Terry et Anne Mosher

Et si pour une fois je vous parlais d’une belle histoire d’amour, un couple qui s’est rencontré grâce à une passion commune : le quilt d’art. Bienvenue dans l’univers de Terry et Anne Mosher.

 

                Terry Mosher Anne-Mosher-ConvertImage

 

Je corresponds avec eux depuis quelques mois déjà et j’espère pouvoir les accueillir prochainement dans ma région.

Ils sont très actifs dans la Guilde de Dallas et je vous ai déjà parlé d’eux puisqu’ils m’ont facilité les échanges avec les  Twisted Stitchers. Ils se sont rencontrés dans une réunion de la Guilde et ne se sont plus quittés puisqu’ils se sont mariés depuis.

http://www.quiltersguildofdallas.org/

 

Terry est « Maître quilter » et Anne a possédé sa propre marque de vêtements matelassés, autrement dit « Wearable art », très connue aux USA : « Quilter’s Wardrobe », sous son nom de jeune fille, Anne Colvin.

.

"Les étoiles de Provence" de Terry Mosher

« Les étoiles de Provence » de Terry Mosher

 

Une veste d'Anne Colvin Mosher en couverture

Une veste d’Anne Colvin Mosher en couverture

.

Anne a grandi dans une famille où le patchwork avait une place de choix puisque sa grand-mère était une quilteuse hors pair dont les appliqués et le matelassage lui laissent un merveilleux souvenir. C’est la raison pour laquelle sa maison recèle aujourd’hui, des trésors de courtepointes, wearables art et quilts anciens.

Le fait de créer sa propre marque de vêtements s’est fait naturellement. Anne travaillait dans une boutique dans laquelle elle vendait ses propres vestes et où elle donnait des cours de couture. Ses élèves lui demandaient sans cesse d’où provenait le modèle d’origine, c’est ainsi qu’elle a conçu sa ligne de vêtements.

.

Veste matelassée d'Anne, admirez le chatoiement des couleurs!

Veste matelassée d’Anne, admirez le chatoiement des couleurs!

.

Elle aime travailler divers tissus tels que laine, rayonne, lin, coton, soie. Le polyester, en revanche, ne trouve pas grâce à ses yeux. Il donne, selon elle, un mauvais rendu et n’est pas confortable. Elle possède son « entrepôt secret » où elle stocke tous ses tissus et lors de la confection d’un modèle, elle s’y retire pour choisir ses couleurs  et ses matières. Une fois que l’ouvrage est terminé, elle effectue un travail important de matelassage avec un piqué libre qui ne nécessite pas de « marquer le tissu ». Elle affectionne également de trouver les bonnes combinaisons de fils avec ses tissus. Elle entreprend la conception d’un vêtement tout d’abord sur le papier. Le matelassage étant pour elle la partie la plus importante, elle la définit à l’avance. Elle lave tous ses tissus avant de les utiliser puis effectue plusieurs cycles de rinçage et essorage pour éviter les accidents. Anne et Terry possèdent plusieurs machine à coudre Pfaff mais elle envie énormément la genouillère des Bernina. Elle aime coudre dans la lumière et en musique car pour elle, c’est une chose physique!

.

Veste d'Anne

.

Anne a gagné un nombre considérable de prix pour ses quilts et a assisté à beaucoup de défilés de mode pour ses vêtements.

 

Patron de couture d'Anne

Patron de couture d’Anne que vous pouvez encore trouver sur le web chez etsy.com

 

Terry, quant à lui, est aujourd’hui Maître quilter. Possédant un diplôme d’art et curieux de découvrir le monde, il a rapporté des nombreux voyages qu’il a fait durant sa vie, beaucoup de tissus en guise de souvenirs. Il a toujours été intéressé par toutes les formes d’art et c’est en accompagnant des amis au « Houston quilt festival » qu’il est tombé sous le charme du « quilt art ». Ainsi, il a commencé à confectionner des courtepointes traditionnelles à la main en 1989. Puis, le travail à la machine est venu tout naturellement. Peu à peu, il a gagné des prix dans les festivals.

.

"Peace Quilt"

« Peace Quilt », souvenir des années psychédéliques

.

Pourtant les choses n’ont pas toujours été aussi simples. Plus d’une fois il a eu le sentiment de ne pas être pris au sérieux en tant qu’homme artisan qui pratique cet art, réservé presque exclusivement aux femmes, notamment dans les boutiques de patchwork. C’est la raison pour laquelle il a écrit une lettre anonyme à la Guilde de dallas pour parler de son ressenti et tenter de faire évoluer les mentalités.

 

Tokyo-ConvertImage

« Tokyo »

.

Puis, il a entamé des recherches historiques sur les hommes pratiquant le quilt et a présenté une conférence « Men quilt » à propos des hommes religieux qui quiltaient au 15ème siècle au Festival de Dallas. Il a ensuite pris son bâton de pèlerin et il est parti durant 3 ans à travers les Etats-Unis pour présenter « Men quilt » et défendre son art en tant qu’homme.

.

Men-quilt-ConvertImage

.

Au fil du temps, il s’est de plus en plus investi dans la Guilde de Dallas et il y a rencontré sa chère Anne, qu’il a épousée. Terry a également son propre blog où il vous livre des recettes végétariennes accumulées elles aussi au fil de ses voyages et de ses rencontres :

.

http://hippyinthekitchen.blogspot.fr/

.

Anne et Terry, toujours très actifs dans la Guilde, aiment, quand ils en ont la possibilité, se rendre dans des festivals et expositions à travers le monde. Cet été, ils seront en France pour quelques semaines, un peu à Paris, peut-être un peu à Lyon mais aussi, pour une longue période, près d’Aix-en-Provence. Qui sait si vous ne le rencontrerez pas au détour d’une allée, dans une jolie boutique provençale telle que celle-çi?

 

http://www.tissus-la-victoire.com/

 

Pour terminer, voici un conseil d’Anne Mosher que j’aime particulièrement à propos des machines à coudre, il me serait presque destiné :

« Ne laissez personne vous dire quoi faire. Il vous suffit d’utiliser votre propre machine et d’apprendre à la maîtriser. »

J’apprends Anne,  j’apprends…

@ bientôt

Logo ChroniquepatchworkNatacha

Publicités

4 réflexions sur “Terry et Anne Mosher

  1. made.laine dit :

    Merci Natacha de nous faire voyager ainsi! Que ce soit pour ces maîtres quilters ou pour le guide, la balade est agréable!

    Terry Mosher a été courageux, on ne se rend pas compte en tant que femme de ce que peuvent ressentir ces messieurs qui ont des activités essentiellement féminines. Cela donne à réfléchir

    • chroniquepatchwork dit :

      Merci Made.laine,
      Ce guide est une vraie invitation au voyage!
      Pour ce qui est de Terry, je crois qu’il serait intéressant de connaître le sentiment d’autres quilters masculins pour voir leur ressenti.
      A bientôt Made.laine

      Natacha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s