Poulet frit à la sudiste de Sipsey, du « Whistle Stop Café »

Aujourd’hui, j’aimerai vous emmener en voyage dans un petit coin de ma mémoire avec une recette délicieuse évocatrice d’un moment agréable passé auprès d’Idgie et Ruth mais aussi d’Evelyn….

Ces noms vous rappellent vaguement quelque chose? Et si je vous parle de la charmeuse d’abeilles, de Railroad Bill, de  Ninny Threadgoode,  cela vous revient?

Bienvenue au « Whistle Stop Café », en Alabama ! Venez donc déguster ces merveilleux  :

 

« Beignets de tomates vertes »

.

Beignets tomates vertes couverture livre

.

 J’ai d’abord découvert le film qui figure toujours parmi mes préférés tant il est frais et féminin.  Puis, après sa réédition en France, j’ai lu le livre que j’ai dévoré et que je garde tel un trésor, d’autant qu’à la fin, nous avons quelques bonnes recettes qui ont fait le bonheur de mes proches.

Evelyn Couch, une quiquagénaire qui vit mal l’arrivée de la ménopause, accompagne son mari à l’hôpital pour visiter une parente acariâtre. Comme elle n’est pas la bienvenue, elle erre dans les couloirs en se goinfrant de sucreries. Pourtant, c’est en errant dans les couloirs justement qu’elle va rencontrer une vieille dame qui va changer sa vie : Ninny Threadgoode. Cette octogénaire malicieuse va lui conter l’histoire de sa jeunesse et du » Whistle Stop Café » tenu par deux femmes si attachantes : Idgie et Ruth.  Au fil des rencontres, Ninny permettra à Evelyn de s’affirmer, de trouver un travail, d’assumer son surpoids et sa ménopause tout en la tenant en haleine sur la vie des fantastiques personnages qui ont peuplé sa vie et le café. Ce petit café très populaire est attachant, on aurait envie de s’y arrêter pour déguster une recette de Sipsey ou un bon barbecue de Big George (encore que….méfions-nous des ingrédients qu’il ajoute dans sa marinade!  ) tout en écoutant les fariboles d’Idgie!

.

 

Evelyne et Ninny, une complicité bénéfique

Evelyne et Ninny, une complicité bénéfique

 

Idgie et Ruth

Idgie et Ruth

.

Parmi les recettes qui nous sont dévoilées, il y a les fameux beignets de tomates vertes bien sûr ou la tarte aux noix de pécan. Mais c’est du poulet frit qu’il s’agit aujoud’hui. A vos casseroles Mesdames ou Messieurs avec un plat original qui devrait plaire aux petits comme aux grands!

Ingrédients :

– Une poêle de bonne taille (j’utilise de préférence un faitout)

– Un poulet (ou plusieurs cuisses de poulet selon les goûts de chacun)

– 1/2 litre de lait

– 200 g de farine

– Sel et poivre

– un morceau de beurre (pas précisé dans la recette)

.

Recette :

Découper le poulet en morceaux. Bien les saler et les poivrer. Laisser le sel s’imprégner avant de les tremper dans le lait pendant 30 minutes. Fariner, resaler et repoivrer un peu. Faire fondre le beurre dans le faitout et faire frire le poulet à feu vif jusqu’à obtenir une belle couleur dorée. Faites cuire à feu moyen en observant un temps de cuisson plus long pour les morceaux plus charnus (le temps de cuisson n’est pas précisé dans la recette). En ce qui me concerne, je rajoute petit à petit, au fil de la cuisson, le lait de la marinade, cela donne un goût légèrement caramélisé bien agréable et cela accroche un peu moins.

Bon @ppétit

Logo ChroniquepatchworkNatacha

 

Publicités

10 réflexions sur “Poulet frit à la sudiste de Sipsey, du « Whistle Stop Café »

  1. la cocotte de kiev dit :

    Moi aussi j’ai adoré ce film, au point de le revoir plusieurs fois chaque fois qu’il passe à la tv. Il vient de sortir un autre livre de F1nnie Flagg: miss Alabama et ses petits secrets
    Bizoux
    La cocotte

    • chroniquepatchwork dit :

      Coucou la Cocotte,

      pour ma part, j’ai carrément investi dans le dvd. Mais j’ai aussi acheté son dernier livre « Miss Alabama et ses petits secrets », mais je suis un peu déçue, je n’ai pas autant accroché, j’ai eu un peu de mal à entrer dans le fil de l’histoire! C’est dommage!
      En tout cas, il est clait que « Beignets de tomates vertes » a marqué plusieurs générations de femmes puisque que même mon aînée a adoré!
      Bises

  2. CAT dit :

    Pareil pour moi. Il y a bien longtemps que j’ai vu ce film et je vais peut-être me laissé tenter (mais je n’ai jamais lu le livre en revanche).
    Autre « feel-good » roman également sur la solidarité entre femmes : « Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles ». Deux femmes dont les maris sont à la guerre s’échangent des lettres et des recettes de cuisine. Pas « que pour les femmes », mon cher mari a adoré également !!
    Bises.

    • chroniquepatchwork dit :

      Alors si je peux me permettre un petit conseil, si tu veux t’y replonger, essaye le livre! Il est délicieux! De plus, la fin est différente et si comme moi, tu as une affection pour Idgie, tu ne seras pas déçue….
      Merci beaucoup pour ce conseil de lecture, je crois que je vais me le commander pour les vacances car je sais que nous avons des goûts de lecture communs!
      Je t’embrasse et bon week-end malgré la pluie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s