Tout l’monde dehors ! Edition 2015

Il me faut assurer une petite Maintenance sur les menus, je m’excuse pour le fouillis actuel ! Ce sera fait sous quelques jours.

Natacha

L’ete en cinemascope,

Un cinema plein air gratuit a lyon

 

Comme chaque année depuis 15 ans, la Ville de Lyon a mis en place de nombreuses manifestations gratuites destinées à un public grandissant.

Toutes ces sorties festives sont regroupées sous l’appellation : « Tout l’monde dehors !  » et chaque arrondissement de Lyon propose des activités ludiques pour les petits gônes comme pour les grands. Envie d’écouter les concerts des Jeudis des musiques du monde? D’être initié à la salsa cubaine? De pratiquer le yoga du rire? d’être convié au jeu et à la réflexion avec Interlud’? De participer au Festi’Mômes? D’écouter des  lectures au parc? Et bien d’autres choses encore…

Chacun pourra trouver son bonheur parmi ces activités,  il vous suffit de cliquer sur le lien ci-dessous pour constituer votre programme de l’été :

 

http://www.tlmd.lyon.fr/tlmd

 

Mais j’aimerai attirer plus particulièrement votre attention sur un évènement cher à mon coeur auquel je continue de participer dès que j’en ai la possibilité et ce malgré mon éloignement de Lyon de quelques kilomètres : L’ETE EN CINEMASCOPE ! Tous les mardis soirs d’été (ou presque), l’Institut Lumière organise, sur la Place Ambroise Courtois, dans le 8ème arrondissement, des projections gratuites et en plein air! La séance commence dès la nuit tombée, sous un ciel étoilé la plupart du temps mais aussi parfois sous les parapluies en cas d’orage estival! Et c’est un régal qu’il faut  goûter absolument! Je vous conseille de venir dès 20h30 pour être sûrs d’avoir le choix des places avec un petit coussin pour une meilleure assise et un plaid (confectionné par vos soins de préférence) pour les plus frileux.

.

l'été en cinémascope

 

Votre petite heure et demie d’attente sera largement récompensée par la joie de voir un bon film sous les étoiles et dans une ambiance très chaleureuse! Pour preuve,  » La folie des grandeurs », projetée l’an dernier a eue beaucoup de succès auprès d’un public de 7 à 77 ans ravi de découvrir ou redécouvrir ce film culte avec le trio De Funès – Montand – Sapritch à tel point que, pour reprendre en choeur le générique de fin, nous étions quelques-uns à chanter et frapper dans nos mains ou taper du pied en cadence. Et vous pouvez me croire, j’ai vu des adolescents repartir un grand sourire aux lèvres!

.

dvd-la-folie-des-grandeurs

 
La soirée d’ouverture s’est déroulée le mardi 25 juin avec le film daté de 1959 : « Certains l’aiment chaud », de Billy Wilder,  avec Marylin Monroe et Tony Curtis.
.
 
certains l'aiment chaud

« Certains l’aiment chaud » de Billy Wilder

 

 

La programmation pour les mardis de votre été sera la suivante :

 

 

le juge fayard

Mardi 30 juin à 22h : « Le Juge Fayard dit « Le Shériff » »
d’Yves Boisset. Polar judiciaire avec Patrick Dewaere,
Philippe Léotard et Aurore Clément.
 
 
 
 
Carancho
 

Mardi 7 juillet à 22h : « Carancho » de Pablo Trapero.  Polar argentin avec Ricardo Darin, Martina Gusman et Carlos Weber

 
 
 
 
 
 
les neiges du kili
 
 
Mardi 14 juillet à 22 h : « Les neiges du Kilimandjaro » de Robert Guédiguian. Fable humaniste avec Ariane Ascaride, Jean-Pierre Daroussin, Gérard Meylan et Maryline Canto
 
 
 
.
 
Un jour à new york
Mardi 21 juillet à 21h 30 :  « Un jour à New York  » de Stanley Donen, 1949.
Comédie musicale avec Gene Kelly, Franck Sinatra, Betty Garrett et Ann Miller.
 
 
 
 
 
 

Tel père tel fils

 
Mardi 28 juillet à 21 h 30 : « Tel père, tel fils » de Hirokazu Kore-Eda. Chronique japonaise avec Fukuyama Masaharu, Ono Machiko, Maki Yoko.

 

 

Le corniaud

 

Mardi 18 août à 21 h 30 : « Le corniaud » de Gérard Oury. Comédie avec l’excellent tandem Bourvil – De Funès

 
 
 
 
 
Propriété interdite
 
 Mardi 25 août à 21 h 30 : « Propriété interdite » de Sydney Pollack. Drame avec Robert Redford, Natalie Wood et Charles Bronson.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
les oiseaux
 
 
Mardi 1er septembre : Soirée de clôture
« Les oiseaux » d’Alfred Hitchcock. Suspense avec Tippi Hedren, Rod Taylor et Suzanne Pleshette.

 

 

 

Amies quilteuses et cinéphiles lyonnaises,  je vous souhaite de bonnes séances sous les étoiles !

 

 

Logo Chroniquepatchwork

                                                                                                                                  Natacha,

                                                                                                                                @ bientôt

Publicités

Terry et Anne Mosher

Et si pour une fois je vous parlais d’une belle histoire d’amour, un couple qui s’est rencontré grâce à une passion commune : le quilt d’art. Bienvenue dans l’univers de Terry et Anne Mosher.

 

                Terry Mosher Anne-Mosher-ConvertImage

 

Je corresponds avec eux depuis quelques mois déjà et j’espère pouvoir les accueillir prochainement dans ma région.

Ils sont très actifs dans la Guilde de Dallas et je vous ai déjà parlé d’eux puisqu’ils m’ont facilité les échanges avec les  Twisted Stitchers. Ils se sont rencontrés dans une réunion de la Guilde et ne se sont plus quittés puisqu’ils se sont mariés depuis.

http://www.quiltersguildofdallas.org/

 

Terry est « Maître quilter » et Anne a possédé sa propre marque de vêtements matelassés, autrement dit « Wearable art », très connue aux USA : « Quilter’s Wardrobe », sous son nom de jeune fille, Anne Colvin.

.

"Les étoiles de Provence" de Terry Mosher

« Les étoiles de Provence » de Terry Mosher

 

Une veste d'Anne Colvin Mosher en couverture

Une veste d’Anne Colvin Mosher en couverture

.

Anne a grandi dans une famille où le patchwork avait une place de choix puisque sa grand-mère était une quilteuse hors pair dont les appliqués et le matelassage lui laissent un merveilleux souvenir. C’est la raison pour laquelle sa maison recèle aujourd’hui, des trésors de courtepointes, wearables art et quilts anciens.

Le fait de créer sa propre marque de vêtements s’est fait naturellement. Anne travaillait dans une boutique dans laquelle elle vendait ses propres vestes et où elle donnait des cours de couture. Ses élèves lui demandaient sans cesse d’où provenait le modèle d’origine, c’est ainsi qu’elle a conçu sa ligne de vêtements.

.

Veste matelassée d'Anne, admirez le chatoiement des couleurs!

Veste matelassée d’Anne, admirez le chatoiement des couleurs!

.

Elle aime travailler divers tissus tels que laine, rayonne, lin, coton, soie. Le polyester, en revanche, ne trouve pas grâce à ses yeux. Il donne, selon elle, un mauvais rendu et n’est pas confortable. Elle possède son « entrepôt secret » où elle stocke tous ses tissus et lors de la confection d’un modèle, elle s’y retire pour choisir ses couleurs  et ses matières. Une fois que l’ouvrage est terminé, elle effectue un travail important de matelassage avec un piqué libre qui ne nécessite pas de « marquer le tissu ». Elle affectionne également de trouver les bonnes combinaisons de fils avec ses tissus. Elle entreprend la conception d’un vêtement tout d’abord sur le papier. Le matelassage étant pour elle la partie la plus importante, elle la définit à l’avance. Elle lave tous ses tissus avant de les utiliser puis effectue plusieurs cycles de rinçage et essorage pour éviter les accidents. Anne et Terry possèdent plusieurs machine à coudre Pfaff mais elle envie énormément la genouillère des Bernina. Elle aime coudre dans la lumière et en musique car pour elle, c’est une chose physique!

.

Veste d'Anne

.

Anne a gagné un nombre considérable de prix pour ses quilts et a assisté à beaucoup de défilés de mode pour ses vêtements.

 

Patron de couture d'Anne

Patron de couture d’Anne que vous pouvez encore trouver sur le web chez etsy.com

 

Terry, quant à lui, est aujourd’hui Maître quilter. Possédant un diplôme d’art et curieux de découvrir le monde, il a rapporté des nombreux voyages qu’il a fait durant sa vie, beaucoup de tissus en guise de souvenirs. Il a toujours été intéressé par toutes les formes d’art et c’est en accompagnant des amis au « Houston quilt festival » qu’il est tombé sous le charme du « quilt art ». Ainsi, il a commencé à confectionner des courtepointes traditionnelles à la main en 1989. Puis, le travail à la machine est venu tout naturellement. Peu à peu, il a gagné des prix dans les festivals.

.

"Peace Quilt"

« Peace Quilt », souvenir des années psychédéliques

.

Pourtant les choses n’ont pas toujours été aussi simples. Plus d’une fois il a eu le sentiment de ne pas être pris au sérieux en tant qu’homme artisan qui pratique cet art, réservé presque exclusivement aux femmes, notamment dans les boutiques de patchwork. C’est la raison pour laquelle il a écrit une lettre anonyme à la Guilde de dallas pour parler de son ressenti et tenter de faire évoluer les mentalités.

 

Tokyo-ConvertImage

« Tokyo »

.

Puis, il a entamé des recherches historiques sur les hommes pratiquant le quilt et a présenté une conférence « Men quilt » à propos des hommes religieux qui quiltaient au 15ème siècle au Festival de Dallas. Il a ensuite pris son bâton de pèlerin et il est parti durant 3 ans à travers les Etats-Unis pour présenter « Men quilt » et défendre son art en tant qu’homme.

.

Men-quilt-ConvertImage

.

Au fil du temps, il s’est de plus en plus investi dans la Guilde de Dallas et il y a rencontré sa chère Anne, qu’il a épousée. Terry a également son propre blog où il vous livre des recettes végétariennes accumulées elles aussi au fil de ses voyages et de ses rencontres :

.

http://hippyinthekitchen.blogspot.fr/

.

Anne et Terry, toujours très actifs dans la Guilde, aiment, quand ils en ont la possibilité, se rendre dans des festivals et expositions à travers le monde. Cet été, ils seront en France pour quelques semaines, un peu à Paris, peut-être un peu à Lyon mais aussi, pour une longue période, près d’Aix-en-Provence. Qui sait si vous ne le rencontrerez pas au détour d’une allée, dans une jolie boutique provençale telle que celle-çi?

 

http://www.tissus-la-victoire.com/

 

Pour terminer, voici un conseil d’Anne Mosher que j’aime particulièrement à propos des machines à coudre, il me serait presque destiné :

« Ne laissez personne vous dire quoi faire. Il vous suffit d’utiliser votre propre machine et d’apprendre à la maîtriser. »

J’apprends Anne,  j’apprends…

@ bientôt

Logo ChroniquepatchworkNatacha

Quilters’ Travel Companion

Si j’évoque le nom de Colorado Springs, la plupart d’entre vous vont penser à « Docteur Quinn, femme médecin », une série relatant la vie de l’une des premières femmes diplômées à exercer la médecine au fin fond du Colorado, dans une ville naissante.

Mais pourtant non, même s’il y a quelques épisodes où nous apercevons les femmes de la bourgade réunies autour d’un même quilt –  ce qui nous fait comprendre l’importance qu’a le patchwork dans leur quotidien – je ne vous parlerai pas de ce feuilleton.

C’est sur un guide que je voudrais aujourd’hui attirer votre attention. Comme vous le savez, l’art du quilt est très développé Outre-Atlantique. Que ce soit aux Etats-Unis ou au Canada, les manifestations, expositions, festivals, Guildes et boutiques sont nombreux à travers ces états.  Nombre d’entre vous ont pu découvrir avec enchantement, lors d’un voyage, des magasins de patchwork et courtepointes perdus au milieu de nulle part. Ces pays sont très étendus et leurs habitants ont donc l’habitude de parcourir de nombreux miles pour se rendre d’un endroit à l’autre.

C’est ainsi qu’Audrey Swales Anderson  a eu une idée lumineuse !  Celle de créer un guide regroupant tous les évènements et boutiques ayant trait au quilt…tout du moins, ceux dont les commerçants ou organisateurs veulent y figurer : le QUILTERS’ TRAVEL COMPANION

.

quilters travel companion

Le guide 2014-2016

 .

Ce guide est une « bible » pour les quilteuses, assurées de toujours trouver en chemin de quoi se réapprovisionner ou de pouvoir se rendre dans l’une des nombreuses manifestations. En effet, ce livre liste plus de 3 500 boutiques et plus de 1 200 évènements!

.

USA et Canada

Zones géographiques couverte par le guide : Les Etats-Unis et le Canada

.

Les magasins sont regroupés par zones géographiques et pour chacun d’entre eux est précisé quels produits vous y trouverez et l’agencement afin de vous en faciliter l’accès. Mais il recense aussi quelques liens intéressants tels qu’une entreprise qui vend des produits pour laver vos courtepointes délicatement  ou une guitariste acoustique dans la veine de Joan Baez pour animer vos expositions de quilts.

Enfin, grâce au Quilters’ Travel Companion,  vous trouverez aisément des « Quilting retreats », dans l’Etat qui vous fait envie, c’est-à-dire des stages de quilt avec hébergement compris n’importe où à travers les USA! Le rêve pour beaucoup d’entre nous!

.

"Retreats" au Crazy Quilt Shop, Etat de Washington

« Retreat » au Crazy Quilt Shop, Etat de Washington (petit clin d’oeil à ma copine Corinne, qui, j’en suis sûre, se reconnaitra!)

 

kedarquilts

ou, pourquoi pas au Kedar Quilts, dans le Maine…bref, vous aurez l’embarras du choix!

.

Le Quilters’ Travel Companion est édité tous les deux ans et une mise à jour est publiée tous les 6 mois dans un bulletin d’informations directement téléchargeable sur le site.

Vous trouverez sur cette page web justement, une mine d’informations qui figurent dans le guide afin de le compléter, je vous engage donc vivement à cliquer sur le lien ci-dessous

.

http://www.quilterstravelcompanion.com/

.

Vous ne pouvez malheureusement pas commander le Quilters’ Travel Companion sur le site qui lui est dédié, car ils ne servent essentiellement que les Etats-Unis, mais vous pourrez vous le procurer sur  Amazon version US.

Le rêve serait d’avoir un même guide en France regroupant tous les évènements et boutiques de patchwork!

@ bientôt

Logo Chroniquepatchwork

                                                                                                                                        Natacha

Poulet frit à la sudiste de Sipsey, du « Whistle Stop Café »

Aujourd’hui, j’aimerai vous emmener en voyage dans un petit coin de ma mémoire avec une recette délicieuse évocatrice d’un moment agréable passé auprès d’Idgie et Ruth mais aussi d’Evelyn….

Ces noms vous rappellent vaguement quelque chose? Et si je vous parle de la charmeuse d’abeilles, de Railroad Bill, de  Ninny Threadgoode,  cela vous revient?

Bienvenue au « Whistle Stop Café », en Alabama ! Venez donc déguster ces merveilleux  :

 

« Beignets de tomates vertes »

.

Beignets tomates vertes couverture livre

.

 J’ai d’abord découvert le film qui figure toujours parmi mes préférés tant il est frais et féminin.  Puis, après sa réédition en France, j’ai lu le livre que j’ai dévoré et que je garde tel un trésor, d’autant qu’à la fin, nous avons quelques bonnes recettes qui ont fait le bonheur de mes proches.

Evelyn Couch, une quiquagénaire qui vit mal l’arrivée de la ménopause, accompagne son mari à l’hôpital pour visiter une parente acariâtre. Comme elle n’est pas la bienvenue, elle erre dans les couloirs en se goinfrant de sucreries. Pourtant, c’est en errant dans les couloirs justement qu’elle va rencontrer une vieille dame qui va changer sa vie : Ninny Threadgoode. Cette octogénaire malicieuse va lui conter l’histoire de sa jeunesse et du » Whistle Stop Café » tenu par deux femmes si attachantes : Idgie et Ruth.  Au fil des rencontres, Ninny permettra à Evelyn de s’affirmer, de trouver un travail, d’assumer son surpoids et sa ménopause tout en la tenant en haleine sur la vie des fantastiques personnages qui ont peuplé sa vie et le café. Ce petit café très populaire est attachant, on aurait envie de s’y arrêter pour déguster une recette de Sipsey ou un bon barbecue de Big George (encore que….méfions-nous des ingrédients qu’il ajoute dans sa marinade!  ) tout en écoutant les fariboles d’Idgie!

.

 

Evelyne et Ninny, une complicité bénéfique

Evelyne et Ninny, une complicité bénéfique

 

Idgie et Ruth

Idgie et Ruth

.

Parmi les recettes qui nous sont dévoilées, il y a les fameux beignets de tomates vertes bien sûr ou la tarte aux noix de pécan. Mais c’est du poulet frit qu’il s’agit aujoud’hui. A vos casseroles Mesdames ou Messieurs avec un plat original qui devrait plaire aux petits comme aux grands!

Ingrédients :

– Une poêle de bonne taille (j’utilise de préférence un faitout)

– Un poulet (ou plusieurs cuisses de poulet selon les goûts de chacun)

– 1/2 litre de lait

– 200 g de farine

– Sel et poivre

– un morceau de beurre (pas précisé dans la recette)

.

Recette :

Découper le poulet en morceaux. Bien les saler et les poivrer. Laisser le sel s’imprégner avant de les tremper dans le lait pendant 30 minutes. Fariner, resaler et repoivrer un peu. Faire fondre le beurre dans le faitout et faire frire le poulet à feu vif jusqu’à obtenir une belle couleur dorée. Faites cuire à feu moyen en observant un temps de cuisson plus long pour les morceaux plus charnus (le temps de cuisson n’est pas précisé dans la recette). En ce qui me concerne, je rajoute petit à petit, au fil de la cuisson, le lait de la marinade, cela donne un goût légèrement caramélisé bien agréable et cela accroche un peu moins.

Bon @ppétit

Logo ChroniquepatchworkNatacha

 

Nouveau logo !

Bonjour à toutes et à tous !

Pour la fête des Mères, mes filles m’ont bien gâtée et Fanette, mon aînée, a créé à cette occasion, ce que je lui demandais depuis quelques temps : un logo pour mon blog!

Je voulais quelque chose de gai et coloré qui me ressemble. Désormais, voici le logo qui me représentera, sur mon propre blog mais aussi sur certains de ceux où je me rends (enfin, le temps que je trouve la bonne manip…)

J’espère qu’il vous plaira!

 

Moi, je l’adore!

 

Logo Chroniquepatchwork.

 

Je vous souhaite un excellent week-end ensoleillé à toutes et tous

 

@ bientôt

Natacha Ramora

La passion au bout des doigts, seconde partie

.
J’espère que le week-end a été agréable pour toutes les mamans !

 

 

Reprenons notre récit où nous l’avons laissé pour rejoindre Gene, Guitou et ses Guitounettes.

 

Guitou et ses Guitounettes

 

Nous en étions à  notre salon de « Tissus et Lin en Pays d’Aude » me semble-t’il…

Je vous disais que dès la clôture de la première édition, décision a été prise d’organiser le salon sur trois jours désormais. Puis d’autres idées ont germées pour faire de cet évènement quelque chose de ludique. Ainsi, s’inspirant d’un fil tissé pour une expo à Carpentras aux couleurs du bonbon, l’équipe a eu l’idée de commercialiser des fils teints par Atalie aux couleurs de la région, l’ocre des briques, à l’occasion du salon. Les échevettes se vendent bien et une grille gratuite vous est offerte en prime!

http://www.lefilatalie.com/

 

 

Ouvrage-Roseline-1

Un ouvrage réalisé avec le fil 2015 « Terre d’Occitanie »

 

Mais il y a aussi le concours « Tissus et Lin » où il s’agit de réaliser un ouvrage dans un format n’excédant pas le A3 (42×30 cm). Piécé, Appliqué, Broderie, Ruban, Hardanger, Boutis, Jour… Toutes les techniques sont acceptées du moment qu’elles respectent les conditions du concours. Il y a deux prix décernés, celui du Salon et celui des Créateurs et il n’est pas rare que les deux jurys aient des votes similaires pour un trio gagnant. Geneviève m’explique comment le choix est fait parmi tous ces ouvrages qui sont étalés sur le sol afin de faire le tri et d’éliminer peu à peu les participants pour qu’il n’en reste plus que trois ! Une belle pagaille sur le sol mais probablement un grand moment de complicité parmi le jury. Les vainqueurs gagnent des bons d’achats de belle valeur.

 

Pexiora gagnant 1

Première place toutes catégories, Salon 2015 ! Ouvrage de Marie-Hélène MALGOUYRES.

 

Concours-2015-gagnant-2-3

REGINE AUSSENAC a obtenu la seconde place pour les organisateurs et la troisième place pour les créateurs.

 

Concours-2015-gagnat-3-2

CLAIRE SEVIN, 3ème place pour les organisateurs et 2ème place pour les créateurs.

 

 

L’association a fait le choix de proposer aux exposants un mètre linéaire  peu cher, partant du principe qu’ils doivent assurer tous les frais inhérents à leur déplacement. Ils sont donc nombreux à vous accueillir dans leur univers et le nombre de visiteurs croît au fil des ans, certains font le déplacement de loin pour venir à Pexiora.

 

les exposants Pexiora

Tous les exposants de « Tissus et Lin en Pays d’Aude », cru 2015…sauf l’équipe de Neelam qui avait crevé sur l’autoroute!

 

 

Pour relayer toutes ces infos et faire davantage vivre l’association, le salon et  le week-end des créateurs tout au long de l’année, Geneviève  s’est proposé pour tenir le blog « La passion au bout des doigts ». Il a vu le jour  en même temps que s’est organisé le 1er salon de « Tissus et Lin… ». Les débuts n’ont pas été simples car elle n’entendait pas grand-chose à l’informatique mais ce sont ses fils qui lui ont permis de relever le défi! Le premier, au retour de vacances, a pris l’idée de sa mère à bras le corps et a monter le blog chez un  hébergeur en quelques heures. Après un cours accéléré du fiston, elle vous livrait ses premiers articles. Le second fils assure aujourd’hui la maintenance.

Elle a prit le parti de s’adresser au lecteur en le tutoyant car elle le considère tel un ami et ses amis, elle les tutoie ! Cela donne à son blog, en plus d’être joyeux, beaucoup de charme et de convivialité. Quelquefois, c’est une autre membre de l’association qui a pris la plume. Aujourd’hui, Gene compte environ 1 700 abonnés et publie un billet quasiment tous les jours:  patch, broderie, infos sur les salons et l’association, recettes de cuisine, coups de coeur et Samedaille rythment son blog.  Avec elle, vous passerez toujours un bon moment! Une petite tranche d’optimisme quotidienne ne fait de mal à personne…

 

fauteuil-oeufs

Installez-vous donc confortablement dans le canapé de Gene pour lire ses articles!

 

Je vous laisse donc le choix lecteurs! Le choix de vous rendre à Pexiora sur l’un des évènements de l’Association où vous pourrez rencontrer toute l’équipe et constater son implication pour vous rendre le séjour le plus agréable possible! Mais si vous avez une  excuse car vous habitez trop loin ou que la flemme est votre maître-mot, vous pouvez au moins lire les billets de :

 

http://lapassionauboutdesdoigts.fr/

 

Quoiqu’il en soit,  gardez en tête qu’ils  vous attendent tous de pied ferme!!!!!

pied ferme

@ bientôt

Natacha Ramora

.

Je tiens à remercier vivement Gene pour le temps et la patience qu’elle m’a accordé mais aussi pour les liens de son blog vers le mien pour contribuer à me faire connaître!

Genevive-ConvertImage

 

L’an prochain, juste avant le prochain salon, j’ai l’espoir d’interviewer Guy et ses Guitounettes pour vous allécher de quelques belles anecdotes et vous donner l’envie d’aller les rejoindre à Pexiora et découvrir leur univers…

Genevive-ConvertImage(1)  Annie-ConvertImage   claudie-ConvertImage    Lydie-ConvertImage       Sylvie-ConvertImage  Guy-ConvertImage Esther-ConvertImage  Cartonnage-Ba-ConvertImage

Jeannine      Annie           Claudie            Lydie            Sylvie              Guy             Esther       Bénédicte

Je vous espère donc au rendez-vous….