Emmanuelle Carré-Briand : « Alice & Co »

Emmanuelle Carré-Briand

.

L’univers d’Emmanuelle Carré-Briand est à la fois coloré et poétique. Rien d’étonnant à ce que la jeune fille de 12 ans  qui aidait sa maman à faire des petits modèles au point de croix pour mettre dans le sapin se soit transformée en cette jeune femme passionnée par l’art du fil sous de nombreuses formes.Il faut dire qu’Emmanuelle à été élevée dans une famille où la grand mère était bonnetière et  le grand-père menuisier. Sa mère, quant à elle, aimait créer de jolies choses de ses mains.

.

Broderie de Ashita

Un des jolis ouvrages de sa maman

.

Pourtant, même si Emmanuelle à toujours été une créatrice dans l’âme, ce n’est pas l’orientation professionnelle qu’elle a choisi. Étant enfant, elle a beaucoup voyagé selon les affectations de son papa. Elle a d’ailleurs vécu plusieurs années aux Etats-Unis mais aussi à Bamako, Quito… Voulant garder cette possibilité de voyager et de rencontrer des gens de tous horizons, elle a choisi l’hôtellerie, au grand étonnement de ses parents qui pensaient qu’elle se dirigerait plutôt vers l’art.  Elle a ainsi continué de rouler sa bosse dans divers endroits du monde où elle a vécu tel que l’Angleterre.

Mais le décès de son papa et le bouleversement que cela a engendré est venu tout remettre en question. Son goût pour le challenge s’est mue en une envie de créer sa propre entreprise et de vivre de son amour pour la broderie, notamment le Point Compté. Tel de petits talismans pour lui porter chance dans cette nouvelle aventure, elle n’a pas choisi les fondements de sa boîte par hasard : la date de création est un 2 février, jour d’anniversaire de mariage de ses grands -parents. Elle a pris comme raison sociale le prénom de sa grand-mère, Alice, auquel elle a rajouté « & Co » qui représente le reste de la famille. Enfin, puisqu’une Emmanuelle Carré existait déjà, elle a  ajouté à son patronyme celui de sa maman : Briand. Et c’est donc ainsi qu’Emmanuelle Carré-Briand à fondé « Alice & Co ».

.

Alice-and-co-logo-ConvertImage

.

Ayant préparé auparavent un diplôme auprès de la CCI elle a dû, pour son examen, monter un site internet pour un gîte. Cela fut un excellent tremplin pour ensuite concevoir son propre site en 2005, support de sa future entreprise qui a vu le jour en 2006. Elle s’est d’abord surtout consacrée à l’art de la broderie et à été ravie de constater que son travail portait ses fruits puisque, au fil du temps, on reconnaissait son style. Elle a rapidement intégré le patch dans ses broderies et lorsque l’attrait pour le point de croix a commencer à péricliter, elle s’est orientée davantage vers l’art du quilt. En matière de patchwork, Emmanuelle avait beaucoup d’idées qu’elle a mis en pratique au fil des ans! Femme de challenges, elle s’est fixée des objectifs qu’elle a su atteindre par sa ténacité. L’un d’eux était de faire éditer un livre sur ses ouvrages, pari réussi avec « Sacs et sacoches »!

.

Sacs-et-sacoches-livre-ConvertImage

.

Puis, elle a souhaité créer ses propres tissus. Grâce à un logiciel américain, elle les a édités puis elle est partie au Quiltmarket (USA) avec ses prototypes. Sa rencontre avec Lecien a été décisive puisque le fabriquant  a décidé de vendre les tissus d’Emmanuelle.

.

Lecien-Emmanuelle-Carr-Briand-ConvertImage-ConvertImage

.

Mais ce ne sont pas les seuls projets qu’Emmanuelle poursuit. Ainsi, elle a créé un atelier où elle a mis en place des cours de patchwork, main ou machine selon le besoin de chacune de ses élèves, sur la base des gabarits de Marti Michell. Pour les aider à la compréhension, elle qui est très cartésienne, elle a mis en place des fiches d’exercices que vous pourrez retrouver dans le livre  »  Designing a quilt  » qu’elle vend sur son stand, dans les salons auxquels elle participe. Pour m’être intéressée de très près à cet ouvrage, je vous assure que c’est une excellente base pour comprendre certaines techniques!

Quelques autres projets mis en oeuvre? Bien sûr! Je vous ai dit qu’Emmanuelle était une femme de challenges. Ainsi, si elle a créé des modèles pour « Passion fil » pendant un certain temps, elle collabore désormais depuis janvier à « Pratique du patchwork » chez le même éditeur et elle s’applique à montrer les diverses choses que l’on peut faire avec les gabarits. Elle a conçu également des tutos qu’elle a mis en ligne sur Youtube tels que : « Réaliser un biais pour un quilt » ou d’autres sur l’utilisation des divers sets de Marti existants.

.

Mais elle ne s’arrête pas là! Toujours en recherche de perfectionnement, Emmanuelle suit actuellement une formation par correspondance de Designer Textile qui lui demande beaucoup d’investissement personnel et qui enrichit davantage ses connaissances, déjà pointues, en matière d’art textile mais aussi d’informatique touchant directement à la création de tissus.

Si Emmanuelle va toujours de l’avant, c’est peut-être parce qu’elle est convaincue au fond d’elle-même que tous ces projets formateurs lui permettront de s’inscrire dans la durée ! Pour terminer, je vous dirai qu’elle pense que, même si un ouvrage n’est pas parfait, l’essentiel est d’y trouver du plaisir. Vous pouvez suivre Emmanuelle à travers son blog et son site de vente  où elle ne manque pas de vous informer de ses nouveautés et de ses créations :

.

http://squarenews.blogs.com/linsanslautre/

 

http://www.alice-and-co.com/

 

Je peux d’ores et déjà vous dire qu’elle sera présente à Saintes-Marie aux Mines du mercredi 16 au samedi 19 septembre et qu’elle vous attend avec impatience pour vous faire partager son univers.

Sachez aussi qu’Emmanuelle vient de mettre en place des ateliers / cours ayant pour base les boîtes Frivols qui ont lieu à Saint Didier de la Tour (38). Voir le descriptif ici :

 

http://squarenews.blogs.com/linsanslautre/2015/06/frivols-by-moda.html

 

Si vous souhaitez recevoir le document complet avec les dates des ateliers ou pour toutes autres infos concernant les stages : info@alice-and-co.com

 

Voici les autres salons ou vous pourrez rencontrer Emmanuelle :

  • Octobre du vendredi 30 au dimanche 1er novembre: Kutzenhausen (67250)
  • Novembre du samedi 14 au dimanche 15: La Tour de Salvagny (69890)
  • Janvier du jeudi 28 au dimanche 31: Grenoble (38000)
  • Mai du vendredi 6 au dimanche 8: Ammerschwihr (68410)
  • Juin du samedi 4 au dimanche 5: Caromb (84330)
  • Juin du samedi 11 au dimanche 12: Ligugé (86240)

Enfin, voici deux autres blogs que je vous invite à découvrir :

Quelques créations d’Emmanuelle :

 

Couleurs chaudes

Abécédaires

Fil "éLintrique"

                                                                                    Bonne semaine et bon Carrefour

                                                                                   pour celles et ceux qui s’y rendront,Logo Chroniquepatchwork

                                                                                                                     Natacha

Publicités

6 réflexions sur “Emmanuelle Carré-Briand : « Alice & Co »

  1. Gene 11 dit :

    C’est agréable de découvrir le parcours des créatrices et créateurs qui nous font vibrer par la qualité de ce qu’ils nous offrent à voir et à faire à leur suite. Bravo et merci pour ce bel article.

  2. Made.laine dit :

    Joli reportage, comme toujours! Merci Natacha. Voilà une artiste au parcours très intéressant, c’est enrichissant de connaître les objectifs et le chemin professionnel des créateurs aperçus sur les salons.

    • chroniquepatchwork dit :

      Merci chère Made.laine,

      Je suis heureuse de constater que les créatrices présentées plaisent au plus grand nombre d’entre vous. Emmanuelle est vraiment une douce personne dont l’univers mérite que l’on s’y attarde. Je vous promets bien d’autres interviews!
      Amicalement

      Natacha

  3. murielleduval81 dit :

    Merci pour ce beau portrait, je ne connaissais cette créatrice que de nom mais j’ai maintenant plus envie de la découvrir. J’aime connaitre les chemins pris par les créateurs pour faire de leur passion une profession. Merci Natacha
    Amicalement

    • chroniquepatchwork dit :

      Merci Murielle, dans le portrait d’Emmanuelle Carré-Briand, un joli parcours professionnel pour une créatrice qui souhaite s’inscrire dans la durée et qui travaille avec beaucoup d’implication pour cela.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s