Les Doughnuts ou Donuts…

 

DSCN1789

Au sommet de Lombard Street, San Francisco

 

C’est lors de mon voyage aux USA, il y a bientôt 10 ans, que j’ai goûté pour la 1ère fois un doughnut. L’hôtel où je séjournais à San Francisco en proposait de délicieux en guise de petit déjeuner accompagnés d’un café qui, en revanche, était insipide!

Je suis tombée sous le charme de ces beignets, notamment celui à la cannelle. A tel point, qu’en tant qu’incorrigible gourmande, je me levais de bonne heure afin d’être sûre de trouver mon parfum préféré parmi les doughnuts.

Lorsque je suis rentrée en France, je me suis employée à trouver une recette qui me restituerait cette saveur que je venais de découvrir. Mais faire des donuts est un travail de longue haleine!

Je déconseille cette recette à celles qui aiment la rapidité d’exécution d’une préparation! Car une pâte à doughnuts en effet, cela se travaille, demande plusieurs temps de levage, des étapes longues et diverses. Et pourtant, pourtant, quel plaisir gustatif à la fin, quelle joie de voir votre travail récompensé de tant d’implication!

Certes, vous n’en ferez pas souvent, mais à chaque fois que vous vous lancerez dans l’aventure, vous verrez vos petits gourmands ravis!

Un peu d’histoire toutefois avant de vous donner la recette…

L’origine du donuts est assez incertaine. Il existe trois possibilités. La première, la plus répandue, serait que ce beignet descend de l’oliebollen (boule cuite dans l’huile)  importés par les colons hollandais au XVII ème siècle. Mais les Québecquois comme les Louisaniais         ( importation possible par les Ursulines françaises en 1725) revendiquent eux aussi son origine. L’américain Gregory Hanson revendique, quant à lui, la forme annulaire du donuts. Il est donc difficile d’attester avec certitude d’où vient ce beignet appelé « doughnut » en Amérique du nord (noix de pâte au sens littéral) , « Beigne » au Canada francophone et « Beignet » en Louisiane et chez les Acadiens. Laissons ce combat à leurs protagonistes et concentrons nous sur la recette.

Vous trouverez ici un article intéressant et ludique sur la commercialisation des donuts dans le monde :

 http://www.eatnwaf.com/2011/06/mmmm-donuts/

 

Bonne préparation pour celles et ceux qui en auront la patience!

 

RECETTE :

Pour 12 dougnuts :

– 350 g de farine
– 1,5 dl de lait
– 25 g de beurre
– 80 g de sucre brun
– 2 sucres vanillés
– 1 œuf
– ½ cc de cannelle
– ½ cc de sel
– 1 sachet de levure de boulanger
– Huile de friture

Pour les divers glaçages :

tablette-chocolat-ConvertImageChocolat        &             lait-ConvertImage  Lait

brun-ConvertImage   Sucre Brun           &               cannelle-ConvertImage   Cannelle

sucre-glace-ConvertImage  Sucre glace,      eau-ConvertImage    Eau,         colorant-alimentaire-ConvertImage Colorants alimentaires

 

et éventuellement, quelques vermicelles pour la déco   P1110001-ConvertImage

 

Faites tiédir le lait puis versez dans un grand bol, ajoutez 1 cuillère à café de sucre et mélangez afin que le sucre fonde. Ajoutez ensuite la levure en pluie et mélangez à nouveau. Laissez reposer ce mélange ¼ d’heure dans un endroit tiède afin que la levure monte au bord de votre bol.

 

P1110007

Faites monter votre levure

 

 

Dans un saladier, tamisez 100 g de farine, creusez un puit au centre et ajoutez-y le sel et votre levure montée. Mélangez à la spatule puis du bout des doigts en un mouvement tournant, jusqu’à l’obtention d’une boule souple et élastique (rajoutez au besoin de la farine si la pâte est trop collante). Puis, laissez-la reposer environ 30 minutes près d’une source de chaleur afin qu’elle double de volume.

 

P1110008

Avant levage

 

 

P1110009

Après levage

 

Au bout de ce laps de temps, faites fondre votre beurre et laissez-le refroidir puis battez votre œuf à l’aide d’une fourchette. Reprenez votre pâte levée, mettez-là sur votre plan de travail et écrasez-la d’un coup sec …..très amusant n’est-ce pas ? Pourquoi l’avoir faite levée pour l’écraser ensuite ?

 

Ecrasez à la fourchette!

Ecrasez à la fourchette!

 

Travaillez votre pâte en incorporant le beurre fondu, l’œuf battu, la cannelle et les restes de sucre et de farine (toujours en la tamisant). Lorsque la pâte est à nouveau lisse et souple (rajoutez davantage de farine au besoin afin que cela ne colle plus aux doigts), couvrez-là d’un linge et laissez-là lever à nouveau 3 h.

Avant l'ultime levée

Avant l’ultime levée

 

P1110012-ConvertImage

Pâte à doughnuts enfin prête !

 

 

Travaillez rapidement la pâte afin de la faire retomber et divisez-là en 12 boules. Puis prenez une boule à laquelle vous donnerez une forme ronde (aidez-vous au besoin d’un ramequin dans lequel vous aplatirez votre beignet afin d’obtenir une jolie forme). Puis, trouez le beignet en son centre avec votre index et faites le tourner autour de votre doigt. Procédez de même avec les autres.

 

P1110013

Formez vos doughnuts à l’aide d’un ramequin et trouez-les au centre

 

 

Faites chauffer votre huile de friture et lorsqu’elle est frémissante, plongez-y les doughnuts par 3 ou 4 : ils vont tomber au fond et remonter aussitôt. Laissez-les cuire 2 minutes puis retournez-les

 

P1110014

 Puis procéder aux divers glaçages selon votre goût !

Pour le chocolat, faire fondre quelques barres dans un peu de lait puis garnissez vos doughnuts et parsemez de vermicelles.

Pour le glaçage au sucre, mélangez 200 g de sucre glace avec quelques cuillères d’eau et quelques gouttes de colorant alimentaire de façon à donner une pâte ayant une consistance assez épaisse, garnissez vos doughnuts et ajoutez immédiatement vos vermicelles avant que le glaçage ne durcisse.

Enfin, pour le glaçage sucre brun/cannelle, mélangez dans une assiette 100 g de sucre brun avec 1 cuillère à café de cannelle, badigeonnez vos donuts de beurre fondu puis trempez-les dans votre mélange.

C’est prêt !!!

 

P1110015

Je vous recommande de manger vos donuts le jour même  car ils sont moins savoureux s’ils ont durci.

Bon @ppétit

Natacha

Publicités

4 réflexions sur “Les Doughnuts ou Donuts…

  1. sylvieli dit :

    Salut ma belle,

    Bien trop long à faire pour moi! J’ai déjà un mal fou à terminer un ouvrage alors me pencher aussi longtemps sur une recette, très peu pour moi!

    J’aime autant les déguster chez toi, je m’invite tiens!
    Bises

    • chroniquepatchwork dit :

      Oui c’est vrai que cela demande beaucoup de temps de préparation. Je suis d’accord pour te donner une invitation mais ce ne sera pas pour tout de suite, je n’en fais pas souvent.
      Bises

      Natacha

  2. made.laine dit :

    Merci pour cette recette appétissante. C’est une bonne idée de mettre autant de photos pour accompagner la recette. Je ne suis pas sûre non plus de trouver le courage de la réaliser. Mais sait-on jamais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s