur mon blog pour mes lectrices de l’Ain et de la région lyonnaise.

Tout d’abord, l’association « Vermeil Patch »,  de Rillieux la Pape,  vous convie à son exposition le samedi 5 décembre 2015 à l’Espace Baudelaire. De belles choses à voir, en perspective.

Flayer-expo-2015-ConvertImage

.

Et ne manquez pas non plus :

affiche 2015bis-1

Logo Chroniquepatchwork

A très vite chers lecteurs !

Natacha

Pumpkin recipe, it’s the time of Jack’o lantern !

Citrouilles, potirons, potimarrons, butternuts, autant de formes diverses de la famille de la courge qui sont délicieux à savourer durant la saison froide. Si la citrouille est orange assez pâle et de forme ronde, le potiron, en revanche, est souvent aplati au sommet et peut être orange tirant sur le rouge, voire vert foncé. Il possède une chair plus sucrée que la citrouille.

                         citrouille-ConvertImage                   potiron-ConvertImage

                                        Citrouille                                                                   Potiron

 

 

               potimarron-ConvertImage

Le potimarron, quant à lui, est souvent en forme de poire et d’une couleur rouge brique. Son importation en France a été un grand succès. Dès que la saison arrive, nous adorons les déguster de cette façon chez nous :

https://chroniquepatchwork.com/2015/01/20/les-derniers-potimarrons/

Butternut-ConvertImageEnfin, Le Butternut est également appelé  Doubeurre et il est délicieux en velouté avec une petite pointe de crème fraîche.

.

.

La fête d’Halloween est désormais populaire dans de nombreux pays et cette popularité a bien entendu gagné la France depuis quelques années. Les déguisements les plus horribles qui soient, la merveilleuse récolte de bonbons, les toiles d’araignées et les lanternes-citrouilles qui décorent les maisons :  que de choses pour effrayer le monde pour le plus grand plaisir des enfants! Mais savez-vous pourquoi les citrouilles sont transformées en lanternes? Non?!  Vraiment? Alors tremblez lecteurs, voici la légende de Jack !

.

La légende de Jack ‘o Lantern

Jack était un irlandais avare et méchant, qui, par deux fois, parvint à rouler le diable dans la farine. Lorsqu’il mourut, on ne voulu pas de lui au paradis tant il était mauvais homme. Il se rendit donc en enfer mais le diable se souvint de ses mauvais tours  et lui ferma ses portes lui aussi en lui offrant, toutefois,  une braise brûlante. Depuis, Jack erre toujours sans savoir où aller, avec, en guise de lanterne, sa braise chaude dans un navet creux pour éclairer sa route.

.

.

Ainsi, Halloween, fête païenne, est originaire des iles Anglo-celtes et les lanternes étaient creusées dans des navets pour l’occasion. La fête d’Halloween a été introduite en Amérique du Nord à la suite de la grande famine Irlandaise (1845 – 1851) qui vit arriver beaucoup de migrants. Elle devint populaire dans les années 1920 mais ce sont désormais les citrouilles qui deviendront le support des lanternes.

.

IMG_20151022_190921

.

Voici une recette qui, durant cet hiver, pourra vous servir de plat unique, éventuellement accompagnée d’une salade verte. Elle est prévue pour 10 convives, donc une grande tablée.

.

Pumpkin recipe / Citrouille (ou potiron) garnie cuite au four

Ingrédients / pour 10 personnes

  • 1 citrouille d’environ 8 kg
  • 2 pains de campagne tranchés
  • 4 boîtes de champignons de Paris ou 2 kg de champignons frais
  • 400 g  de dés de jambon blanc
  • 700 g de gruyère râpé
  • 700 g de comté râpé (on peut également acheter un mélange de fromages tout prêt)
  • 3 briques de crème fraîche liquide
  • Noix de muscade râpée
  • poivre et sel
  • 3 à 4 gousses d’ail
 Cuisson 4h au four à 180 ° C

 

* Laver le potiron à la brosse, découper la partie supérieure qui servira de couvercle. Sortir les pépins et les fibres et nettoyer soigneusement l’intérieur, saler et poivrer le potiron vidé.
 
*  Faire griller les tranches de pain de campagne et les frotter avec les gousses d’ail. Émincer les têtes de champignons. Mélanger les fromages râpés avec la crème fraîche et la noix de muscade.
 
* Tapisser le fond du potiron d’une couche de pain grillé, d’une couche de champignons, saler et poivrer. Puis, recouvrir du mélange fromages et crème fraîche. Recommencer à superposer les couches, jusqu’à ce que le potiron soit bien garni. Fermer avec le couvercle.
 
* Emballer le potiron dans du papier alu, en faisant 4 tours du bas vers le haut. Déposer le potiron sur le lèche frites de votre four avec un peu d’eau au fond et enfourner durant 4 heures à 180°C. Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau à travers le papier alu. La cuisson est à point lorsque le couteau traverse facilement la peau du légume.

Servir à table comme plat principal. Soulever le couvercle et mélanger délicatement l’intérieur en prenant soin de ne pas percer la peau. Servir aux convives sans attendre accompagné d’une salade verte.

 

Recette trouvée par ici :

http://cuisine.journaldesfemmes.com/recette/1002544-citrouille-garnie-cuite-au-four

 

Logo Chroniquepatchwork

                                             Je vous souhaite une bonne dégustation,

                                            à mardi prochain pour un nouvel article.

                                                                                                              N@tacha

 

et bienvenue aux nouvelles lectrices de l’Ain !