INTERVIEW DE LAURENCE, COUSU MAIN

 

Laurence, dite Pimsy

Laurence, dite Pimsy

 

Laurence, à quel moment as tu  commencé à coudre? J’ai lu sur le net que tu étais tombée par hasard sur un forum couture qui t’avait donné envie de te lancer.

En fait, ce n’était pas un forum couture mais un forum sur le cheveux naturel sur lequel il y avait une toute petite rubrique dédiée à des créatifs. A l’époque, c’était il y a 5 ans, il s’agissait d’une jeune femme qui avait investi dans une machine à coudre et qui nous faisait partager ses créations. Je trouvais cela super. J’ai  acheté une machine à coudre d’occasion et je me suis lancée.

Tu as pris des cours ou tu as appris toute seule ?

Non, non, j’ai appris toute seule ! D’abord avec le mode d’emploi de ma machine et ensuite avec les nombreux tutoriels existants sur internet qui m’ont bien aiguillée.

On lit partout que ton compagnon serait aussi ton mannequin préféré. Est-ce vrai ?

C’est un peu déformé, car je ne lui ai fait que deux ou trois chemises. A la base, je couds essentiellement pour me faire des vêtements (nous rions ensemble car il semblerait que la production de M6 mette l’accent sur des informations parfois légèrement déformées en effet).

Quand as-tu créé ton blog ?
Il y a un peu plus de quatre ans.

Comment l’idée t’es venue de créer ce blog ?

Toujours sur le forum en question, au bout d’un certain temps, les copines avec qui j’échangeais m’ont conseillée de faire un blog afin de montrer mes créations. Du coup je me suis dit que je venais probablement de passer un premier niveau et après quelques semaines de réflexion, j’ai décidé de me lancer.

As-tu eu du succès rapidement ou as-tu d’abord « ramé » ?

Non je n’ai pas eu du succès tout de suite, j’ai « ramé » ! Déjà au départ j’avais des photos un peu merdiques (nous en rions ensemble). Une personne m’a demandé un jour comment j’avais fait pour imposer mon style dans mon blog mais il m’a fallu un an et demi, voire deux ans, pour trouver ma façon d’aborder mon sujet, en l’occurrence ici les créations et pouvoir intéresser les gens afin de les amener à revenir sur mon blog.

De quelle façon as-tu entendu parler du casting de Cousu main ?

C’est une copine, couturière elle aussi, qui en a parlé sur sa page Facebook et qui m’a taguée en disant que ce concours était fait pour moi. Après quelques renseignements, j’ai décidé de m’inscrire, pas tant pour la partie médiatisation mais surtout sur cette idée de défi à relever.

Quel a été le déroulement du casting ?

Il fallait tout d’abord adresser un mail à la production avec quelques photos de mes réalisations. J’ai donc envoyé un très long mail pour essayer de me vendre au mieux. J’ai ensuite eu un premier appel, une sorte de petit entretien téléphonique. J’ai dû renvoyer quelques photos, puis j’ai été convoquée pour un entretien filmé avec quelques-unes de mes créations que j’ai présentées devant la caméra. C’était certainement pour savoir si je passais bien à l’antenne (nous rions encore). Enfin j’ai dû effectuer un test machine dans les conditions de l’émission et deux jours après j’avais un coup de fil m’annonçant que j’étais prise.

Tu as réagis comment ?

(Laurence rit en me répondant) Je me souviens que j’étais à mon travail lors de cet appel, j’étais super contente et obligée de contenir mes cris au téléphone.

Qu’est-ce qui a été le plus stressant pour toi tout au long de cette émission ?

En fait je ne suis pas quelqu’un de stressé, je suis assez zen de nature. Bien sûr le chronomètre tournait mais j’ai vraiment essayé de profiter de tous les paramètres de cette aventure.

Tu penses avoir appris des choses durant l’émission ?

D’abord cela m’a permis de savoir que j’étais capable de faire les choses rapidement ! Lorsque je couds chez moi, je prends mon temps, je suis du style à faire 36 000 choses en même temps! Là, j’ai constaté que je pouvais être rapide.
Ensuite cela m’a aussi permis de m’améliorer sur mes finitions. J’étais déjà assez minutieuse mais je ne suis pas une grande technicienne dans l’âme, je suis plutôt dans la « bidouille ». Aujourd’hui, je joue plus de la technique que de la « bidouille ».

Que retiendras-tu de cette émission ?

Je peux dire qu’aujourd’hui j’ai neuf potes de plus. J’ai trouvé le casting super comparativement à d’autres émissions ou l’ambiance n’est pas bon enfant ! Dès le départ on s’est très bien entendus et aujourd’hui nous sommes toujours en contact, on se parle quasiment tous les jours.

Que penses-tu de l’image que l’on montre de toi et des autres candidats ? Est-elle proche de la réalité ou déformée ?

(Elle éclate de rire) En ce qui me concerne, les gens qui vont sur mon blog pensent que je suis très extravertie et ils ont été surpris de me voir si calme pendant l’émission parce qu’en fin de compte, je suis quelqu’un d’assez scolaire, concentrée sur ma tâche. Ensuite je suis  la première à aimer rire et même si cela n’a pas été montré à la caméra, nous avions beaucoup de fous rires, dont j’étais souvent à l’origine. Je suis aussi grande gueule et cela n’a pas transparu non plus. En fait il y a plein de facettes de ma personnalité que l’on n’a pas perçues tout au long de cette aventure. Quant aux autres candidats, il me semble que c’est la même chose. Nous étions sortis de notre zone de confort et la fatigue aidant, c’étaient surtout certains traits de nos personnalités qui ressortaient, comme l’émotivité d’Adelino, par exemple, sur laquelle la production a mis l’accent. Il n’y a que Jésus qui est resté tel que lui-même, toujours à la déconne !

Qu’ont pensé tes proches de ta prestation ?

Ils étaient contents, j’ai eu un très bon accueil. J’étais un peu inquiète car au vu de ce que j’ai dû réaliser pour l’émission, nous étions assez loin de ce que je confectionne habituellement, que ce soit esthétiquement ou techniquement parlant. Ils ont trouvé que j’étais restée fidèle à moi-même et c’était important pour moi !

Je suis allée consulter ton blog sur lequel j’ai vu ta collection « Douceurs éphémères ». Dans quel cadre as-tu créé cette collection et en avais-tu déjà réalisé une auparavant ?

Non, du tout ! C’était la première fois ! Mon amie Leefa, qui fait aussi de la couture, était en contact avec l’organisateur du défilé de la « Fashion Night Couture » , qui existe depuis 4 ans si je me souviens bien. On a proposé à Leefa de créer une collection de 20 pièces. Elle ne se sentait pas de la faire seule, elle m’a donc proposé de la produire ensemble. Nous n’avons pas pu faire les 10 pièces chacune car cela représentait un travail fou. Cela n’était pas destiné à la vente mais cela nous a donné l’opportunité de rencontrer d’autres créateurs, des photographes. Quant à moi, qui coud habituellement des vêtements pour le quotidien, cela m’a permis de confectionner pour une fois des tenues se rapprochant   des vêtements Haute-Couture. Ce fut un beau défi pour moi !

Ispahan

Ispahan

Ispahan, vue de dos

Ispahan, vue de dos

Duo de concerto

Duo de concerto

 

 

 

Oeuf mendiant

Oeuf mendiant

As-tu d’autres projets de collection ?

D’autres projets tels que celui-ci non ! Mais il se pourrait que j’en ai de nouveaux en tête mais je suis superstitieuse donc je n’en parlerai pas… (à suivre).

Laurence, dite Pimsy, est une jeune femme gaie et très abordable. L’interviewer a été un réel plaisir et je la remercie vivement du temps qu’elle a bien voulu m’accorder. J’espère qu’elle rencontrera du succès dans ses projets futurs, quels qu’ils soient.

Les bonnes adresses de Laurence :

En boutique :         –  Mondial tissus

Sur le web : 

Les basiques:            – Les coupons de Saint Pierre, http://www.les-coupons-de-saint-pierre.fr/

                                     – Tissus Price, https://www.tissus-price.com/

Les fantaisies :         – Ma petite mercerie, http://www.mapetitemercerie.com/

                                    – Cousette, http://www.cousette.com/

                                    – Atelier Brunette, http://atelierbrunette.com/fr/collection

                                     – M comme Marie, http://www.aimecommemarie.com/

Et bien sûr :              – Camillette-création, http://www.camillette-creation.com/shop/

———–

Pimsy "On dirait le sud"

 

Vous pouvez suivre Pimsy sur son blog http://www.pimsycouddestrucs.com/

 

@ bientôt

 

Natacha Ramora

Publicités

3 réflexions sur “INTERVIEW DE LAURENCE, COUSU MAIN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s