Les tribulations estivales d’une patcheuse !

Timide Mes vacances viennent de s’achever puisque j’ai repris hier matin le chemin du travail ! Et c’est reparti pour plusieurs mois de dur labeur, entrecoupés, fort heureusement, par des week-ends forts sympathiques tels que Le Carrefour Européen qui sera, pour moi, une grande première ! J’ai hâte !

Mais qu’ai-je donc fait pendant mes vacances? J’ai équitablement partagé mon temps pour me reposer, prendre du bon temps, admirer les merveilles du Pays Basque et avancer sur mes ouvrages !  Le résultat en images :

.

Brother dans le coffre

 

Ruser pour mettre les bagages dans mon

minuscule coffre de voiture!

Ma machine à coudre d’abord! Le

reste, on verra après …

 

.

.

IMG_3775

Affronter le gros temps pour rejoindre

notre destination de vacances;

 

 

 

.

IMG_3884

 

Mais au bout, la récompense ! Biarritz la

magnifique !

 

 

.

.

IMG_3809

Profiter des  avancées sur la mer

pour rêver face à l’océan.

.

.

.

.

IMG_3898

Se laisser impressionner par le remous des

vagues et par la beauté d’un phare.

.

.

.

IMG_3780.

.

Puis rêver encore que l’on est sur la plage

d’Alerte à Malibu.

 

.

.

.

IMG_3786

Faire de longues promenades sur la plage.

.

.

IMG_3942

Faire face au danger au Musée de la mer et

ne pas baisser les yeux !

 

.

.

.

IMG_3951

Réviser ses classiques  Disney !

.

.

.

IMG_20150818_113136

Saliver devant les sculptures en chocolat du

Musée Planète Chocolat 

(un reportage suivra dans quelques semaines)

.

.

.

.

.

IMG_20150818_154804

Suivre les conseils prodigués

par Quaquie dans  son excellent reportage

en allant visiter l’atelier de tissage Ona Tiss.

Les bobines rouges qui pèsent 1 kg

font 20 kms de long !

http://quaquie.canalblog.com/archives/2015/08/05/32448009.html

.

.

IMG_20150818_193040

Enfin et surtout, avoir pu avancer sur mon ouvrage. Ce bloc, fait à la machine,

m’a donné du fil à retordre!  Il est loin d’être  parfait mais je suis malgré

tout contente du rendu.  Je progresse !

.

.

IMG_20150818_193236

Plus que quelques blocs et je pourrai enfin passer

à l’assemblage ! Il m’en aura fallu du temps,

il me tarde de voir le résultat !

.

.

IMG_20150818_115527-ConvertImage

Dès à présent, retrouvez-moi tous les mardis pour un

nouvel article! Bonne rentrée à toutes et tous …

                                                                                 N@tacha

Publicités

« Petit conte en forme de coeur » de Françoise Morot-Sir

Désormais, pour gagner toujours plus en clarté et afin de vous donner des repères, chères lectrices et lecteurs, je publierai mes articles chaque mardi, dès la rentrée de septembre. Pour ces vacances estivales, je m’autorise, moi aussi, un rythme un peu plus cool (une publication par quinzaine) afin de profiter de mes vacances !

.

~~~~~~~~~~~~~~

Aujourd’hui, je vous propose de vous faire découvrir une auteure lyonnaise  rencontrée et interviewée il y a quelques semaines : Françoise Morot-Sir . Elle écrit surtout pour les enfants, mais aussi des poèmes et des nouvelles pour adultes. Je ne pouvais résister à l’envie d’attirer votre attention, chères lectrices quilteuses, sur cette jolie nouvelle où il est question d’amour : amour pour un homme, peine d’amour, amour de la vie…le tout joliment relié par un fil conducteur : Le Patchwork !

.

Françoise Morot-Sir

.
.
« Petit conte en forme de coeur »

 

En sortant de l’atelier, où elle avait posé, pendant tout un été, le coeur léger, pour un peintre au coeur d’artichaut qui venait de lui briser le coeur, elle s’emmitoufla dans son cache-coeur, déambula au hasard des rues pour calmer les battements de son coeur, puis se décida : installée sur un banc accueillant d’une petite place ombragée, au coeur de la ville, elle déroula la toile qu’elle lui avait dérobée, une toile sur laquelle il avait peint…  l’autre, une femme accroche-coeur, à l’origine de ses peines de coeur… Elle sortit de son sac des ciseaux aiguisés, et entreprit de découper, le coeur serré, la toile détestée, jusqu’à en faire des petits carrés, qui, en tombant sur le sol, formèrent un tapis coloré!

A ce moment-là, elle leva les yeux, et aperçut, dans la vitrine du magasin d’en face, des tableaux étonnants, façonnés avec une multitude de morceaux de tissus, qui créaient un univers attirant, rempli de coeurs, de fleurs et de couleurs ! Le magasin s’appelait …

« L’Atelier des coeurs »!

Elle ramassa ses petits morceaux de toile, et entra, le coeur plein d’espoir, persuadée d’avoir découvert le moyen idéal pour retrouver le moral. A l’intérieur, accueillie par des sourires chaleureux qui lui mirent du baume au coeur, elle admira les étoffes soyeuses, les fils, les décors, les broderies et les patchworks aux mille motifs, qui créaient un monde fascinant…

L’enthousiasme lui tournait la tête…

Voyant quelques personnes autour d’une table, découpant et assemblant du tissu, elle comprit qu’elle pouvait, elle aussi, créer du rêve et embellir la réalité :

Elle sortit de son sac les petits carrés de toile déchirée, et se mit à les réunir, jusqu’à obtenir un énorme coeur qu’elle entoura de fleurs et de rubans de toutes les couleurs…

L' »autre » avait disparu de la toile…

l’amertume avait disparu de son âme… Ce n’était même pas une vengeance, plutôt une métamorphose qui lui donnait le coeur léger, léger…

La joie avait repris le chemin de son coeur…

Elle se surprit même à avoir… le coeur à rire!

Du fond du coeur, elle remercia les personnes au coeur d’or qui animaient ce lieu magique où elle avait retrouvé le bonheur !

                                                                                                        Nouvelle de Françoise Morot-Sir

.

Dans quelques semaines, je ne manquerai pas de vous faire découvrir qui est Françoise Morot-Sir, une auteure au grand coeur…

.

.

~~~~~~~~~~~~

Vous trouverez ici les liens pour l’atelier des coeurs, qui, pour celles qui ne le savent pas, existe réellement. Vous pouvez  rencontrer  Florence Chambe sur de nombreux salons : 

Sur Facebook :

https://www.facebook.com/pages/LAtelier-des-Coeurs/545550372170551?fref=ts

Sur le web :

http://www.atelierdescoeurs.com/

.

                                                                                                    @ bientôt

Natacha Ramora                  Logo Chroniquepatchwork