Recette de Marrons Glacés facile ou comment épater vos convives

J’ ai grandi en Ardèche méridionale, entre Aubenas et Largentière, pays de la châtaigne. j’ ai donc, enfant, consommé beaucoup de châtaignes sous toutes ses formes! Je me souviens, petite,  avoir ouvert le réfrigérateur en catimini pour tremper subrepticement ma cuillère dans le pot de crème de marrons à l’insu de ma mère!

 

crème de marrons

 

Je me souviens aussi de ces après-midi d’automne où nous nous installions devant un bon feu de cheminée avec mes parents et mon frère et que nous faisions flamber des châtaignes dans la poêle prévue à cet effet. Nous les épluchions ensuite brûlantes, bravant la chaleur intense qu’elles dégageaient afin de nous régaler de ces fruits chauds et délicieux.

 

poele à chataignes

 

 Ce n’est qu’une fois adulte que j’ai découvert les marrons glacés lorsque, installée dans la région lyonnaise, on m’en a offert une boîte en me disant gentiment que cela me rappellerait « mon Ardèche ». Et quelle bonne idée ce fut ! Les marrons glacés…rien que d’en parler, mes papilles s’affolent ! C’est là mon péché mignon de fin d’année et j’en déplore le prix exorbitant tant j’aime ces douceurs. Pour me consoler de ne pouvoir en manger à loisirs, j’ai cherché des recettes afin d’en faire moi-même et, après maints essais, j’ai fini par trouver celle qui est la plus simple à réaliser mais qui me semble aussi la plus proche de la véritable saveur.

Je viens donc la partager avec vous.    Mesdames, sortez vos marmites et vos écumoires !

 

LA RECETTE

Cette recette nécessitant des cuissons puis des temps de repos successifs, comptez quatre jours avant de pouvoir les servir à vos invités.

 

Ingrédients :

– 1 kg de marrons sous-vide…..ou de grosses châtaignes fraîches (que l’on appelle donc marrons, les vrais marrons ne se consommant pas) mais qui vous demanderont de la patience et de la minutie pour l’épluchage!)

– 1,5 kg de sucre blanc

– 1,5 litre d’eau

– 1 belle gousse de vanille

 

Pour les châtaignes fraîches (pour les cuisinières très très courageuses!!) :

*Incisez les châtaignes et les plonger dans une terrine d’eau froide. Après 5 minutes, prélevez 10 marrons, les déposer dans une casserole d’eau froide et porter à ébullition pendant 2 à 3 minutes, à ce moment là les peaux se détachent et il vous faut les peler entièrement……..c’est à cette étape mesdames les courageuses que vous allez comprendre la difficulté de peler des châtaignes avec délicatesse pour les garder entières et que vous allez me maudire….. Mais je vous avais pourtant conseillé d’opter pour le sous-vide!!  😉

*Recommencez l’opération jusqu’à épuisement de votre stock de châtaignes…… pourvu que vous n’ayez pas prévu 3 kilos de marrons!

*Déposez les marrons dans une marmite d’eau froide et portez à faible ébullition pendant 15 minutes (les marrons doivent être cuits mais fermes pour ne pas finir en purée).

* A la fin de la cuisson, jetez les marrons dans une terrine d’eau froide afin de bien les raffermir.

 

Pour les marrons sous-vide (ou pour les raisonnables comme moi!!), passez directement à l’étape qui suit après avoir préalablement fait bouillir 3 ou 4 minutes vos marrons si vous ne le voulez pas trop fermes (voire un peu plus longtemps, il vous faudra goûter pour juger de la fermeté que vous souhaitez).

*Dans une cocotte minute, mettez les 1,5 litres d’eau, le sucre et faites cuire ce sirop sur feu moyen en remuant de temps en temps.

*Lorsque le sucre est devenu transparent, augmentez le feu et lorsque le liquide bout, ajoutez la gousse de vanille fendue en deux. Laissez bouillir à gros bouillons 3 minutes et y plonger les marrons installés dans le panier de la cocotte minute pour les protéger des chocs. Reprenez l’ébullition et laissez frémir 1 minute. Eteindre le feu et laissez vos marrons reposer dans votre marmite durant 24h.

*Renouvelez cette dernière opération (ébullition, frémissement 1 minute puis repos) le deuxième jour puis le troisième jour.

*Pour terminer, sortir les marrons refroidis et les poser sur du papier sulfurisé à l’air libre pour qu’ils sèchent. Une fois secs, préparer une glace épaisse avec du sucre glace et un peu d’eau. Attention à ne pas avoir la main lourde sur l’eau ! Je vous conseille de la verser petit à petit afin de trouver, au jugé, la consistante parfaite pour votre glaçage.

*Préchauffer votre four à 200° C, disposez vos marrons sur une grille recouverte de papier sulfurisé et procédez au glaçage de chacun d’eux.
Mettre au four 2 à 2 minutes et demie maximum afin que les marrons ne durcissent pas ! Laissez vos douceurs refroidir !

————————-

Vous pouvez les mettre dans un joli plat pour présenter à vos invités ou alors, en faire des petites friandises à offrir en les présentant dans de jolies boites que vous aurez confectionnées! Succès garanti!

Pour terminer, je voudrais vous compter une petite anecdote qui vous prouvera que tout le monde aime cette recette de marrons glacés. Dans le cadre de mon travail, le service à domicile,  j’ai une petite dizaine d’employeurs. Chaque fin d’année, la plupart d’entre eux me donnent des étrennes. J’ai donc moi aussi instauré ma propre tradition qui est de les remercier à ma façon en leur cuisinant un petit quelque chose à déguster. Une année, j’avais fait des ballotins de marrons glacés pour chacun. L’une de mes clientes étant absente, j’ai laissé le ballotin sur la table avec un petit mot. Elle m’a appelée le soir même pour me remercier. Mais elle m’a ensuite avoué que le ballotin étant resté à vue, son chien Moxa avait sauté sur la table et les avait tous mangés!  Je vous le disais, succès garanti!!

 

cocker moxa

 

Bon @ppétit!

———————–

C’est Clément Faugier qui créa la première fabrique de marrons glacés en Ardèche en 1882 en utilisant la matière première qu’était la châtaigne dans ce département. Il trouva facilement de la main d’œuvre puisque l’élevage du ver à soie, qui a lui aussi fait la réputation de l’Ardèche, était en crise.

 

 

Il fut suivit en 1907 par les établissements Sabaton puis par la maison Imbert en 1920. Ce sont aujourd’hui des entreprises réputées pour leurs marrons glacés.

 

marrons-imbert.com

marrons-imbert.com

 

———————-

La châtaigne d’Ardèche, quant à elle, a obtenu son AOC en 2006. Actuellement, son terroir est couvert par 118 communes du département.

photo chataignes

http://www.chataigne-ardeche.com/fr/chataigne-aoc/

Natacha Ramora

Publicités

12 réflexions sur “Recette de Marrons Glacés facile ou comment épater vos convives

  1. CAT dit :

    Merci pour la recette, je vais l’essayer pendant les vacances… car mon mari adore les marrons glacés mais c’est effectivement une friandise très très cher qu’il ne peut donc consommer qu’avec modération.
    CAT

  2. CAT dit :

    Merci de ta proposition. Je ne manquerai pas de revenir vers toi si je rencontre quelque souci durant la fabrication de mes marrons glacés !

  3. Eric dit :

    Bon, moi je ne vais pas essayer, je ne suis pas doué
    Par contre, bravo pour le descriptif, ça me rappelle mon enfance et ça fait saliver
    Je vais donc trouver une bonne âme pour me faire ces marrons!

  4. CAT dit :

    Bonjour bonjour, alors moi je suis rentrée d’Allemagne il y a quelques jours et je me suis attelée à la tâche.
    Maintenant j’ai une question sur le glaçage : c’est quoi la consistence parfaite pour cette glace ? Combien de sucre glace utlises-tu pour quelle quantité d’eau ? Merci d’avance !

    • chroniquepatchwork dit :

      Bonjour CAT, alors sache qu’il faut pas mal de sucre glace mais c’est au feeling! si par exemple tu as fait un kilo de marron, mets au moins 200g de sucre glace et tu rajoutes de l’eau en toute petite quantité au fur et à mesure car la consistance est difficile à obtenir! C’est la partie la plus difficile dans cette recette! La consistance doit ressembler au lait concentré sucré…..et peut-être que 200g ne suffira pas! Donc c’est vraiment au jugé et surtout, surtout, mettre l’eau petit à petit, mélanger, remettre de l’eau….etc…après tu verras que c’est une question d’habitude! 😉 Tu me diras quel a été le résultat !

      Natacha

  5. CAT dit :

    Bonsoir Natacha, Résultat concluant. Très bon goût de marron glacé. J’avoue cependant un léger problème de cuisson, c’est à dire que les marrons sont un peu durs. Je pense qu’il aurait fallu un poil de cuisson supplémentaire, cela doit dépendre des marrons que l’on a achetés je suppose.
    Nous nous sommes servis du sirop restant pour le trempage de la génoise de notre recette de tiramisu à la crème de marrons : superbe !
    Merci encore pour la recette (car nous allons réessayer afin d’arriver au résultat parfait) et Joyeux Noël.

    • chroniquepatchwork dit :

      Bonjour CAT , je te remercie de ta réponse, j’avais hâte de savoir quel résultat tu allais obtenir et si tu étais satisfaite! Pour la cuisson, tu fais bien de me le dire, je mettrai l’accent sur cela dans le blog. En fait, cette recette, pour être parfaite, a besoin d’être effectuée plusieurs fois car je crois que l’ingrédient le plus important en fin de compte, celui qui fait la différence, c’est le savoir faire, la maîtrise de la cuisinière 😉
      Quelle bonne idée d’utiliser le sirop de cette façon! Pour ma part, je me demande si je peux le surgeler pour le réutiliser pour autre chose plus tard, je vais tenter!
      Je te souhaite un très Joyeux Noël !

      Natacha

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s