Séville et ses broderies d’or

 

Le blog pour que notre liberté d’expression perdure, c’est par ici :

http://crayonandpencil.wordpress.com

Suite au fantastique élan de solidarité, ce blog est actuellement en train d’être créé afin que nous  exprimions notre attachement à la liberté d’expression et nous pourrons aussi, si nous le souhaitons, y envoyer toutes les photos des crayons que nous aurons apposés sur nos ouvrages de 2015. L’adresse où poster nos photos sera la suivante : crayonandpencil@gmail.com

Bravo pour cette belle initiative!

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

 

Séville et le Rio Guadalquivir

 

 

Séville est une ville d’une immense richesse culturelle. Que ce soit par son architecture et ses monuments fantastiques, par la diversité de ses métiers d’arts qui élargissent le patrimoine ou encore par le large éventail des mets à déguster, tout ravit  les yeux et les papilles.

La place d’Espagne restera l’endroit, dans mon modeste « carnet de voyages », m’ayant tiré des larmes d’émotion tant elle est majestueuse et belle à la fois. Si vous avez l’occasion de visiter cette ville, il vous faudra prendre le temps de vous installer au soleil sur l’un des nombreux bancs en céramique peinte pour profiter de l’instant.

 

La Place d'Espagne

La Place d’Espagne

 

 

Il vous faudra aussi bien sûr visiter le Real Alcazar, de préférence dès l’ouverture car la foule est moins dense, pour apprécier, entre autre, l’art Mudéjar et les magnifiques jardins peuplés d’orangers et de quelques citronniers. Si vous avez un peu de chance et selon la saison, les jardiniers vous donneront quelques citrons à emporter dans vos valises.

 

Les splendides jardins du Real Alcazar

Les splendides jardins du Real Alcazar

 

Impossible bien sûr de ne pas visiter la Cathédrale et la Giralda et pour ce faire, voici une petite astuce merveilleuse qui vous évitera de faire la queue et vous permettra une belle découverte : Allez visiter l’Iglesia Colegial Divino Salvador et achetez un billet d’entrée groupé à 8 euros pour l’église, la Cathédrale et la Giralda. Non seulement l’église Salvador vous époustouflera par sa beauté mais de plus, vous aurez déjà votre billet pour les deux autres édifices sans avoir à faire une queue interminable aux caisses.

 

Iglesia Colegial San Salvador

Iglesia Colegial San Salvador

 

 

La cathédrale et la tour de la Giralda

La cathédrale et la tour de la Giralda

 

 

Enfin, n’oubliez pas d’aller déguster un délicieux chocolat chaud  et quelques churros après avoir essayé plusieurs bars à tapas et bu quelques verres de sangria.

 

Tapas

Tapas

 

 Churros et chocolat chaud

Churros et chocolat chaud

 

Puis faites une promenade digestive, absolument nécessaire, en allant vous perdre dans les nombreuses ruelles  de la vieille ville.

 

Ruelle Sévillane

Ruelle Sévillane

 

~~~~~~~~~~~~

 

J’aurais souhaité visiter le Musée des Arts Populaires afin d’étoffer mon article mais il était malheureusement fermé! En effet, je voudrais vous parler ci-après des broderies d’or de Séville.

 En Espagne, mais encore plus particulièrement en Andalousie et à Séville, les broderies d’or sont une technique qui diffère considérablement de la broderie dite classique car le fil d’or ou d’argent ne traverse pas l’étoffe. Il est tendu ou posé pour couvrir le motif. Il s’agit d’une broderie en relief, artisanat traditionnel plutôt méconnu que peu d’artisans pratiquent encore de nos jours.

 

Broderies d'or

Broderies d’or

Les fils utilisé sont jaunes pour l’or et blanc pour l’argent, en soie la plupart du temps et obligatoirement résistants afin d’être solidement fixés à l’aide d’une aiguille. Cette technique permet la création de reliefs et de beaux volumes sur du velours ou de la soie.
Le tissu choisi doit être fortement tendu sur le métier à broder. Puis il faut reproduire le motif sur une étoffe. Cette ébauche sera ensuite faufilée sur le tissu tendu sur le métier afin que le travail de broderie puisse débuter. Cette technique nécessite de faire des remplissages pour rehausser les volumes et les couleurs à l’aide de bristol jaune d’or ou de fibres de torzal de la même couleur.

 

Travail de broderie d'or

Travail de broderie d’or

Au 18ème siècle, ce type de broderie faite de fils d’or était très commun pour les étendards et les chasubles de luxe mais engendrait beaucoup de frais. Au fil du temps et par question d’économie, afin de dépenser moins d’or, on remplissait les ombres avec des points de soie en tendant l’or seulement sur les parties dans lesquelles il devait apparaître. Quant aux bases de laine et soie, les deux étoffes principalement utilisées, elles furent peu à peu remplacées durant le 16ème siècle par le velours. La multitude de couleurs fit son apparition au 19ème siècle.
Il est difficile de connaitre et de dater la véritable origine des broderies d’or Sévillanes. Beaucoup l’attribuent aux peuples arabes en raison de l’héritage culturel qu’ils ont laissé en Andalousie. Il est en tout cas certain que cette technique artisanale existait déjà sous l’ère Al-Andalus, à partir de 711 après JC.

C’est en 1433 que les brodeurs Sévillans fondèrent leur corporation avec des inspecteurs examinant les aspirants à ce métier d’art. En 1516 fut mis en place un examen obligatoire pour prétendre à l’ouverture d’un atelier. Cette nouvelle corporation permit le développement de toute la filière textile de la région : teinturiers, filateurs d’or, producteurs de soie, tisseurs de soie ou de lin.

Puis, en 1533, les maîtres brodeurs ne purent plus passer des commandes sur des ateliers extérieurs ni vendre des tissus brodés à des acheteurs non certifiés, afin de protéger la production Sévillane.

Aujourd’hui, la broderie d’or s’illustre essentiellement lors de la semaine sainte et vous trouverez dans les églises de Séville maintes représentations religieuses avec des superbes atouts brodés. Il subsiste encore quelques ateliers qui ont su faire perdurer cet art ancestral.

 

P1100562

 

Pour terminer, je vous propose un petit bloc tout simple à réaliser….

 

Tout simple, non? ;-)

Tout simple, non? 😉

@ bientôt

Natacha Ramora     P1100653

 

Publicités

6 réflexions sur “Séville et ses broderies d’or

  1. sylvieli dit :

    Facile, facile…..ce bloc….à voir! As-tu les gabarits Nat? 😉

    Merci pour cette promenade dans la belle Séville.

    Bises

  2. Nico dit :

    Bjr,
    Voilà un excellent blog!
    Je planifie un voyage en Andalousie et une visite de la cathédrale.
    Si j’ai bien compris, l’astuce pour ne pas faire la queue est d’aller acheter un billet ‘groupé’ (San Salvador+Cathédrale+Giralda) à l église San Salvador.
    Ma question: ce billet est il à utiliser la même journée?
    Merci pour votre réponse!
    Cordialement
    NB

    • chroniquepatchwork dit :

      Bonjour Nico,
      merci pour le compliment!
      Voilà, c’est exactement cela, il faut donc acheter un billet groupé et il est utilisable plus tard, je ne me souviens plus combien de jours exactement mais je sais que nous, nous l’avons utilisé le surlendemain. L’information sera à vérifier à San Salvador pour le nombre de jours.
      Je vous souhaite un excellent voyage, L’Andalousie étant magnifique, je suis sûre que vous en garderez un merveilleux souvenir.
      Natacha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s